Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


La reprogrammation alimentaire, un bien nécessaire

Publié par Dav sur 12 Septembre 2013, 20:48pm

Catégories : #Santé

 

Nous sommes tous appelés à revoir nos habitudes alimentaires pour trois raisons principales :
  1. De plus en plus de personnes prennent conscience de l’importance de l’alimentation pour leur bien-être.
  2. La planète terre fait vivre actuellement sept milliards de personnes et nous seront d’après les démographes environ neuf milliards en 2050. En parallèle de cette augmentation les personnes dans les pays émergeants souhaitent à leur tour avoir une alimentation plus proche de l’alimentation occidentale avec une augmentation de la consommation de produits riches en protéine comme la viande.
  3. L'agriculture intensive a des conséquences négatives sur les conditions de vie des animaux.

Si l’on analyse les besoins probables de la population humaine en 2050, il sera particulièrement difficile de produire la quantité de viande nécessaire.

 

En prenant en compte ces facteurs, les prévisions de consommation de viande sont de 463 milliards de kilos pour 2050 (contre 290 milliards en 2012)  ce qui représenterait 100 milliards d'animaux abattus chaque année.

Source : http://www.planetoscope.com/elevage-viande/1172-nombre-d-animaux-tues-pour-fournir-de-la-viande-dans-le-monde.html

 

Nous pouvons donc nous attendre à pratiquement un doublement de la population animale pour 2050, ce qui parait difficilement envisageable compte tenu de la surface et de l’alimentation qui seront nécessaires pour ces animaux.

Un des pays qui consomme le plus de viande, les Etats-Unis,  est confronté à de nombreux problèmes d’obésité avec tout ce que cela entraine sur le plan de la santé (cholestérol, hypertension, problèmes cardio-vasculaires, diabète, problèmes articulaires …)

 Parallèlement les dépenses pour s’alimenter augmentent ainsi que les dépenses de santé.

 Environ 100 millions de personnes aux Etats-Unis souffrent d’obésité soit 1/3 de la population.

Que pourrait nous apporter une alimentation sans viande ou encore sans produits d’origine animale ?

Dans les pays riches un mode d’alimentation végétarien ou végétalien semble parfaitement possible avec des conséquences favorables sur la santé et sur le plan de l’économie familiale.

Seulement pour changer son mode d’alimentation, il faut remettre en cause tout ce que l’on a appris pendant notre enfance et ne pas hésiter à expérimenter ces nouveaux modes.

C’est une chose difficile car on ne peut pas balayer d’un seul trait des dizaines d’années de pratique alimentaire.

Il faut combattre les habitudes de notre vie en société et dans notre famille, ce qui est loin d’être évident.

Nous avons souvent des aprioris sur ce qui est bon ou néfaste pour notre bien-être et cela demande des remises en cause.

Pour vous faire une idée plus juste de ce que pourrait vous apporter ces changements radicaux, je vous laisse cette série de vidéos :

Un petit conseil : avant de démarrer tout changement d’alimentation, prenez le temps de renforcer votre motivation en prenant conscience que ce que vous allez faire est bon pour vous, pour les animaux et pour la planète

 

 

NP le nouveau paradigme

Commenter cet article

lasorciererouge 16/02/2014 19:21


http://www.dailymotion.com/video/xs5lhe_2050-et-si-c-etait-maintenant_tech#from=embediframe

lasorciererouge 11/11/2013 15:58


http://fr.sott.net/article/7208-L-Epidemie-d-obesite-gracieusement-offerte-par-l-industrie-agroalimentaire

nanard 13/09/2013 10:34


il faut savoir que l'ont gâche nous les occidentaux, environ un peu plus que 40% de notre bouffe par an (à la poubellle)...dire que la terre nourrit 7 milliard de personnes est à mon sens
n'importe quoi...il y a toujours des gens qui meurt de faim. Et faut pas rêver mais on ne sera jamais 9 milliard en 2050 vu ce que nous réserve nos "élites".

Éric G. Delfosse ☼ 12/09/2013 22:45


Végétariens, pas obligatoirement... Flexitariens, plutôt... Du moins au début, pour ne pas couper brutalement avec nos mauvaises habitudes alimentaires...

Nous sommes sociaux !

Articles récents