Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


La Manif pour tous revient : Valls ne tolérera "aucun débordement"

Publié par David Jarry - Webmaster sur 1 Février 2014, 17:51pm

Catégories : #Société

Des dizaines de milliers de personnes sont attendues dimanche à Paris et Lyon. "Il faut dire stop", demande le ministre de l'Intérieur.

Le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls (WITT/SIPA) Le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls (WITT/SIPA)
 

Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls a prévenu, samedi 1er février, qu'il ne tolèrerait "aucun débordement" de la part des manifestants de la "Manif pour tous" prévue à Paris et Lyon dimanche.

Interrogé par la presse à son arrivée à la réunion des cadres du PS à la Mutualité, à Paris, consacrée aux municipales et aux européennes, il a aussi appelé la droite à "l'unité", y compris lorsque des rumeurs sur une supposée "théorie du genre" portent "atteinte" à l'école.

Je mets en garde, vu l'expérience que nous avons connue le printemps dernier et encore dimanche dernier, sur tous les débordements qui pourraient avoir lieu", a-t-il déclaré.

Il a ciblé "les débordements qui ont mis en cause un certain nombre de groupes, de groupuscules d'extrême droite, identitaires qui ont été présents dans la manifestation contre le mariage pour tous, qui étaient présents aussi dimanche dernier et qui s'en sont pris aux forces de l'ordre".

 

 

"Dire 'ça suffit'"

 

"Les consignes sont extrêmement claires, le préfet de police de Paris l'a rappelé, le préfet du Rhône également. Nous ne tolérerons aucun débordement et aucune mise en cause de l'intégrité des policiers", a ajouté le ministre. "Face aux débordements que nous avons connus dimanche dernier mais aussi à ces atteintes à l'école républicaine avec ces rumeurs tout à fait insupportables, l'unité doit prévaloir", a-t-il lancé en direction de l'opposition.

Il ne peut y avoir d'ambiguïté de la part de ceux qui se réclament des valeurs de la République", selon lui.

Manuel Valls a demandé de "dire stop". "Il faut dire 'ça suffit'. Croyez-moi le gouvernement, l'Etat, les forces de police, la justice seront d'une très grande sévérité, face à tous ceux qui s'en prennent à nos institutions et nos valeurs", a-t-il poursuivi, en rappelant toutefois que "le droit de manifester [était] un droit constitutionnel".

 

"Je veux mettre en garde contre les dérapages haineux, la violence, qui n'ont pas leur place dans la République", a mis en garde, de son côté, Harlem Désir.

"Je le dis solennellement aux responsables de la droite, vous devez sortir de l'ambiguïté et condamner clairement ceux qui s'en prennent aux valeurs et aux institutions de la République", a ajouté le Premier secrétaire du PS.

Des dizaines de milliers de personnes sont attendues dimanche après-midi à Paris par les organisateurs de la Manif pour tous qui, après avoir combattu le mariage homosexuel, entendent s'opposer à la procréation médicalement assistée (PMA) pour les couples de femmes et à la gestation pour autrui (GPA).

 

 

Hollande évoque "des mouvements racistes"

 

Après des négociations serrées avec la préfecture de police de Paris, un accord a été trouvé vendredi sur le parcours du cortège, qui ira de l'Ecole militaire, dans le centre de Paris, à la place Denfert-Rochereau (sud).

Compte tenu des risques de troubles à l'ordre public lié à cette manifestation, il a fallu étudier avec soin toutes les propositions qui nous ont été faites", a justifié la PP.

A Paris, de 2.000 à 3.000 forces de l'ordre sont prévues pour assurer la sécurité, selon une source proche du dossier. Un autre rassemblement est prévu à Lyon et d'autres actions de moindre ampleur dans plusieurs villes d'Europe. Tout en jugeant "légitime" les manifestations, le président François Hollande a expliqué qu'"il y a une vigilance à avoir par rapport à des mouvements extrémistes, racistes".

Cette mobilisation vise à "avertir le gouvernement le plus tôt possible de notre refus de l'ouverture de la PMA aux couples de femmes et de la GPA car tout enfant a besoin d'un père et d'une mère", avait expliqué mercredi Ludovine de la Rochère, présidente de la Manif pour tous.

Nous sommes opposés au projet de loi famille tel qu'il est défini", a-t-elle dit, en ciblant notamment les projets de création d'un statut du beau-parent, de création d'une pré-majorité à 16 ans et de modification des conditions des adoptions plénières".

En réalité, le futur projet de loi sur la Famille, qui sera présenté en Conseil des ministres en avril, ne prévoit pas d'ouvrir la PMA aux couples de lesbiennes ni d'autoriser les mères porteuses en France.

 

 

Manif pour tous veut le retrait de l'ABCD de l'égalité

 

La manifestation de dimanche vient clore une semaine marquée par une intense polémique sur un supposé enseignement de la "théorie du genre" à l'école, qui a conduit des parents à refuser d'envoyer leurs enfants à l'école.

Le collectif Vigi-Gender, mobilisé contre les "ABCD de l'égalité" - dispositif expérimenté en primaire dans dix académies et visant à lutter contre les stéréotypes filles-garçons à l'école - appelle d'ailleurs ces parents à se joindre au rassemblement de dimanche. La Manif pour tous demande le "retrait immédiat" de cette expérimentation qui, selon l'association, "atteste bien le souhait du gouvernement de remodeler l'attitude et la manière d'être des jeunes enfants".

Les parents sont très inquiets et je les comprends. Ils cherchent des moyens de se faire entendre", a commenté Ludovine de la Rochère.

 

L'ABCD de l'égalité est approuvé par une majorité de Français (53%), selon un sondage BVA pour i-Télé.

Dans le cortège sont attendus de nombreuses familles et militants vêtus de rose et bleu, avec des banderoles : "Famille = éducation, solidarité, dignité" ou "Tous nés d'un homme et d'une femme".

 

"Des interpellations d'honnêtes citoyens" ?

 

Une semaine après la forte mobilisation contre le gouvernement, baptisée "Jour de Colère", et les débordements qui ont suivi - 19 policiers blessés, 226 gardes à vue - , la Manif pour tous a mobilisé un millier de bénévoles pour assurer l'accueil, un service de sécurité de plusieurs centaines de personnes et plusieurs dizaines d'agents privés.

Deux huissiers de justice avait été initialement missionnés pour constater l'attitude des forces de l'ordre lors de la manifestation. Mais la justice saisie par la préfecture de police a annulé, ce samedi, leur présence La juge des référés a, dans sa décision, estimé que l'ordonnance sans débat contradictoire qui avait permis jeudi la présence de ces huissiers n'était pas fondée.

"On prend acte que la préfecture de police ne veut pas jouer la carte de la transparence", a déclaré Cédric Du Rieu, secrétaire général de la Manif pour Tous.

Vendredi, la préfecture de police a "condamn(é) fermement les accusations proférées ces derniers jours contre les forces de l'ordre, notamment de programmer à l'avance un volume d'interpellations". "Les interpellations auxquelles il a été procédé en marge de ces manifestations ont toujours été justifiées par de graves troubles à l'ordre public, le tout sous le contrôle du parquet de Paris", a rappelé la préfecture.

 

AFP

NP-le-nouveau-paradigme-copie-1

Commenter cet article

ummite 02/02/2014 10:47


 les français ont crûs voter pour un homme de bon sens , hors cet homme n'a aucun bon sens , il a trahi , bafoué la
confiance de ses électeurs , c'est la raison de tous ce bazar en france .


ce personage d'état et son équipe de traîtres à la république et à sa souveraineté ,travaille à son déclin pour des raisons d'affairismes .


mais n'en doutons pas ! il est que le maillon suivant d'une chaîne qui a vu le jour un 3 janvier 1973  premiers maillons pompidou-vge .


( et pour imager ) , le traité de lisbonne constitue le fermoir .

KosmOnaUt 02/02/2014 10:06


Voter pour un parti ou une personne de façon Démocratique pour ensuite lui laisser décider de tout durant 5 ans n'est pas Démocratique et ne le sera jamais, à aucun moment, c'est de la connerie
et un mensonge tellement énorme et tellement répété qu'on y croit.
Une Démocratie éli ses représentants pour incarner le pouvoir et executer la volonté du peuple. 
On ne confie pas aux mêmes personnes cette capacité à incarner le pouvoir et la possibilité de modifier les lois. Dans ces circonstances, la très très grande majorité des individus serait
corruptible et croire en l'élu providentiel est aussi idiot que de croire dans le père Noël.
Dans une démocratie, le peuple décide et c'est là, la meilleure façon de couper les couilles aux lobbyistes puisqu'ils ne peuvent corrompre 65 millions de Français.
Il n'y a pas d'autre façon de pratiquer la Démocratie, le peuple est souverain et l'élu en est son serviteur, point final.

gwendal 02/02/2014 03:00


Quel clown ce valls 


Ne sait-il donc pas qu'il n'y a pas besoin d'une autorisation de la loi pour mandater autant d'huissiers qu'on veut...


Compte-t-il aussi arrêter et détenir arbitrairement les journalistes étrangers qui seront vraissemblablement très nombreux...


Pense-t-il être capable de confisquer (illégalement en plus) les caméras de tous les manifestants...


Valls devrait penser qu'il se pourrait même qu'il y ait du personnel diplomatique et aussi des élus d'autres pays... Un incident international est si vite arrivé...


L'Espagne, particulièrement, a quelques griefs contre la france ...dont des élus se sont permis, il y a quelques jours à peines, de pratiquer l'ingérence dans les projets de lois
Espagnols...

rom1 01/02/2014 20:29


il ferait mieux d'acheter des lunettes aux flicaillons et CRS qui travail pour lui!!!!!! les 266 jeunes arreter l'autre jour et sequestrés illégalement!!!! pendant toute la nuit n'avaient rien de
groupuscules!!!!!! néo machin chose!!!! HONTEUX!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! JE COMPRENDS MEME PAS COMMENT IL PEUT ENCORE AVOIR QUELCONQUES RESPONSABILITEES ENTRE LES MAINS!!!!  CE N'EST PAS NORMAL QUE RIEN NE SOIT FAIT!!!!!!!! IL Y A DES LOIS!!!!! MEME POUR LUI

É.G.D. ☼ 01/02/2014 20:22


"Manif pour tous" ?


C'est de la publicité mensongère, ce nom !


"Manif pour trois pelés et deux tondus", oui !


Bon, ok, je ne connais pas personnellement tous les Français, mais parmi ceux que je connais (et il y en a quand même "quelques-uns"), je n'en connais pas un seul qui supporte cette bande
d'excités !


Après le mariage, la "PMA", la "GPA" (et le GPS, aussi ?), ils vont protester contre quoi ?


Je ne cherche pas à vous comprendre spécialement, ô voisins du sud de mon pays, mais j'avoue que je ne vous comprends pas très bien. Vous élisez un président pour cinq ans (c'est bien ça, je ne
me trompe pas ?), et chaque fois qu'il met en place un point de son "carnet de promesses électorales", vous (enfin, certains d'entre vous) manifestez pour dire que vous n'êtes pas d'accord...
Fallait pas élire ce bonhomme, alors ?

alain 01/02/2014 18:46


pourquoi un ou des jours de coleres, tout simplement parce que le premier instiguateur des troubles  a l'ordre public c'est Valls lui-meme....qui creer cela,par une politique  absurde
avec son gouverne-qui-ment a faire dans l'arbitraire...si nous avions des gens intelligents avec une politique pour le peuple (ce qu'ils sont sensés de faire)on aurait pas des jours de
coleres...c'est simple ,donc nous ne tolererons plus cette clownerie et ces debordements longtemps ça me semble evident......l'histoire de France est remplie d"exemples ou les pouvoirs
inquisiteurs sont tous tombés...........ils sont tellement repliés sur eux-meme qu'ils ne le voient plus........vous invite a prendre l'exemple sur les dirigeants du Bhoutan qui eux font passer
le bonheur de leur peuple avant tout..Valls devrait s'en inspirer plutot que de menacer systematiquement le bon peuple de France sous des argumentations manipulatoires...............pour le
Bhoutan,il me semble qu'ils appellent cela le BIP: le bonheur interieur brut :me semble-t-il .............


gardons espoir donc que notre pays redeviendra un exemple pour le monde et qu'on aura aux commandes plus de va-t-en guerre,mais des gens qui ecoutent le peuple et qui apportent la paix:car c'est
ça que nous voulons.


 


 

ummite 01/02/2014 18:35


 valls ne tolérera aucun débordement ? c'est lui qui les provoquent en permanence avec ses viols sur la libertée d'expression inscrite dans la constitution française
.


se rend  t'il compte de se qu'il fait ? ou il le fait exprès pour embraser l'opinion publique, et d imposer la loi martiale ?


il va valser  aux prochaines élections , c'est une certitude . sauf bien entendu qu'il imite sarkozy et viol le résultat du vote .

David Jarry - Webmaster 01/02/2014 18:42



Je pense que ce raisonnement tient la route! on cherche à créer le chaos par toute manière que ce soit et les non éveillés tombent dans le panneau Merci de cette analyse



Nous sommes sociaux !

Articles récents