Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


La relation entre l'activité solaire et les anomalies électromagnétiques prouvée par le satelitte Demeter!

Publié par Dav2012 sur 19 Février 2012, 17:22pm

Catégories : #Sciences

 

 

Le satellite français DEMETER, premier pas vers la prévision anti-sismique

Avril 2011 

 Alors que certains persistent à affirmer qu’il n’existe aucun lien entre les activités solaires et les graves perturbations du champ électromagnétique terrestre, les dernières prouesses de l’exploration spatiale battent en brèche cette théorie.

L’analyse des données recueillies par le satellite DEMETER prouve que, bien avant le séisme de magnitude 7 qui frappa Haïti le 12 janvier 2010, certaines indications avaient permis éventuellement d’anticiper une telle catastrophe.

Le micro-satellite français d’observation géophysique DEMETER (Detection of Electro-Magnetic Emissions Transmitted from Earthquake Regions), conçu par le Centre national d’études spatiales (CNES), fut lancé en 2004 à partir du cosmodrome de Baïkonour.

Son objectif est d’étudier l’environnement électromagnétique de la Terre et les perturbations ionosphériques en relation avec l’activité sismique et humaine. Il a notamment permis d’observer à plusieurs reprises l’émission d’ondes électromagnétiques allant jusqu’à perturber l’ionosphère lors du déclenchement de tremblements de terre, bien que les processus en cause dans ces phénomènes ne sont pas encore élucidés.

Or, trois jours avant le tremblement de terre d’Haïti du 12 janvier 2010, DEMETER avait observé des altérations significatives de l’ionosphère.

--------------------------------------------------------------------------------

 

Le panneau du haut montre la variation de la densité électronique mesurée de nuit à l’altitude du satellite. Le triangle rouge dans le panneau du bas indique le moment où le satellite passe au-dessus du futur épicentre. Une diminution de la densité est localement observée autour de cette position .

--------------------------------------------------------------------------------

Dans un rapport, des chercheurs grecs affirment que la mission DEMETER a permis de constater que le champ électromagnétique terrestre varie intensément dans le mois qui précède les séismes et qu’on observe dans cette période « un accroissement significatif de l’énergie ».

« Ce résultat démontre clairement que le changement énergétique des ondes magnétiques de très basse fréquence pourrait être lié à de puissants phénomènes précurseurs ».

Ils rappellent également que des études théoriques et en laboratoire indiquent que la déformation des roches, sous l’effet de fortes pressions et températures au sein de la croûte terrestre, modifient leurs propriétés électriques et génèrent des charges électriques capables de se propager dans l’atmosphère. Ces charges perturbent l’ionosphère et provoquent des émissions d’ondes électromagnétiques de très basse fréquence (ULF).

Ainsi, les mesures obtenues par DEMETER sur Haïti « révèlent un accroissement significatif, jusqu’à 360% supplémentaire, de la puissance des ondes ULF pendant le mois précédant le séisme principal, en comparaison avec l’énergie de l’arrière-plan ». L’équipe de DEMETER constata des phénomènes semblables dans la période précédant le séisme qui frappa Samoa en septembre 2008. Sept jours avant le séisme, le satellite enregistra « un accroissement des densités et une baisse de la température de l’ionosphère exactement au-dessus du futur épicentre ».

Alors que ce type de recherche s’avère fondamental pour l’avenir de l’humanité, la mission DEMETER a pris fin en décembre 2010 et le satellite s’est éteint en début d’année après plus de 5 ans de bons et loyaux services pour une durée de vie initialement espérée au mieux de deux ans.

 Source: Solidarité et Progrés

 

publi 3-4"Vers  un nouveau paradigme"

2012 et après

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents