Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


La lune s'éloigne de la Terre! (rappel)

Publié par Dav2012 sur 24 Février 2012, 19:31pm

Catégories : #Espace

La lune s'éloigne de la Terre!

 

La lune s'éloigne de la terre de 3 à 5 cm par an...

Conséquences : Cette évolution ne sera pas perceptible par l'Homme, mais des signes avant coureurs confirmeront cette tendance (séismes, éruptions volcaniques, longues périodes de sécheresse, de tempêtes...) Et c'est tout doucement que la Terre tournera de moins en moins vite. Les journées, comme les nuits, seront alors beaucoup plus longues.

La lune ralentira elle aussi son évolution autour de la Terre. L'axe de rotation de notre planète bleue s'en trouvera alors déstabilisé, ce qui aura des conséquences notables sur les marées, les courants marins, et bien évidemment le climat...

Source:http://forums.futura-sciences.com/astronomie-astrophysique/37263-lune-satellite-seloigne-consequences.html

 

publi 3-4"Vers un nouveau paradigme"

2012 et après

Commenter cet article

lasorciererouge 19/07/2012 22:47


Recherche de corrélations numériques dans le binôme Terre Lune.


Publié par: Néo Trouvetout


Et si les planètes et
autres corps de notre système solaire avaient interrelations profondes qui vont bien au-delà de la simple analyse gravitationnelle newtonienne ? Ces interdépendances incluraient des éléments
spécifiques de l’électromagnétisme, les géométries, les orbitales , les lois de type quantique, et d’autres caractéristiques intéressantes…
Par exemple, il a été démontré que les théories de la physique quantique (plus précisément: les supercordes , énergie du point zéro , la polarisation du vide, et la supraconductivité ) dépendent
toutes de la notion d’hyperdimensions (c’est à dire de dimensions supplémentaires, en plus des trois dimensions traditionnelles de l’espace et une dimension de temps considérées généralement
comme comprenant le continuum espace-temps). Les planètes composants le système solaire, ainsi que leur effet combinés pourrait aussi dépendre de ces hyperdimensions.


Les planètes de notre système solaire (ainsi que les satellites de ces planètes et certainement un grand nombre d’autres systèmes lointains) ont plusieurs relations mathématiques qui sont souvent
ignorées dans les manuels d’astronomie. Il y eut des tentatives dans le passé pour trouver une relation mathématique dans les relations entre les planètes comme la loi de Titius-Bode, souvent
appelée loi de Bode, qui est une relation empirique entre les rayons des orbites des planètes du système solaire, qui utilise une suite arithmético-géométrique). Pourtant quelque soit son intérêt
et son originalité, la Loi de Bode reste empirique car elle ne tient pas compte des distances variables de chacune des planètes celles ci tourant autour du soleil de façon elliptiques ce qui fait
que leurs distances réelles variant sensiblement.


En s’intéressant aux rapports de distance et de dimensions entre la terre et la lune dans le système anglais de mesures (c’est à dire en Miles) on s’est apperçu que les mesure pouvaient être
fondées sur quelque chose de pas forcément arbitraire, mais qui pourrait être interprété de façon ésotérique ou possédant d’autres caractéristiques plus profondes . En outre, ces données
indiquent que le système Terre-Lune pourrait peut être obéir une loi mathématique jusque-là inconnue ou un ensemble de lois


Cela est particulièrement important dans la compréhension des lois régissant l’Univers ! Il peut y avoir «contraintes physiques» sur les dimensions planétaires et des orbites (tout comme dans la
physique quantique où les électrons ne peut prendre certaines positions orbitales), et donc la Géométrie Sacrée et / ou d’autres disciplines mathématiques (comme la Gématrie) pourrait être
essentiel pour une compréhension complète de l ‘ »harmonie des sphères », ou de l’astronomie en général.


Considérons ici le système Terre-Lune, où, pour des raisons de clarté, il convient de noter que, par exemple, » 7! « est connu comme« factorielle sept »et est égal à 7 fois 6 fois 5 fois 4 fois 3
fois 2 fois 1


1x2x3 = 6
1x2x3x4 = 24 Heures dans un Jour de la Terre
1x2x3x4x5 = 120 les hommes ne dépassent pas 120 ans selon la bible (Genèse 6:3)
3×120 ou 720/2 = 360 Degrés dans un cercle
1x2x3x4x5x6 = 720
360 720 (ou 3×360) = 1080 le rayon de la Lune (miles)
3×720 = 2160 le Diamètre de la Lune (miles)
11×360 720 +1080 +2160 = 3960 : le Rayon de la Terre (miles)
(les Rayons ou le diamètre de la Terre et la Lune ont un rapport de 11/3)
1x2x3x4x5x6x7 = 5040 = 3,960 + 1080
7x8x9x10 5040 = le rayon de la Terre + rayon de la Lune rayon (miles)
8x9x10x11 = 7920 Diamètre de la Terre (miles)
( 11! / 7! = 7920, tandis que 10! / 6! = 5040)
2160 + 7920 = 10080 diamètre de la terre + diamètre de la lune (miles)
9x10x11x12 = 11880 Rayon de la Terre + son diamètre (miles)
10x11x12x13 = 17160
17160 – 11880 = 5280 Le nombre de pieds dans un mile
11x12x13x14 = 24024
10x11x12x13x14 = 240240 distance approximative Terre-Lune


Comment expliquer cette corrélation en prenant en compte les mesures en Miles ?


Techniquement, les unités sont arbitraires. Autrement dit, on définit une unité de distance (par exemple une cour) par ce qui semble être une raison tout à fait arbitraire. Cependant, une fois
définie, l’unité n’est alors plus arbitraire dans la mesure d’autres dimensions. Par exemple, les miles, les pieds, et les degrés peuvent être considérés comme ayant été choisie arbitrairement.
Mais une fois « un mile » est défini comme étant, par exemple, égale à 1/7920 ème du diamètre de la Terre, puis l’unité d’un mile est fixé par la suite pour d’autres mesures. Cela signifie que le
produit des sept premiers numéros (sept factorielle) équivalant à 5040 – ce qui s’avère être égal à la somme du rayon de la Terre (3960 miles) et le rayon de la Lune (1080 miles) – est
significatif ! En d’autres termes, dans le second cas, nous n’avons plus affaire à une définition arbitraire, après avoir déjà défini le « mile » dans le premier cas.


[En Étymologie , un «mile» découle prétendument du latin mille , «mille», qui, une fois visé à 1.000 allures de l'étape de la légion romaine de défilé officiel, le pied gauche puis le pied droit,
chaque rythme équivalant à 5.2 pieds. Bien sûr, cela , ne donne que 5200 pieds, au lieu de les 5,280 pieds que nous utilisons maintenant. Peut-être qu'un saut devait être ajouté aux 1000 pieds.]


En ce qui concerne les données ci dessus, il convient de souligner qu’il existe un aplatissement de la Terre mineure au niveau des pôles tels que le rayon de la Terre varie en fait entre 3964 et
3950 miles. La valeur de 3960 miles est, cependant, considérée comme suffisamment précise – compte tenu en particulier du fait que la Terre a des montagnes hautes de quatre et cinq miles…


Sources : traduction et adaptation de http://www.halexandria.org/dward115.htm

lasorciererouge 16/03/2012 12:49


http://jack35.wordpress.com/2012/03/16/levolution-de-la-lune-video/#more-19965


 


......

William 25/02/2012 18:50


Ce qui serait bien de savoir est de combien de cm année apres année le diametre de la terre grossit il.... pourrait on y voir une cause a effect..... meme si beaucoup refute la theorie de
l'expansion terrestre...

Dav 25/02/2012 21:48



Je fais des recherches en ce sens mais les données restent introuvables à ce jour! un appel est lance



aline 28/07/2011 22:52




L'expansion de
l'univers



L'expansion de l'univers est sans doute la découverte la plus
imposante au niveau de l'importance dans la science moderne. Aujourd'hui, nous pouvons dire que c'est un concept bien établi et le seul débat porte sur la façon dont il s'étend. Ce phénomène a
été suggéré par la théorie de la relativité et il est désormais examiné et expliqué grâce aux travaux d'astrophysiciens sur la galaxie et son spectre.


 De plus, il semblerait que la taille de l'univers augmente constamment ce qui éloigne davantage les galaxies qui étaient proches auparavant. La vitesse
à laquelle ces corps célestes se déplacent, en supposant une expansion sans fin, est comprise alors entre une fraction de la vitesse de la lumière à une vitesse supérieure à cette dernière. Le
verset du Coran suivant exprimant la parole de Dieu devrait être comparé avec les idées de ce phénomène observé :






Sourate 51, Verset 47




"Le ciel, Nous l'avons construit par Notre puissance : et Nous l'étendons
[constamment], dans l'immensité."









"Le ciel" est la traduction du mot sama'. Il a une signification que l'on peut qualifier d'extra-terrestre car il s'agit ici des cieux qui sont à plusieurs reprises cités dans le Coran.
La terre est comprise dans un "ciel" qui est d'ailleurs d'une taille gigantesque. "Nous l'étendons" est la traduction du participe présent musi'una, issu du verbe ausa'a qui
signifie : "rendre plus large, plus spacieux, étendre".



Nous sommes sociaux !

Articles récents