Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


La Nasa serait-elle dans la lune ?

Publié par Dav sur 26 Janvier 2012, 18:46pm

Catégories : #Espace

Quarante ans après le pas d'Armstrong, 517 morceaux rapportés des missions Apollo manquent à l'appel. L'agence spatiale sonne l'alarme.

0000412.JPG

Fin 2011, la Nasa effectue un audit des matériaux prélevés lors des missions lunaires. Le résultat est sans appel : il ne manque pas moins de 517 morceaux. © Gustavo Cuevas / EFE/SIPA

"Un petit pas pour l'homme, un grand pas pour l'humanité." Pour la Nasa, ces derniers temps, ce serait plutôt un pas en avant, deux pas en arrière. Si l'humanité avait su à l'époque que les Américains s'apprêtaient à disséminer des morceaux de Lune d'un bout à l'autre de la planète, qu'en aurait-elle donc pensé ? À lire l'article paru samedi sur le site internet du New York Times, on aurait presque l'impression que le directeur de la Nasa recherche une paire de chaussettes ou ses clés de voiture. Mais non, c'est bien de la Lune dont il s'agit... Aussi invraisemblable que cela puisse paraître, les fragments rapportés des différentes missions Apollo auraient échappé à la vigilance de la célèbre agence américaine. C'est du moins ce que révèle un rapport de trente pages publié en décembre. Fin 2011, la Nasa effectue, en effet, un inventaire des matériaux prélevés lors des missions lunaires. Et le résultat est sans appel : il ne manque pas moins de 517 morceaux. Disparus, volatilisés...

Les acteurs des heures glorieuses de la conquête de l'espace n'ont plus que leurs yeux pour pleurer. Un vol ? Officiellement, ces échantillons de sol lunaire, morceaux de météorites et autres poussières d'étoiles, ont été prêtés à différents organismes et laboratoires à travers le monde, afin de contribuer à la recherche scientifique. D'autres encore à des musées, afin de compléter les collections toujours convoitées de la conquête spatiale. Prêter, c'est donner

Mais lesdits laboratoires ne l'ont pas tous entendu de cette oreille. Pour certains, les prêts remontent à 1970 et aucune expérience n'a encore été conduite à leur sujet. Pour d'autres, les morceaux ont tout bonnement disparu, détruits accidentellement ou même vendus. Il n'est d'ailleurs pas rare que des échantillons soient retrouvés un beau jour un peu par hasard. Comme en juin 2010, lorsqu'un dentiste de Virginie à la retraite a exhumé de la malle à jouets de sa salle d'attente un morceau de Lune de la taille d'une pièce de monnaie, fixé sur une plaque en bois. Or ce fragment avait été offert au gouverneur de Virginie peu de temps après le retour d'Apollo 17 en décembre 1972... Comment est-il donc arrivé là ? Le mystère reste entier.

Dommage, cette découverte ne réduit pas le nombre de pertes. Le rapport de la Nasa précise, en effet, que les fragments lunaires offerts comme cadeau diplomatique à l'étranger ou dans les différents États ne sont pas comptabilisés ! Il reste que les disparitions, même si elles ne représentent qu'une petite part des prêts, commencent à inquiéter fortement l'agence américaine. À tel point que certains anciens agents à la retraite ont fait de la recherche de ces précieux morceaux une spécialité. Comme le raconte The Independant, Joseph R. Gutheinz traque désormais les citoyens devenus experts en revente de rochers lunaires acquis au marché noir. Parfois pour des millions de dollars...

Le Point.fr

 

HorizonForet-3"Vers un nouveau paradigme"

2012 et après

Commenter cet article

lasorciererouge 06/04/2012 21:53


http://www.inexplique-endebat.com/article-vivre-sur-la-lune-programme-constellation-de-la-nasa-88628488.html

lasorciererouge 17/03/2012 20:19


http://www.planete-revelations.com/t8166-ce-que-l-on-ne-vous-dit-pas-a-la-tele


Dans la lune mais pas sur la lune !! 

Waldërn VonFeld 26/01/2012 23:28


Encore de la désinformation.......l'homme n'a jamais mit les pieds sur la lune.

Nous sommes sociaux !

Articles récents