Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


La terre s’apprête à relâcher du gaz hilarant...

Publié par Dav sur 27 Juillet 2012, 10:23am

Catégories : #Changements terrestres

 

 httpkebecleak over-blog com-50019

Le protoxyde d’azote ou oxyde nitreux, est mieux connu sous le nom de gaz hilarant et le fait qu’il vous rende loufoque lors de son utilisation en tant qu’anesthésique (ou festive) est le moindre de ses effets. Le gaz peut réchauffer notre planète 300 fois plus rapidement que le dioxyde de carbone.

 

Les bonnes nouvelles sont que la quantité d’oxyde nitreux dans l’atmosphère est actuellement totalement négligeable par rapport à la quantité de dioxyde de carbone. Les mauvaises nouvelles sont que cela pourrait bientôt changer, sous la forme d’une “pulsation” d’oxyde nitreux un peu plus tard au cours de ce siècle, qui pourrait emballer le processus de réchauffement climatique. C’est ce qui s’est passé en Europe qui s’est réchauffée de 5 °C il y a 14 500 ans environ, juste à la fin de la plus récente ère glaciaire et il y a des raisons de penser que les processus de l’environnement, nécessaires pour que cela se reproduise, ont déjà été mis en mouvement.

 

httpkebecleak over-blog com-50020

 

Une équipe dirigée par Mirjam Pfeiffer de l’Institut fédéral suisse de technologie a découvert que les plantes qui ont prospéré à l’âge de glace ont commencé à dégeler, celles qui convertissaient l’azote en nutriments nécessaires, libérant l’oxyde nitreux comme sous-produit. En particulier, un arbuste consommateur d’azote connu sous le nom de l’argousier (en photo ci-dessous) qui dominait totalement l’ancienne Europe. La légère hausse de l’oxyde nitreux n’était pas si importante, ils l’estiment à 1,6 milligramme de gaz supplémentaires par an dans chaque mètre carré couvert par l’arbuste, mais au fil du temps, cela a suffi pour laisser un impact notable dans l’histoire géologique et tout ce gaz hilarant pourrait bien avoir accéléré la fin de l’ère glaciaire.

   

 

Il est plus difficile de savoir quel impact tout cela pourrait avoir aujourd’hui, mais les chercheurs soulignent que la glace arctique recule tout le temps désormais, exposant des terres qui rendraient l’environnement parfait pour des plantes comme l’argousier. Cela pourrait se révéler un grave problème dans la seconde moitié du 21e siècle, bien qu’il soit encore trop tôt pour savoir avec certitude combien l’impact du gaz pourrait avoir sur les températures globales.

 

www.gurumed.org

 

publi 3-4Vers un nouveau paradigme

2012 et apres

Commenter cet article

Paladin 29/07/2012 15:02


On va tous être Morts de rire alors mdr :D

vanessa 27/07/2012 14:05


ahahahah! on va mourir mais on sera pété de rire trop cool!!


dans la joie et la bonne humeur!


( ouais j'ai testé le truc pour accoucher ça marche bien!! )


bon si il y a des argoussier partout c'est pas grave!


c'est un anti-oxydant très puissant et très riche en vitamaine C , ça compensera les dégâts causés par le réchauffement !



Nous sommes sociaux !

Articles récents