Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


La transition: "et si rien ne se passait"...

Publié par Dav sur 23 Novembre 2012, 13:03pm

Catégories : #Courrier des lecteurs


Transition, fin d’un temps, des temps, d’un cycle… etc., etc.


Nous avons tous l’espérance de quelque chose de meilleur, de renversant qui remettrait enfin toute chose à sa place, un évènement tellement électrochoc que le mal serait anéanti, le bien vainqueur, une lumière extra spirituelle qui révèlerait le vrai sens de notre moi profond, une rencontre du 3ème type,… etc. que sais-je encore pourvu que cela nous sorte de la spirale infernale dans laquelle le monde est plongé…


Espérer un changement radical de société ? Des milliers de générations avant la nôtre ont fait ce rêve, ont eu cet espoir. Toutes les religions et cultures sont basées sur cette espérance de ‘sortie de l’impasse’, à croire que depuis Adam et Eve et le fameux fruit défendu croqué à belles dents, c’est écrit dans nos gènes!!! Chaque époque de notre humanité a connu son désir de changement, de « sauvetage »… C’est cyclique, presque naturel dirais-je ! Le monde est ainsi fait !


Chacun d’entre nous a une petite lumière qui clignote au fond de sa conscience pour nous rappeler que ce que nous vivons n’est pas tout à fait ce pourquoi nous sommes créés. Ce petit voyant qui demeure allumé n’est-il pas là tout simplement pour nous faire prendre conscience que notre monde tel qu’il est n’est qu’une illusion et que tôt ou tard, quoique nous fassions, il nous faut « partir » car nous ne sommes que de passage ???


L’espérance d’un monde meilleur, n’est-ce pas tout simplement un fantasme pour échapper à notre inéluctable mort ? ou pour faire simple, imaginer une étape de transition et se voiler la face en fuyant la terrible réalité que nous mourons tous ?
Je suppose que d’une manière quasi instinctive de survie, absolument toutes les générations précédentes, pressentant les guerres à venir, les chaos économiques, les crises religieuses, les grandes épidémies, ont eu ces mêmes sursauts d’espérance folle, imaginant un « sauveur », venu du Ciel ou de la terre, ou d’une galaxie éloignée, ou d’une fin du monde pour purifier la noirceur du moment. Toute époque a connu ses libérateurs, ses sauveurs, ses supermans et autant de « fin du monde, d’un monde » ! Dans la bible, il est dit « le Sauveur est venu mais ils ne l’ont pas reconnu ! ».


Et nous, saurions-nous reconnaitre, identifier, ceux ou celui qui sauveraient le monde ? Nous nous attendons à telle chose, à telle manifestation intime ou bien grandiloquente mais si tout se passait aussi discrètement que l’enfant né à Bethléem dans la plus grande des discrétions ? Si tout se passait totalement différemment de ce que nous imaginons… et s’il ne se passait strictement rien ?


Oui, si rien, absolument rien ne se passait ? Si nos attentes étaient déçues, si chaque matin à venir nous nous levions dans la suite de ce qu’a été la veille sans que rien ne change, comment affronterions-nous l’avenir ? Pire comment l’affronterons-nous, sans conditionnel aucun ? Le monde va si mal que beaucoup d’entre nous espérons un changement quasi radical de cette époque engluée. Mais entre espoir et réalité, il y a constante confrontation.


Que nous resterait-il si nous ôtions l’espérance ou le fantasme de nos pensées? Il resterait l’instant présent, le seul instant pour lequel il nous faudrait vivre intensément ! Plus l’épreuve du moment est lourde, plus nous nous réfugions dans l’hypothétique chimère d’une libération, c’est un mécanisme naturel de survie pour ne pas devenir fous !


Au fond, n’est-ce pas cela le grand changement que nous devrions tous espérer : apprivoiser l’instant T sans projection aléatoire, en le transcendant de notre pleine conscience ? Finies les désillusions, les déceptions, il ne resterait plus que la plénitude du temps en cours un peu comme si on se savait condamnés et qu’il nous fallait remplir intensément ce qu’il nous reste à vivre dans l’essentiel face à l’urgence !


Les choses, les évènements, tout reprendrait naturellement sa place et sa vraie dimension : adieu chimères d’un monde allusif et illusoire ! Adieu projets destructeurs, égoïste et contre nature ! vivre, vivre seulement l’instant en cours, le mieux possible, le plus plein possible, le plus vrai possible comme s’il était le dernier, l’ultime empreinte de notre vie qui dans 5 minutes, dans une heure, dans 10 jours… nous sera enlevée !


Certains guettent les astres, d’autres les pyramides, d’autres les E.T. et leurs OVNIS, les Mayas, d’autres pointent le 21 décembre comme LA date ultime, etc.… etc.… et si on se laissait tout simplement remplir de ce « maintenant » qui nous est offert par pure grâce ? Le début de la sagesse n’est peut-être après tout que cette prise de conscience individuelle et collective !


http://0z.fr/6DEup www. genevievevigneschroniques.com/

NP le nouveau paradigme

Commenter cet article

majero 24/11/2012 12:53


Décidément c'est pas de chance.


Mon premier commentaire a été coupé. Je disais donc, pourquoi ne peut on pas laissé de commentaire sur le sujet suivant : "Prédictions et canalisations sont elles influencées?"

love bill 24/11/2012 10:34


Cet article reflète bien en effet les questions qu'on commence à se poser... C'est vrai que 2012 est avant tout un processus intèrieur, mais je crois qu'on est très nombreux à avoir espérer un
grand, grand changement "extèrieur"..

MadJack 24/11/2012 02:06


Ne vois-tu rien venir ? Perdrais-tu la foi ?... allons, allons... patience, l'heure est proche. Laisses-toi envahir de tous tes acquis, qu'ils soient passés présents ou futurs, ils seront bientôt
unifiés car ce n'est pas la fin du monde mais la fin d'un monde ! Celui qui a des yeux pour voir ne peux pas dire qu'il ne se passe rien... et pour ceux qui se basent sur une "fin des temps",
ajoutez simplement un mot : barrière ! = fin de la barrière des temps ! Bonne nuit à tous et faites un excellent voyage. Amitiés Dav et merci pour le partage de tes pensées. MadJack ;-/

gwendal 23/11/2012 23:01


Il se passe déjà beaucoup de choses et depuis longtemps:


http://www.youtube.com/watch?v=rICxEAPY8eE&feature=related


C'est "jairo" un chanteur d'il y a environ 30 ans (je n'ai jamais oublié cette magnifique chanson de mon enfance ...et son message) pas très récent mais çà nous explique déjà ce qu'on vit
(graduellement pour l'instant ...et perso un changement de conscience rapide me conviendrait parfaitement)


Il y a plein d'artistes, principalement des chanteurs et chanteuses, qui nous donnent ce genre de message depuis très longtemps

christian 23/11/2012 18:39


d accord pour un changement,mais je ne pense pas que les humains de cette planéte soit prét,il y a encore du souci a se faire......

Ben.c 23/11/2012 18:07


Arretez d'espérer!


Arretez d'attendre!


Arretez de ne faire que regarder!


Ne dites plus STOP aux autres, arretez vous!


Ce n'est pas les autres qui feront le monde pour vous!


Il est temps de prendre vos esprits et vos vies en mains!


Le changement, c'est vous seuls qui pouvez le créer!


Gandhi a dit: soyez le changement que vous voulez voir dans votre vie.


Et si vous vous sentez insignifiant, rappelez vous que quand vous etes dans votre chambre avec un moustique, c'est lui qui vous empeche de dormir, pas l'inverse...


L'évolution est notre responsabilité, prenons la, réalisons et assumons.


Celui qui ne pleure pas les autres à leurs mort ne sera pas pleuré à la sienne.


Paix, sérénité, droiture de l'esprit et amour à vous tous

Isa 23/11/2012 17:59


De toute façon, l'actualité va tellement nous culbuter dans les semaines ou les mois à venir qu'il y aura forcément du mouvement, ne serait-ce que social. Une bonne tite crise économique nous
pend au nez. Il est temps de retirer nos économies avant d'être ruinés!

n'ED 23/11/2012 16:02


Qu'avez - vous "programmé" pour les jours à venir? Quels changements CHACUN accepte-t'il de faire en lui et tout près de lui ?


L'ensemble de ces changements cumulés changerait-il quelque chose?

Nous sommes sociaux !

Articles récents