La radiation provenant de l'éruption de dimanche a... (Photo: AFP) 

 

La radiation provenant de l’éruption de dimanche a atteint la Terre une heure plus tard et pourrait se poursuivre jusqu’à mercredi.

Photo: AFP

Le soleil bombarde la Terre des radiations provenant de la plus importante tempête solaire depuis plus de six ans, causée par une éruption solaire survenue vers 23 heures dimanche.

La radiation constitue la plus grande préoccupation, selon la National Oceanic Administration’s Space Weahter Prediction Centre, située au Colorado.

Le physicien Doug Biesecker explique que les radiations constituent surtout un problème pour les satellites et les astronautes qui sont en orbite. Elles peuvent causer des problèmes de communication aux avions qui voyagent autour de la ligne polaire.

La radiation provenant de l’éruption de dimanche a atteint la Terre une heure plus tard et pourrait se poursuivre jusqu’à mercredi. Les niveaux de radiation sont considérés élevés mais d’autres tempêtes ont été plus graves. Toutefois, cette tempête est la plus importante depuis mai 2005.

La radiation – qui prend la forme de protons – s’est échappée du soleil à 150 millions de kilomètre à l’heure.

Un porte-parole de la NASA, Rob Navias, a indiqué que les experts de la NASA ont étudié la question et décidé qu’aucune mesure ne doit être prise par les six astronautes de la Station spatiale internationale pour se protéger.

Une éruption solaire est suivie de trois étapes, selon Antti Pulkkinen, un physicien du Goddard Space Flight Center de la Nasa, au Maryland.

D’abord survient la radiation électromagnétique, puis la radiation sous la forme de protons. Finalement, l’éjection de matière coronale – qui est le plasma du soleil – se produit. L’éjection voyage normalement à entre 1,6 et 3,2 millions de kilomètres à l’heure mais cette tempête est particulièrement rapide, sa vitesse atteignant plus de 6 millions de kilomètres à l’heure, selon M. Biesecker.

C’est le plasma qui cause les dommages les plus perceptibles sur la Terre, comme les pannes des réseaux électriques. En 1989, une tempête solaire avait causé une immense panne d’électricité au Québec.

La Presse.ca via "l'éveil 2012"

HorizonForet-3"Vers un nouveau paradigme"

2012 et après