Depuis plusieurs années, par milliers et partout dans le monde, des animaux meurent en masse au même moment, au même endroit et sans aucune explication naturelle.

 

Selon la presse britannique, des milliers de poissons, qui pèsent au total environ 20 tonnes, ont récemment été trouvés morts sur une plage de Troms, en Norvège. La découverte a attiré nombre de spéculations des internautes. Certains pensent que c’était la prémonition pour la fin du monde.

Mais selon les experts, les poissons ont été tués peut-être en raison du manque d’oxygène causé par le changement climatique. Ce type de phénomène était déjà apparu durant les années 1980.

Certains pensent que les poissons nageaient dans de l’eau peu profonde pour esquiver les prédateurs et ont ainsi été tués par le repli de la marée.

En même temps, dans l’Arkansas, aux États-Unis, des centaines d’oiseaux morts sont tombés du ciel le 1er janvier 2012. De plus, 25 chevaux ont été trouvés morts au-dessous d’une falaise dans le nord-est des États-Unis il y a un mois.

Ce n’est pas la première fois que ce phénomène extraordinaire se produit. Au début 2011, de cas de morts mystérieuses d’animaux se sont produits à travers le monde.

China.org

 

HorizonForet-3"Vers un nouveau paradigme"

2012 et après