La pyramide bosniaque du soleil

Publié le 2 Janvier 2012

 

"...Il existe de très nombreux sites sacrés, mais je sais aussi que l'on en découvrira encore plusieurs. Vous avez parlé récemment du complexe des 3 pyramides de Bosnie, et cette information st fascinante.

 

 

LES PYRAMIDES BOSNIAQUES

 

Des découvertes récentes semblent indiquer que les découvertes futures pourraient s'avérer encore plus importantes que celles çi, au cours des 5 prochaines années, y aura t'il d'autres découvertes comme celle des Bosniaques, et qu'en apprendrons nous?

Le complexe pyramidal de Bosnie Herzégovine est en effet une construction atlante et pleaidienne. Il s'est réactivé en 2010 et il joue un rôle majeur dans le déclencheur cosmique de 2011 et 2012.

Toutes les pyramides sont des générateurs géoénergétiques, et ce complexe Biosniaque est d'une extrême importance. La poursuite des excavations donnera lieu à des découvertes qui modifieront considérablement votre vision de l'histoire.

 

Les pyramides bosniaques sont alignées spécifiquement sur Stonehenge, sur le complexe de Gizeh, sur les pyramides de Xi'an en Chine, sur la pyramide d'Astana au Kazakhstan et sur le complexex pyramidal Moodyà Gavelston.Toutes les pyramides, toutes les strucrures géométriques sacrées, naturelles ou fabriquées par l'homme jouent d'içi à 2012 un rôle énorme dans les évènements du déclencheur cosmique équinoxial. Elles servent de mécanisme récepteur initial pour certains codes cristallins et elles distribuent cette énergie à des vortex cristallins un peu partout sur le globe..."

 

(extrait d'après le livre de Martine VAllée "2012 le grand rassemblement" aux éditions Ariane)

 

 

Des pyramides de 12000 ans sous les collines de Bosnie!

Près de la ville de Visoko, à 30 kilomètres au nord de Sarajevo, il y aurait une pyramide de pierre de taille monumentale, indique l'archéologue bosnien spécialiste de l'Amérique Latine, Semir Osmanagic, qui vit et travaille aux Etats-Unis. C'est sous l'impulsion d'un directeur de musée local, que des études du relief ont été faites près de Visoko, au nord ouest de Sarajevo.

Après plusieurs mois de recherche géologique et archéologique, Semir Osmanagic a conclu que sous la colline de Visocica se cache une pyramide, datant d'environ 12.000 ans. Semir Osmanagic, qui a intensivement fait des recherches sur des pyramides en Amériques, en Asie et en Afrique pendant 15 années, a écrit plusieurs livres sur le sujet. Il dit qu'il est tout à fait sûr d'avoir trouvé la première pyramide en Europe, et que celle-ci est tout à fait semblable à celles d'Amérique méridionale.

Sur le dessus "de la pyramide bosnienne du soleil" il y avait un temple, construit par des pre-Illyrians, un peuple ayant vécu, selon Osmanagic, il y a 27.000 ans. Osmanagic pense qu'il résoudra "la pyramide bosnienne du soleil" en cinq années, mais parle également de l'existence "de la pyramide bosnienne de la lune", se trouvant sous la colline voisine de Kriz. Le principal journal bosnien "Dnevni Avaz" écrit au sujet de la pyramide: "la pyramide est haute de 100 mètres et évidemment elle contient des salles et un couloir monumental. Le plateau est établi par des blocs en pierre, qui indique la présence d'une civilisation fortement développée. Les excavations archéologiques près de la surface ont découvert une pièce avec un mur et des fragments divers ainsi que du ciment primitif. Aussi la "colline de Visocica ne pourrait pas avoir été formée par la nature!

M. Osmanagic affirme que les deux "constructions" présentent des similitudes frappantes avec les célèbres pyramides du Mexique, des paires représentant l'une soleil et l'autre la lune. Les géologues ont relevé des anomalies concernant la forme de collines de la région de Visoko. C'est pour cette raison qu'il a baptisé la colline de Visocica "La pyramide bosniaque du soleil". L'hypothèse avancée est que les anciens auraient utilisé une colline aux formes adéquates pour la recouvrir et la former avec des pavés faits de ciment. Osmanagic pense que cette pyramide aurait été construite par les Illyriens qui occupaient les Balkans bien avant que les peuples Slaves ne conquièrent la zone (600 avant JC). Par ailleurs, on sait que la région de Vosoko est habitée depuis plus de 7000 ans.

M. Osmanagic, qui a publié un ouvrage sur ses recherches, estime que les ouvriers à l'origine de ces "constructions" ont taillé la colline en forme de pyramide avant de la recouvrir d'une sorte de béton primitif. La colline la plus grande sur laquelle les travaux ont été engagés, est haute d'environ 70 mètres. Sa base est un quadrilatère dont les côtés mesurent 220 mètres. Après la découverte en août, à l'aide d'une sonde, de "nombreuses anomalies du sol", à une profondeur de 17 mètres, il est revenu accompagné d'experts pour réaliser des recherches plus approfondies. Une géologue sur le site, Nadja Nukic, explique avoir été frappée par la découverte de trois couches d'une pierre inconnue, polie et brunâtre, placées à des distances égales les unes des autres.

Le directeur du musée Visoko, Senad Hodovic, dit ne pas douter des hypothèses des chercheurs. "Ces pyramides sont évidemment l'oeuvre d'une civilisation. Mais nous devons effectuer des analyses sérieuses pour démontrer par qui et quand elles ont été construites", déclare M. Hodovic. Il explique avoir lui aussi demandé en vain aux autorités de soutenir financièrement des recherches archéologiques à Visocica, endroit également connu pour avoir abrité une cité médiévale.

M. Osmanagic, qui a vécu pendant les quinze dernières années aux Etats-Unis, assure ne pas chercher la gloire. "Je veux seulement encourager les autorités à prendre au sérieux ce site qui pourrait devenir une attraction lucrative pour le pays", dit-il. M. Osmanagic affirme également que son équipe a découvert déjà les "voies d'accès" dans les deux "pyramides", recouvertes d'une couche de grès épaisse d'une dizaine de centimètres. Vraisemblablement attiré par l'odeur du profit, un homme d'affaires local a déjà acheté la plus grande partie du terrain où se trouvent "les entrées des pyramides".

Un géologue égyptien a visité le 17 mai 2006 le site de Visoko et ses premières conclusions vont vers la découverte d'une pyramide de type manufacturée et d’un d'âge incertain. Il a été envoyé par le gouvernement Egyptien pour se joindre aux recherches locales avec l'équipe d'archéologue amateur Bosniens dirigée par Semir Osmanagic. Selon l'expert Egyptien Aly Abd Barakat c'est un type de pyramide probablement primitive qui est passée inaperçue à travers les siècles. Il serait difficile à la nature de créer des blocs comme ceci et orientés dans un même sens" a déclaré A.Barakat aux journalistes présents sur les fouilles du côté du nord-est de la colline de Visocica, là où les plus gros blocs en pierre ont été trouvés. Il a ajouté que les couches de sable entre les blocs étaient constituées d'un même type de ciment artificiel utilisé également dans les pyramides égyptiennes. L’étude détaillée de A.Barakat permettra de déterminer l'âge des blocs excavés et le type de la matière employée.

Pendant les travaux dans le tunnel, les archéologues ont découvert récemment des monolithes énormes de grès avec quelques symboles gravés sur l'un d'entre eux. Ces symboles sont en forme de flèches et certains ressemblent également à la lettre "E". Ils étaient probablement des lettres d'un système antique d'écriture.

Des représentations de ces symboles découverts dans les tunnels sous la colline de Visocica ont été envoyées pour d'autres analyses en Egypte. Un expert en lettres et les langues antiques devrait rejoindre une équipe d'experts égyptiens afin d'examinez ces symboles.

Dans la vallée du fleuve Bosna (Bosnie) dans le village d'Ozimi il y a une étrange concentration significative de boules en pierre trouvées à travers la Bosnie. La plus grande de ces boules mesure 1.7m de haut avec une circonférence de 5.3m. La plupart de ces boules sont concentrées sur une colline dans la région.

Toutes ces boules doivent être le produit d'êtres humains intelligents, pourtant les historiens ont ont ignoré leur présence; même si ces objets ont reçu une petite mention dans le guide national géographique en 1968 sans explications sur leur existence.

La théorie est que les boules ont été créées en même temps que les pyramides dans la vallée bosnienne et que leur existence provient d' une civilisation antique qui a existé en Bosnie et dans la région. Les boules ressembles étrangement à celle trouvées au Costa-Rica et il est possible qu'elles aient servi à la construction des pyramides.

Voir : Les boules du Costa-Rica

 

 

En examinant ces boules dans le village d'Ahualulco del Mercado, M. Osmanagic a conclu qu'elles ont été créés par la même méthodologie que celle employé pour créer les boules de pierre au Costa Rica et le même matériel. Il n'y a rien dans notre arrangement courant de l'histoire qui explique la présence de ces boules en pierre!

Les gens de la région indiquent qu'elles sont toujours trouvées par groupe de trois, formant un triangle, et toujours placées dans la direction nord-sud. Elles sont généralement trouvées sur des collines. Deux de ces boules en pierre ont été transférés aux Etats-Unis (société géographique nationale).

 

(source : secretebase.free.fr/c )

 

 

 

"

Source: messagers de la nature.ek.la

 

HorizonForet-1

Dav

Rédigé par Dav

Publié dans #Mythologies - Civilisations anciennes

Commenter cet article

lasorciererouge 02/09/2012


Les pyramides de Bosnie sont les constructions les plus sophistiquées et les plus complexes de cette planete


 


 





Dans une récente interview sur Coast to Coast AM, L’ARCHEOLOGUE SEMIR OSMANAGIC A DISCUTE DE SON TRAVAIL EN TANT QUE CHERCHEUR
PRINCIPAL DE LA “VALLEE DES PYRAMIDES BOSNIAQUES”, UN VASTE COMPLEXE DE PYRAMIDES UNIQUES ET SOPHISTIQUEES QU’IL A DECOUVERT EN AVRIL 2005.

Selon Osmanagic, LES PYRAMIDES DE BOSNIE SONT «LES STRUCTURES LES PLUS SOPHISTIQUEES ET LES PLUS COMPLEXES JAMAIS CONSTRUITES SUR CETTE PLANETE », et elles n’ont été
découvertes que très récemment parce qu’elles étaient auparavant cachées sous 2-3 pieds (60 – 90 cm) d’une terre qui date de près de 12.000 ans.

Depuis 2005, Osmanagic et des dizaines d’employés à temps plein, de consultants et de bénévoles venant du monde entier ont passé environ 340.000 heures de fouilles à
creuser, à effectuer des tests sur des échantillons, à dater au radiocarbone ce qu’ils peuvent sur ces sites...
Tout au long du processus de fouilles et d’enquête, DE NOMBREUSES DECOUVERTES INTRIGANTES ET QUI BATTENT DES RECORDS ONT ETE FAITES.

LE COMPLEXE DES PYRAMIDES BOSNIAQUES SE COMPOSE DE CINQ STRUCTURES PRINCIPALES, CONNUES INDIVIDUELLEMENT SOUS LE NOM DE PYRAMIDES DU SOLEIL, DE LA LUNE, DE LA TERRE,
DU DRAGON, ET DE L’AMOUR. Après avoir enquêté sur l’emplacement de chaque pyramide, les chercheurs ont découvert que les pyramides du Soleil, de la Lune, et du Dragon se situent chacune à environ
1,5 miles l’une de l’autre, formant un triangle équilatéral parfait. Par ailleurs, CES CINQ PYRAMIDES SONT EGALEMENT RELIEES PAR CE QUI EST DESORMAIS CONNU COMME ETANT LE PLUS VASTE RESEAU
SOUTERRAIN DU MONDE.

LA PYRAMIDE LA PLUS MASSIVE DE CE COMPLEXE, LA PYRAMIDE DU SOLEIL, ATTEINT ENVIRON 700 PIEDS (213 M.) DE HAUT, CE QUI EST NETTEMENT PLUS GRAND QUE LA GRANDE PYRAMIDE
D’EGYPTE, ET EN FAIT LA PLUS GRANDE PYRAMIDE JAMAIS DECOUVERTE SUR TERRE. APRES AVOIR DATE LE SOL QUI RECOUVRE ENCORE UNE GRANDE PARTIE DE LA PYRAMIDE DU SOLEIL, LES EXPERTS ESTIMENT QUE LE
BATIMENT LUI-MEME EST VIEUX D’AU MOINS 12.000 ANS, CE QUI EN FAIT LA PLUS VIEILLE STRUCTURE PYRAMIDALE EN EUROPE, ET PROBABLEMENT DU MONDE.

Les enquêteurs ont également été surpris de constater que LES BLOCS DE BETON AVEC LESQUELS LA COUCHE EXTERNE DE LA PYRAMIDE A ETE CONSTRUITE, SONT ENCORE PLUS
SOLIDES QUE LE BETON ROMAIN ANTIQUE, DEMONTRANT QUE LES CONSTRUCTEURS DES PYRAMIDES BOSNIAQUES POSSEDAIENT DES TECHNIQUES DE CONSTRUCTION QUI DEPASSAIENT LA TECHNOLOGIE ROMAINE, AVANT MEME QUE
ROME AIT EXISTE.

Dans le système de tunnels qui relie les pyramides, les puits d’eau et les autres structures importantes, les chercheurs ont découvert des BLOCS GEANTS
MEGALITHIQUES, CERTAINS PESANT JUSQU’A 8 TONNES. Après davantage de tests, on a découvert que ces blocs étaient EN CERAMIQUE, CREEE EN DEUX COUCHES, AVEC DES OBJETS OVALES MYSTERIEUX ET
SEMBLABLES A DES ŒUFS INCRUSTES A L’INTERIEUR.

Des plans ont été effectués afin de percer de petits trous dans les blocs pour découvrir ce que sont ces objets ovales. DES SYMBOLES ANTIQUES ONT EGALEMENT ETE
DECOUVERTS, GRAVES SUR CES BLOCS DE CERAMIQUE. SELON OSMANAGIC, CES SYMBOLES CORRESPONDENT A DE NOMBREUX ECRITS RUNIQUES, LA PLUS ANCIENNE ECRITURE EUROPEENNE, DATANT DE PLUS DE 5000
ANS.

Lors des tests standards de sécurité par rayonnement dans les galeries souterraines du complexe, Osmanagic et son équipe ont découvert que le niveau de radiation
fluctuait mystérieusement en haut et en bas en un cycle continu, INDIQUANT QU’UNE SOURCE D’ENERGIE INFLUENÇAIT CONSTAMMENT LES NIVEAUX DE RADIOACTIVITE.

Étonnamment, il a également été découvert que LE SOMMET DE LA PYRAMIDE DU SOLEIL EMETTAIT UN FAISCEAU CONTINU D’ENERGIE A UNE FREQUENCE DE 28 KILOHERTZ (FREQUENCE
ULTRASONIQUE) DANS UN RAYON DE 13 PIEDS (PRESQUE 4 M.). CE QUI EST ENCORE PLUS ETONNANT EST QUE LES TESTS ONT MONTRE QUE L’INTENSITE DE CE FAISCEAU CONCENTRE D’ENERGIE DEVIENT PLUS FORTE EN
ALTITUDE, AU-DESSUS DU SOMMET DE LA PYRAMIDE, ET COMME OSMANAGIC L'A SOULIGNE DANS SON INTERVIEW, CELA CONTREDIT APPAREMMENT NOS LOIS PHYSIQUES QUI STIPULENT QUE L’ENERGIE DEVRAIT ETRE PLUS FORTE
LORSQU’ELLE EST PLUS PROCHE DE LA SOURCE. Compte tenu de ces données scientifiques, Osmanagic a émis la théorie selon laquelle soit cette énergie a pour origine un phénomène énergétique inconnu
et non hertzien (une chose dont il dit que Nikola Tesla aurait parlé), soit la source d’énergie provient de quelque part au-dessus de la pyramide, et non depuis l’intérieur de celle-ci. COMME LES
AUTRES PHENOMENES MYSTERIEUX PRESENTS A L’INTERIEUR DE CE COMPLEXE PYRAMIDAL, LA RAISON DE CETTE ACTIVITE ENERGETIQUE ANORMALE DEMEURE ENCORE UN MYSTERE.

Des pyramides ont été trouvées sur chaque continent de la Terre, et avec l’apparente sophistication et l’énorme taille de ces anciens monuments, les chercheurs comme
Osmanagic soutiennent que LES PYRAMIDES, AINSI QUE D’AUTRES EDIFICES ANCIENS, MONTRENT DES CONNAISSANCES AVANCEES QUE L’HOMME MODERNE EST JUSTE EN TRAIN DE DECOUVRIR MAINTENANT ET ESSAYE DE
REAPPRENDRE EN ETUDIANT LES STRUCTURES LAISSEES PAR CES CIVILISATIONS DU PASSE.





 


....vidéo entière !!

lasorciererouge 18/10/2012


Les pyramides de Bosnie refont parler d’elles 


Source : http://herboyves.blogspot.fr/


Les pyramides de Bosnie refont parler d’elles


 





Le Dr. Sam Osmanagich, membre de l’Académie russe des sciences naturelles, archéologue et chercheur en chef du projet a fini par avoir une autre confirmation de datations grâce à
de nouvelles analyses au radiocarbone, et affirme maintenant que la fondation de ces pyramides remonteraient à environ 25.000 ans. Il est également professeur d’anthropologie à
l’Université américaine de Bosnie-Herzégovine.





Récemment, il a été signalé que le centre de la Pyramide du Soleil émet un «signal électromagnétique de 28 kilohertz » avec un rayon de 13 pieds. Le Dr.Osmanagich, le
chercheur et ingénieur Christopher Dunn, et le journaliste d’investigation Philippe Coppens, pensent qu’il s’agit d’un modèle d’une ancienne technologie à
« énergie libre » qui rappelle les recherches de Nikola Tesla. Ces résultats ont été confirmés indépendamment par les scientifiques suivants
: Dr. Slobodan Mizdrak, Ph.D. from Croatia, professor Paolo Debertolis, anthropologist from University of Trieste in Italy, sound engineer Heikki
Savolainen from Finland and electrical engineer Goran Marjanovic from Serbia.





Le Dr. Osmanagich et ses chercheurs croient que « des dizaines de milliers de pyramides ont été placées le long de la grille d’énergie de la
terre, doublées d’un champ d’énergie universelle ». - Joseph Kirchner pour WikiStrike


 






«  Italian archaeologists Dr. Ricarrdo Brett and Niccolo Bisconti discovered an organic material on the top of the concrete blocks that cover the Bosnian Pyramid of the Sun. Carbon
dating was performed in the Lab in Kiev, Ukraine with astonishing results: 24,800 years +/- 200 years which gives the minimum age of the pyramid structure. »  “Despite some initial
skepticism, we now have a world-wide team of hundreds of thought leaders from numerous scientific disciplines including archeologists, geophysicists, chemical engineers, physicists, electrical
engineers, and mathematicians gathering scientific evidenceto find the answers.” »  - Annonce du 02-10-2012 : Les archéologues italiens Dr. Ricarrdo Brett
et Niccolo Bisconti ont découvert du matériel organique au sommet de blocs de grès qui couvrent la pyramide du Soleil bosniaque. La datation du carbone a été effectuée
dans un laboratoire connu à Kiev, Ukraine avec ces résultats : 24.800 ans + ou – 200 ans, ce qui donne l’âge minimum de la structure de la pyramide.


 


Sources : http://www.wikistrike.com/article-les-pyramides-de-bosnie-ont-25-000-ans-selon-une-etude-au-radiocarbone-111230068.html  + http://news.yahoo.com/scientific-proof-potential-alternative-energy-source-dates-back-221622476.html


Nenad Djurdjević leads us on a trek part way up the side of the Bosnian Pyramid of the Moon, August 14, 2011.


Sources : http://noiegliextraterrestri.blogspot.fr/2012/02/piramide-del-sole-bosnia-fisici.html


http://www.realitysandwich.com/pyramid_power_25000


Découvertes en 2005, les pyramides de Bosnie ont suscité beaucoup de scepticisme de la part de la communauté des archéologues, principalement parce que justement, il n’a jamais été trouvé de
traces quelconque d’une ancienne culture ou civilisation stable dans la région, hormis quelques camps de chasseurs-cueilleurs… De plus, des sondages et carottages officiels dans la pyramide de la
Lune en 2006 ont confirmé qu’il s’agissait d’une colline naturelle. Mais l’insistance du découvreur finira par porter ses fruits par la découverte effective d’une certaine
« couverture » des pentes des collines par des structures artificielles (tout au moins pour la pyramide du Soleil), et la NASA a elle-même confirmé la forte possibilité d’au-moins deux
pyramides, ainsi qu’un réseau important de souterrains reliant les collines-pyramides. Des artéfacts anciens et même des écritures ont pu attirer un assez grand nombre de scientifiques
maintenant…


 


 


 


 


Yves Herbo SFH-10-2012


http://herboyves.blogspot.fr/





Vidéo complémentaire prise sur youtube ( texte d’explication avec)


Publiée le 24 mars 2012 par lebraivois



La plus grande pyramide du monde est située à Visoko (Bosnie). Elle fait 220 mètres de haut. Elle est constituée de dalles de béton de très haute qualité. Grâce à l’esprit ouvert de
l’archéologue Sémir Osmanagich, on sait déjà qu’un faisceau énergétique de 28Khz et de 4 mètres de diamètre monte du sommet de la pyramide vers le ciel.
Des dizaines de kilomètres de souterrain ont été découverts sur ce site.



 


Si cette vid&eacu

lasorciererouge 28/10/2012


La preuve scientifique d'une source d'énergie alternative potentielle remonte à 25.000 années






Très intéressant à apprendre ! Nous nous en doutions n'est-ce pas ?


Ainsi les pyramides de Bosnie sont plus anciennes que celles
d'Egypte.



Times, New Era présente Webinaire gratuit octobre 4,5 et
8


 



La datation au radiocarbone sur le site archéologique de Bosnie, le site de la pyramide la plus active
dans le monde complexe de la pyramide date de retour 25.000 années et a également publié des preuves scientifiques à l'appui de la théorie selon laquelle les pyramides à travers le
monde ont été utilisés comme source d'énergie. La récente étude révèle un faisceau d'énergie, 13 pieds de rayon qui transmet un signal électromagnétique inexplicable mesurant 28
kilohertz en provenance du centre de la Pyramide du Soleil inexplicable par notre science. Le potentiel d'une source viable d'énergie alternative à partir de notre passé antique ne doit
pas être supprimé comme le travail de Nikola Tesla, car il ne peut pas être mesurée et monétisé. The Times New Era présente un webinaire sur octobre 4,5,7 par le Dr Sam Osmanagich,
fondateur de la pyramide bosniaque où il va expliquer comment les pyramides ont été trouvés sur tous les continents de la Terre et de prouver, au-delà d'une ombre d'un doute -que les
pyramides ont été construites par les civilisations anciennes avec la technologie beaucoup plus grande que nous possédons et qu'ils ont été utilisés pour produire de l'énergie. Le
placement des dizaines de milliers de pyramides à travers le monde sur la grille de l'énergie de la terre, alignés avec le champ énergétique universel est une science perdue qui est
aujourd'hui redécouvert. Cette science ne peut s'expliquer que lorsque nous revoir une grande partie de ce que nous avons appris sur l'histoire et ouvrir nos esprits à se dérouler la
vérité.



 





Dr Sam Osmanagich


Les pyramides sont la preuve que nos ancêtres connaissaient et travaillaient avec une technologie d'énergie que nous sommes enfin en mesure de mesurer,
mais sont encore loin de comprendre pleinement.


 


Houston, TX (PRWEB) Octobre 02, 2012


Datation par le radiocarbone qui prouve la
pyramide bosniaque complexe remonte au moins 25.000 ans, a été révélé par une équipe internationale
de scientifiques dirigée par le Dr Sam Osmanagich .Découvert en 2005, la pyramide bosnienne du Sun Park archéologique, qui abrite
la plus grande pyramide du monde, est aujourd'hui le site archéologique le plus actif sur la planète.Conclusions de l'équipe révèlent également un faisceau d'énergie, 13 pieds de rayon
qui transmet un signal électromagnétique inexplicable mesurant 28 kilohertz en provenance du centre de la Pyramide du Soleil. Ce phénomène a été confirmé de manière indépendante par le
physicien Dr. Slobodan Mizdrak, Ph.D. de la Croatie, professeur Paolo Debertolis, anthropologue de
l'Université de Trieste, en Italie, ingénieur du son Heikki Savolainen de la Finlande et GoranMarjanovic ingénieur électricien de la Serbie.



Le faisceau d'énergie est théorisé par le Dr Osmanagich que la raison pour laquelle les
pyramides ont été construites, de fournir des anciennes civilisations une puissante source d'énergie propre. C'est déjà une théorie largement soutenue définis par le livre " The Power Plant Giza"par Christopher Dunn publié en 1998. La pyramide bosniaque du Soleil est de 30%
plus grande que la plus grande pyramide de Gizeh et de fouilles récentes ont mis au jour un vaste système de pré-historique labyrinthe souterrain, d'autres preuves appuyant la théorie
centrale.





lasorciererouge 28/03/2013


https://www.youtube.com/results?search_query=entretien+avec+semir+osmanagich+sur+les+pyramides+bosniaques

lasorciererouge 14/08/2013


http://www.wikistrike.com/article-decouverte-monumentale-dans-les-pyramides-de-bosnie-119538049.html