Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


La planete X

Publié par Dav2012 sur 14 Octobre 2009, 15:37pm

Catégories : #Mythologies - Civilisations anciennes



Appellée aussi NIBIRU, ZEDNA, HERCOLUBUS, MARDOUK,NEMESIS , ETOILE ROUGE, LA 12é PLANETE.......................





Ce mythe 
remonte à l'antiquité et aux écritures Sumériennes gravées dans l
a pierre.
Les
Sumériens racontent l'existence de la planète il y a plus de 6000 ans....Cette planète non observable à ce jour aurait une orbite de 3600 ans et serait habitée par des êtres appelés Annunakis.



Des textes sumériens (Irak actuel) datant de 6.000 ans indiquent que par le passé, la Terre fut heurtée par une grande planète (Nibiru) qui est entrée dans son orbite. C'est aussi la version trouvée dans l'ancien testament.

Ils décrivent cette planète comme une pierre angulaire de notre système solaire sans laquelle aucune autre étoile ne pourrait suivre son
cours.

Dans l'Antiquité, seulement cinq planètes de notre système solaire étaient connues des astronomes : Mercure, Vénus, Mars, Jupiter, Saturne, qui avec le Soleil et la Lune étaient les seuls corps errants dans la sphère des étoiles fixes et ont ainsi donné leur nom aux jours de la semaine. Depuis le 16ème siècle jusqu'à nos jours une pléthore d'objets est venue peupler le système solaire connu et le nombre de planètes est désormais porté à neuf depuis la découverte de Pluton en 1930.

En 1978, 2 astronomes de l'observatoire de la Marine US à Washington, R. Harrington et T. Van Flanders établirent que les orbites de Neptune et Uranus avaient subi des perturbations venant de l'attraction gravitationnelle d'un mystérieux corps céleste non identifié et qui fut appelé la planète X pour traduire à la fois son caractère énigmatique et le rang de planète qu'elle occuperait au sein du système solaire. L'existence d'une planète au-delà de l'orbite de Pluton a été avancée pour rendre compte des perturbations observées sur le mouvement d'Uranus et Neptune, perturbations que la présence de Pluton seule n'arrivait pas à expliquer. Cette mystérieuse planète avait précédemment éjecté Pluton et Charon de leurs anciennes positions (comme satellites de Neptune). Selon ces deux astronomes, la planète X était une intruse que le soleil aurait piégé dans une orbite très excentrique, très inclinée sur l'écliptique. Cette planète serait bien plus grosse que
la terre.

En janvier 1981, un astronome de l'Observatoire National des Etats-Unis déclara que, pour la première fois, des irrégularités avaient été constatées dans l'orbite de Pluton, ce qui pouvait laisser supposer qu'il existait une interférence provoquée par la présence d'une autre planète au sein de notre système so
laire.

En fait, les astronomes sont pour la plupart convaincus qu'il existe réellement une planète supplémentaire dans notre système solaire, raison pour laquelle elle fut appelée la planète X..

Même la NASA en 1982 va rec
onnaître l'existence possible de la planète X.
Puis, en 1983, le satellite Iras repère dans l'espace lointain un objet mystérieux, ainsi que le rapporte le 30 décembre 83 le Washington Post après avoir interviewé le responsable de l'Iras qui déclare “un corps céleste, peut-être aussi gros que la planète Jupiter et peut-être orienté vers la terre au point de faire partie du système solaire, a été découvert dans la direction de la constellation d'Orion par un télescope en orbite... nous ne savons pa
s ce que c'est”.

Le télescope à infrarouge embarqué à bord d'un satellite américain dans le cadre du programme IRAS identifia formellement l'existence de cette planète, baptisée « Planète X » par les chercheurs de la NASA.


Dans les années qui suivir
ent, on fut plus discret, mais les recherches continuèrent indiquant que X. devait avoir une orbite inclinée de 30 degrés sur l'écliptique, qu'elle devait se trouver trois fois plus loin du soleil que Pluton et avoir 3 à 4 fois la masse de la terre.

En 1987, la NASA reconnaît officiellement l'existence de cette planète, ainsi que le rapporte Newsweek du 13/7/87. Nibiru existe donc
bel et bien.
Elle décrit effectivement une large orbite elliptique autour du Soleil (plus proche de celle d'une comète que de celle des autres planètes de notre système) et revient à proximité de la Terre tous les 3600 ans, comme Sitchin l'avait pressenti. Son orbite va dans le sens contraire de celui des autres planètes de notre système. Elle est actuellement cachée par la barre d'astéroïdes qui se trouvent entre Mars et Jupiter. C'est pour cette raison qu'elle a été découverte aussi tardiv
ement

Cependant a ce jour (2009), la nasa nie formellement son existence et avance des arguments deconcertant!
Chacun se fera son opinion ICI


 Les hypothèses sur sa nature sont nombreuses, et on raconte qu'après un certain cycle, l'objet reviendrait dans notre système solaire, avec à chaque fois, des conséquences gravitationnelles, électromagnétiques, climatiques... etc incommensurable.

Ainsi, cette planète géante serait susceptible d'influencer l'activité électromagnétique du soleil, avec des tempêtes solaires plus intense sur Terre, tout en induisant des problèmes dans les télécommunications les systèmes électroniques et les centrales électriques... Cela, en plus d'un augmentation du réchauffement climatique.
En outre, son approche pourrait perturber le champ magnétique terrestre, qui, s'il diminuait drastiquement, serait le signe d'une inversion des pôles magnétiques. De plus, son incroyable force d'attraction aurait
même le pouvoir de réveiller tous les volcans du globe, dont celui de Yellowstone aux États-Unis : capable de générer un hiver nucléaire sur l'ensemble de notre planète.

Pire encore, l'arrivée de cet astre pourrait dévier la trajectoire de certaines comètes.
Nibiru et ses satellites seraient la source de grand déluge passé et futur raconté dans la plupart des mythes de l'humanité, avec le souvenir d'une purification similaire à la tragédie de l'Atlantide, engloutie jadis d'une façon soudaine.

QUOIQU'IL EN SOIT CELA ANNONCE DES CHANGEMENTS A VENIR ET UNE EVOLUTION POUR L'HUMANITE AU DELA DU CATASTROPHISME QUE CELA ENGENDRE
Selon moi le rayonnement cosmique suscité par son influence dans le systeme solaire participe a la mutation de l'ADN et ainsi a l'evolution des especes 


Commenter cet article

évhémère 11/02/2011 03:28


Auriez-vous oublié les travaux d'Immanuel Vélikhovski dont le second ouvrage ( pourtant essentiel ) n'a pas été traduit ?... Ce qui est très dommageable, car de nombreux points théoriques de
"Mondes en collision" auraient pu être corroborés !...


Dav2012 11/02/2011 07:18



Pourriez vous nous en dire davantage sur ce monsieur, quelles sont ces théories, ou peut on obtenir des informations? merci à vous


A bientôt



Nous sommes sociaux !

Articles récents