Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


La vérité sur les cheveux et sur la raison pour laquelle les Amérindiens avaient les cheveux longs

Publié par Dav sur 31 Octobre 2012, 16:40pm

Catégories : #Mythologies - Civilisations anciennes



Les informations qui suivent au sujet des cheveux ont été cachées au public depuis la guerre du Vietnam. Notre culture incite les gens à croire que la coiffure est affaire de goût personnel, que la coiffure est une question de mode et / ou de commodité, et que la façon dont les gens sont coiffés est simplement une question d’esthétique.
Cependant, si l’on en revient à la guerre du Vietnam, une image complètement différente surgit, et celle-ci a été soigneusement étouffée et cachée à la vue du public.

Au début des années 90, Sally [le nom a été changé pour protéger sa vie privée] était mariée à un psychologue professionnel qui travaillait dans un hôpital pour anciens combattants. Il travaillait avec des vétérans qui souffraient de troubles post-traumatiques. La plupart d’entre eux avaient servi au Vietnam.

Sally a déclaré : “Je me souviens très bien d’un soir où mon mari est rentré dans notre appartement de fonction avec un gros dossier d’allure officielle dans les mains. Celui-ci contenait des centaines de pages sur certaines études commanditées par le gouvernement. Son contenu l’avait bouleversé. Ce qu’il lut dans ces documents changea complètement sa vie. À partir de ce moment-là, mon mari, homme conservateur et conformiste, laissa pousser ses cheveux et sa barbe et ne les coupa plus jamais. De plus, l’hôpital pour anciens combattants le laissa faire, et d’autres hommes très conservateurs du personnel de l’hôpital suivirent son exemple.

Quand je lus les documents, j’appris pourquoi. Apparemment, au cours de la guerre du Vietnam, des forces spéciales du ministère de la Défense avaient envoyé secrètement des experts pour passer au peigne fin les réserves amérindiennes à la recherche d’éclaireurs de talent, de jeunes hommes solides entraînés pour se déplacer furtivement sur tout terrain difficile. Ils cherchaient spécialement des hommes doués de facultés exceptionnelles, presque surnaturelles, pour traquer l’ennemi. Avant d’approcher ces hommes triés sur le volet, les enquêteurs avaient recueilli sur ceux-ci d’abondantes informations les qualifiant d’experts dans le domaine de la traque et de la survie.

Appâtés avec les moyens de séduction habituels – les phrases onctueuses utilisées pour enrôler de nouvelles recrues – certains de ces Amérindiens spécialistes de la traque furent alors enrôlés. Après leur enrôlement, il se produisit une chose étonnante. Quels qu’eussent été leurs talents et leur habileté lorsqu’ils étaient dans la réserve, ceux-ci semblèrent disparaître mystérieusement : recrue après recrue, une fois sur le terrain, tous échouaient à réaliser ce que l’on attendait d’eux.

De lourdes pertes et de sérieux échecs dans l’exécution des tâches demandées amenèrent le gouvernement à s’engager dans une série de tests coûteux de ces recrues, et voici ce que l’on trouva. Quand on les questionnait sur leur échec pour faire ce que l’on attendait d’eux, les recrues les plus âgées répondirent régulièrement ceci : après avoir eu la coupe de cheveux militaire réglementaire, ils n’étaient plus capables de “ ressentir ” l’ennemi, ils ne pouvaient plus accéder à un “ sixième sens ”, leur “ intuition ” n’était plus fiable, ils étaient devenus incapables de “ lire ” aussi distinctement des signes subtils ou d’accéder à une information extrasensorielle subtile.

Donc, l’institut de tests recruta d’autres Amérindiens spécialistes de la traque, les laissa garder leur longue chevelure, et les testa dans de multiples domaines. Puis, les testeurs firent des groupes de deux hommes qui avaient les mêmes scores à tous les tests. Dans chaque paire, ils laissèrent un homme garder les cheveux longs, et ils firent donner au deuxième une coupe de cheveux militaire. Puis, les deux hommes repassèrent les tests.

À chaque fois, l’homme qui avait gardé ses cheveux longs continuait à avoir des scores élevés. À chaque fois, l’homme qui avait les cheveux courts échouait aux tests dans lesquels il avait précédemment réalisé des scores élevés.

Voici un exemple de test : La recrue est en train de dormir dans les bois. Un “ ennemi ” armé s’approche de l’homme endormi. L’homme aux longs cheveux sort de son sommeil, réveillé par un sens puissant du danger, et s’éloigne longtemps avant que l’ennemi soit tout près, longtemps avant que l’on puisse entendre le moindre son émis par l’ennemi à son approche.

Dans une autre version de ce test, l’homme aux longs cheveux ressent une approche et, d’une certaine façon, a l’intuition que l’ennemi va effectuer une attaque physique. Il suit son “ sixième sens ” et reste silencieux, faisant semblant de dormir, mais, au moment où l’attaquant se penche sur lui pour l’étrangler, il le saisit promptement et le “ tue ”.

Le même homme, après avoir passé ces tests et d’autres, eut alors une coupe de cheveux militaire, et échoua régulièrement à ces tests, et à de nombreux autres tests qu’il avait précédemment réussis.

Donc le document recommandait que tous les Amérindiens spécialistes de la traque soient exemptés de la coupe de cheveux militaire. En fait, il exigeait que les spécialistes de la traque gardent leurs cheveux longs. »

Commentaire : Le corps des mammifères a évolué au cours de millions d’années. L’habileté des humains et des animaux pour survivre semble parfois presque surnaturelle. La science fait constamment des découvertes sur les possibilités étonnantes de l’être humain et de l’animal pour survivre. Chaque partie du corps a un rôle de haute sensibilité à jouer pour la survie et le bien-être du corps tout entier. Chaque partie du corps a sa raison d’être.
Le cheveu est une extension du système nerveux, on peut le considérer comme un nerf extériorisé : ce sont des sortes de “senseurs” ou d’”antennes” hautement évoluées qui transmettent une grande quantité d’informations importantes au système cérébral, au système limbique, et au néocortex.

Non seulement les cheveux, y compris la barbe chez les hommes, donnent passage aux informations qui vont vers le cerveau, mais ils émettent aussi de l’énergie, l’énergie électromagnétique émise par le cerveau vers l’environnement extérieur. C’est ce que l’on a vu dans des photographies Kirlian quand une personne est photographiée avec une longue chevelure, puis rephotographiée après avoir eu ses cheveux coupés.

Quand les cheveux sont coupés, la réception et l’émission des transmissions vers et en provenance de l’environnement sont fortement entravées. Il en résulte un engourdissement de ces fonctions.

Le fait de couper les cheveux est un facteur qui contribue à rendre inconscient du danger environnemental dans les écosystèmes locaux. C’est aussi un facteur qui contribue à l’insensibilité dans les relations de toutes sortes. Cela contribue à la frustration sexuelle.

Conclusion : Dans la recherche de solutions à la détresse dans notre monde, il est peut-être temps pour nous de considérer que beaucoup de nos suppositions les plus fondamentales sur la réalité sont erronées. Il se peut qu’une grande partie de la solution nous regarde en face chaque matin quand nous nous voyons dans le miroir.

L’histoire de Samson et Dalila, dans la Bible, a beaucoup de vérité encodée à notre intention. Quand Dalila coupa les cheveux de Samson, Samson, précédemment invincible, fut vaincu.

Rapporté par C. Young

Commentaire : SOTT [nom du site Internet] est dans l’impossibilité de confirmer cette histoire ou la recherche qui eut lieu d’après celle-ci ; cependant, nous nous sommes demandés à de nombreuses occasions, à quoi servent les cheveux, et pourquoi tant de légendes désignent les cheveux comme une source de force, de Samson aux nazirs, et jusqu’aux Francs aux longs cheveux.

 

- Les Chercheurs-Unis de la vérité
© Wapiti noir

NP le nouveau paradigme

Commenter cet article

lasorciererouge 19/12/2014 20:38

https://www.youtube.com/watch?v=C__qjMe-xqM

Prisonniers de guerres indigènes aux états unis

...encore aujourd'hui !

lasorciererouge 08/04/2013 22:36


 


Chine : De la sauce soja fabriquée
avec des cheveux humains !






On ne s’en rend peut être pas compte mais lorsque nous mangeons des sushis ou autres plats asiatiques, il y des chances que nos plats soient accompagnés d’une
sauce soja à base de cheveux humains !




Sommaire



C’est la marque « Hongshuai » (
Retenez- là ! ) qui vend cette sauce chevelus à très bon marché. Ils ramassent les cheveux tombés sur le sol des salons de coiffure, pour ensuite les traiter afin d’en extraire les
acides aminés .


Encore plus inquiétant :




C’est la marque « Hongshuai » ( Retenez- là ! ) qui vend cette sauce chevelus à très bon marché. Ils ramassent les cheveux tombés sur le sol des
salons de coiffure, pour ensuite les traiter afin d’en extraire les acides aminés .


Depuis le développement économique de la Chine, un entrepreneur en Floride,US, Blair Blacker se dédie à l’importation de cheveux pour confectionner des bâches agricoles mais aussi pour extraire
des acides aminés utilisés dans l’alimentation.
Il y a quelques années, la production de sauce soja à partir de cheveux ramassés dans les hôpitaux avait fait un scandale !


Le 8 juin 1999 le Conseil Supérieur d’Hygiène Publique de France a ‘donne un avis défavorable à l’emploi de la L. Cystéine (acide aminé) issue de cheveux humains dans l’alimentation humaine.’ .
Quand nous achetons des produits fabriqués à l’étranger, comment savoir s’ils ne contiennent pas de la L.Cystéine issu de cheveux ?


Encore plus inquiétant :


L’AESA ( Autorité Européenne de Sécurité des Aliments ), en septembre 2006, a autorisé l’utilisation de la L.Cystéine dans les aliments réservés aux nourrissons et enfants en bas âges, dans le
but d’améliorer la texture des biscuits. Et maintenant, pouvons nous être sur que la L.Cystéine contenu dans les aliments fabriqués en Europe ne
proviennent pas de Chine ou des États-Unis, là où sont ramassés les cheveux humains ?


Andrewmeda

Aiiwah 15/11/2012 19:55


Je suis autochtone et j'ai les cheveux très long, chaque fois que je dois couper les pointes j'en ai pour des jours à m'en remettre car comme je le dis souvent j'ai l'impression de me couper un
bras. Il est vrai que j'ai des aptitudes psychiques et quand j'avais couper mes cheveux très court mes facultés s'étaient résorbée pour revenir avec la pousse de mes cheveux. Les cheveux sont
pour moi une extension de mon corps et ils ont une signification sacrée à mes yeux. Je suis donc totalement d'accord avec ce texte qui reflete très bien les raisons qui animent les autochtones à
garder leur cheveux long.

marina 13/11/2012 13:22


Bonjour, je viens de lire ce fabuleux article alors même que je m'interrogeais sur le fait de changer de coiffure ;-). Je porte les cheveux long depuis bientôt 25 ans ...mais là je crois que j'ai
ma réponse ;-). et...qu'elle ne  pouvait pas être plus clair alors merci beaucoup!

nadine 01/11/2012 21:12


Yeah retour aux babas cools ! c'est tellement plus sympa!

sophie 01/11/2012 17:48


merci! jusque la je me croyait la seule dans ce cas; je porte de longs cheveux depuis mon age adulte j'ai 50 ans et j'ai constate au fil du temps que chaque fois que je me suis couper les cheveux
une periode de maladie ou de deboire s'en suivait au point que maintenant au lieu de me laisser aller a me couper les cheveux je vais directement voir mon acupunctrice c'est plus rapide...merci
pour ce bel article qui me conforte dans ma decision de les couper le moins possible

Sylvie / Philia 01/11/2012 10:36


Très très bon article !


C'est la raison pour laquelle bon nombre de civilisations ont des couronnes ou autres casques pointus ou à plumes, pour mieux "sentir" vibratoirement ce qui va se passer ou inversement pour
envoyer un message à ceux qui arrivent sur leur territoire (plume d'aigle = paix si je me souviens bien par exemple).


Pour compléter le sujet, je mets un lien concernant un salon de coiffure qui propose des "Coupes énergétiques ou vibratoires".


http://www.remi-portrait.com/coupe,cheveux,paris.php


Intéressant à lire également.


Merci Dav.

gwendal 01/11/2012 01:04


nono, si tu décide de te visualiser avec des cheveux longs, ils existeront ...mais ne seront pas visibles par les autres...

gwendal 01/11/2012 01:02


J'ai (presque) toujours eu les cheveux longs toute ma vie (41 ans), et j'ai des superbes photos de moi avec des cheveux longs et de ma soeur en costumes traditionnels Bretons quand on était
gamins, et beaucoup de touristes étrangers en ont aussi: allemagne, angleterre, usa, belgique, ... car on était
considérés comme "une trace du passé" lors de fêtes traditionnelles à Carnac (en plus ma soeur était magnifique et le gamin que j'étais avec mes cheveux longs attirait les appareils photos comme
des mouches.


Je dis >presque

Yuca965 31/10/2012 23:33


Merci, je me suis longtemps posé la question de l'utilité des cheveux (partant du principe que le corps est parfait et que rien n'est inutile).

Du coup je compte bien garder mes cheveux long ! ^^

Nicolas 26/10/2015 20:29

J'ai eu le même raisonnement. Je n'arrive pas à trouver de bonnes raisons de couper les cheveux, que des inconvénients. Du coup, même si cette article n'est pas forcément vrai, il me parle.

pooy 31/10/2012 19:25


J'ai toujours voulu me laisser pousser les cheveux, dans mes pensées, je me vois dans un monde post apocalyptique ou plutôt une renaissance d'un monde plus simple et vrai avec les cheveux long...
Nous nous coupons les cheveux à cause de notre environnement social. Je vais essayer de ne plus les raser! on en apprend tous les jours!!

nono3895 31/10/2012 18:36


Suis dans la merde : je suis chauve et du coup j'me rase la tête...

Nous sommes sociaux !

Articles récents