Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


La pollution chinoise a un impact global sur la machine climatique mondiale.

Publié par David Jarry - Webmaster sur 6 Mars 2014, 07:17am

Catégories : #Climat

La pollution chinoise a un impact global sur le climat de la Planète !

Selon une étude américaine réalisée par Yuan Wang de l’Université Texas A&M, la pollution atmosphérique et les émissions de particules en Chine auraient un impact sensible sur la machine climatique mondiale.

Pour parvenir à ces conclusions, les chercheurs ont utilisé plusieurs modèles atmosphériques, qu’ils ont fait tourner avec deux scénarios (air propre et air pollué).

Le premier modèle s'est focalisé sur l'impact de la pollution sur la formation des nuages à une échelle régionale et saisonnière à très haute résolution.

Le second modèle a travaillé au niveau mondial et a montré que les particules en suspension montaient parfois jusqu’à plus de 10 km d’altitude, atteignant ainsi la haute atmosphère. Depuis 1982, le forçage radiatif de cette zone aurait augmenté de 1 W/m2 dans le nord-ouest du Pacifique, soit un peu moins qu’à la surface de la Planète (+1,7 W/m2).

Ces recherches montrent également que cette pollution chinoise accrue a très probablement renforcé le nombre et l'intensité des cyclones se formant en hiver, augmentant ainsi les précipitations de 7 %. Au niveau mondial, l'étude souligne que l'ensemble des cyclones se développant à de moyennes latitudes aurait été impacté par cette pollution chinoise qui a notamment entraîné une hausse des échanges thermiques de 9 %.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Nature

NP-le-nouveau-paradigme-copie-1

Commenter cet article

Thau 08/03/2014 14:38


et en plus on va vivre 500 ans dans la pollution....

gwendal 07/03/2014 02:09


La vieille europe et les Usa ont pollués plus et pendant plus longtemps que la Chine


La conscience des gens a tellement évolué, que tous ceux qui tentent encore de manipuler l'opinion obtiennent l'effet inverse: une bonne compréhension des manipulations...de la part des
ex-moutons

Jophiel 06/03/2014 13:20


C'est l'effet papillon, ce qui impacte une région est retrouvé démultiplié à l'autre bout de la planète.


Toutefois, les américains, à l'origine de cette étude devraient balayer un peu devant leur porte, les Etats Unis étant l"un des plus gros pollueurs de la planète après.....la Chine

ummite 06/03/2014 09:56


qu'ont-ils encore fait ces braves chinois encore ??


encore de la propagande anti chinoise ! ces mêmes pseudo analystes affirmaient que les particules empêchaient le
rayonnement solaire de réchauffer la planète , que les éruptions volcaniques en attestaient la vérité . que chaque
éruption avec ses éruptions et ses particules ,  entraînait un refroidissement créant du fait un hivers sur plusieurs dizaines d'années .


j'ai l'impression qu'une cabale des USA  se dresse contre la chine pour avoir dit non à l'hégémonie impérialiste
américaine . ils se disent qu'en racontant ces conneries , les populations détesterons les  chinois ! bande de loosers va !

yvette 06/03/2014 08:29


y a pas que ça ; nos politiques aussi nous polluent la vie !!!

Nous sommes sociaux !

Articles récents