Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Le Chevalier Noir, un Satellite Alien Vieux de 13 000 Ans ?

Publié par Dav sur 31 Octobre 2013, 21:42pm

Catégories : #Mystères

chevalier-noir

 

Source http://eol.jsc.nasa.gov/

 

Épave spatiale ou « Satellite » Extraterrestre, le « Chevalier Noir » tel qu’il est appelé aujourd’hui – a maintenant trainé dans le coin depuis quelques temps. Cette découverte est probablement la plus célèbre des objets spatiaux qui orbitent notre Planète. Ce « Satellite Artificiel » a provoqué un intérêt majeur des médias à partir de la deuxième moitié des années 1950, et est devenu l’un des objets de l’espace les plus discutés. D’abord considéré comme un satellite d’espionnage Russe, le Chevalier Noir a saisi l’intérêt de millions de personnes à travers le monde.

Selon les agences de surveillance à travers le monde, le Chevalier Noir transmet des signaux radio depuis plus de 50 ans.

 

Les Etats-Unis et l’Union Soviétique ont démontré un intérêt particulier pour cet « objet spatial non-identifié ». Depuis sa découverte, ce satellite a intéressé des pays comme la Suède et les passionnés de par le monde. L’un d’entre eux est un opérateur radio qui apparemment a décodé une série de signaux reçus du satellite OVNI et les a interprété en tant que plan stellaire concentré sur le système solaire d’Epsilon Bootis, et que le Chevalier Noir est venu de ce système il y a 13 000 ans. (Wikipedia – Epsilon Bootis est une étoile de la constellation du Bouvier. Elle porte également les noms traditionnels Izar ou Pulcherrima.)

 

Mais selon plein de gens, cette découverte a été faites plus tôt que nous le pensons.

 

 

Les rumeurs disent que c’était Nicolas Tesla qui a été le premier à avoir « intercepté » un signal de ce satellite d’un autre monde en 1899 après la construction d’un dispositif radio à haute tension dans le Colorado. Après la découverte de Tesla, 30 à 50 ans plus tard le signal a été intercepté plus fréquemment jusqu’à ce qu’il ne soit apparemment « décodé ». A partir des années 1930 les astronomes du monde entier ont rapporté d’étranges signaux radios qui prétendument proviennent du « Chevalier Noir ».

 

En 1957, le Dr. Luis Corralos du Ministère des Communications du Venezuela l’a photographié alors qu’il prenait des photos de Spoutnik II alors qu’il passait au dessus de Caracas. L’étrange objet n’était en rien similaire au premier ou deuxième Spoutnik, Le Satellite du Chevalier Noir orbitait la Terre d’Est en Ouest. Spoutnik I et II orbitaient d’Ouest en Est en utilisant la rotation naturelle de la Terre afin de maintenir leur orbite.

 

L’histoire du Chevalier Noir a fait ses débuts dans les médias dans les années 1950 quand leSt. Louis Dispatch et le San Francisco Examiner écrivirent à propos du « Satellite » le 14 Mai 1954. Le Time Magazine a écrit un article dessus en Mars 1960. Voila ce qui était dit à propos de lui.

 

Il y a trois semaines, les grands titres annonçaient que les Etats-Unis avaient détecté un mystérieux satellite « noir » se déplaçant au dessus de nos têtes sur une orbite régulière. Il y avait la spéculation nerveuse que cela pouvait être un satellite de surveillance lancé par les Russes, et il apporta la sensation désagréable que les USA ne savaient pas ce qu’il se passait au dessus de leur propre crâne. Mais la semaine dernière le Ministère de la Défense a fièrement annoncé que le satellite avait été identifié.

 

C’était une épave spatiale, les restes d’un satelliteDiscoverer de l’Air Force qui s’était égaré. Lire toute l’affaire en allant sur le site duTime Magazine.

 

Les articles du St. Louis Dispatch et du San Francisco Examiner à propos du satellite non-identifié.

Le 23 Août 1954 le magazine de technologie de l’aviation hebdomadaire et Technologie Spatialepublièrent une histoire qui a irrité le Pentagone qui essayait de garder l’information secrète.

 

La peur du Pentagone en rapport à l’observation de deux satellites orbitant la Terre, qui n’avaient pas été observés auparavant s’est dissipée par l’identification des objets comme étant naturels, et non des satellites artificiels. Le Dr. Lincoln LaPaz, expert des corps extraterrestres de l’Université du Nouveau Mexique, dirigeait le projet d’identification. L’un des satellites orbite à plus de 600 km, alors que l’autre est à plus de 900 km de la Terre. Le Pentagone pensa momentanément que les Russes avaient battu les Etats-Unis dans la course à l’exploration spatiale.

 

L’intérêt pour le Chevalier Noir était plus important chaque année, en 1957, un « objet »inconnu a été aperçu en train de « projeter son ombre » sur l’engin spatial Spoutnik I. D’après les rapports, l’ »objet non-identifié » était en orbite Polaire, et à cette période les Etats-Unis tout comme les Russes ne possédaient pas la technologie afin de maintenir un engin spatial en Orbite Polaire

 

D’après notre recherche le premier satellite orbitant le pôle Nord a été lancé en 1960. Les orbites polaires sont souvent utilisées pour cartographier la Terre, l’observation terrestre, prendre des photos de la Terre et pour des satellites de reconnaissances. Cela placerait le Chevalier Noir dans la catégorie des Satellite observateur, la seule question ici est, qui a placé le Chevalier Noir sur une orbite Polaire et dans quel but

L’Objet continua d’époustoufler les astronomes du monde entier. En 1960 le Chevalier Noir était à nouveau localisé en orbite Polaire. Les astronomes et scientifiques ont calculé le poids de l’objet et ferait 10 tonnes, ce qui aurait été à cette période le satellite artificiel le plus lourd en orbite autour de notre Planète. L’orbite du Chevalier Noir n’était pas comme celle des autres objets en orbite autour de la Terre, car il se déplaçait deux fois plus vite comparé aux vaisseaux fabriqués par l’homme

En 1963, Gordon Cooper a été envoyé dans l’espace. Sur son orbite finale, il a rapporté avoir vu un objet vert brillant en face de sa capsule au loin se déplaçant dans sa direction. La station de suivi de Muchea, en Australie, que Cooper avait contactée pour rapporter la présence de l’objet, a récupéré l’objet non-identifié sur son radar voyageant d’Est en Ouest. NBC a rapporté cela mais après le retour de Cooper sur Terre, le journaliste n’a pas été autorisé à demander à Cooper son avis sur l’objet non-identifié. L’explication officielle donnée aux observations de Cooper était « un très haut niveau de dioxyde de Carbone qui causa des hallucinations. »

 

Le Chevalier Noir a été un sujet d’intérêt partout dans le monde. Jusqu’à nos jours la plupart des informations « officielles » sur l’objet mystérieux sont gardées en sécurité et à l’écart de la société. Personne n’a répondu à certaines des questions les plus simples et logiques à poser, qui a placé ce « satellite » en orbite Polaire? Pour quel but?

Est-ce que le Chevalier Noir est un satellite Extraterrestre envoyé sur Terre pour étudier la Race Humaine? Est-ce que le Satellite essaye de communiquer avec la race humaine? Avons-nous ignoré les tentatives de communications? Une chose est certaine, le Chevalier Noir reste l’un des objets les plus mystérieux en orbite autour de notre Planète. Y a-t-il une connexion entre cet objet spatial célèbre et les anciens accomplissements de l’humanité?

 

chevalier-noir-1 

 

chevalier-noir-2

chevalier-noir-3

chevalier-noir-4

chevalier-noir-5

chevalier-noir-7

chevalier-noir-6

 

Visitez aussi les images officielles de la NASA pour le « Chevalier Noir » avec ces liens:

 

http://eol.jsc.nasa.gov/scripts/sseop/photo.pl?mission=STS088&roll=724&frame=65

 

http://eol.jsc.nasa.gov/scripts/sseop/photo.pl?mission=STS088&roll=724&frame=66

 

http://eol.jsc.nasa.gov/scripts/sseop/photo.pl?mission=STS088&roll=724&frame=68

 

http://eol.jsc.nasa.gov/scripts/sseop/photo.pl?mission=STS088&roll=724&frame=69

 

http://eol.jsc.nasa.gov/scripts/sseop/photo.pl?mission=STS088&roll=724&frame=70

 

Ancient Code

NP le nouveau paradigme

Commenter cet article

lasorciererouge 08/12/2013 20:07


http://www.wikistrike.com/article-le-logo-du-nouveau-satellite-espion-americain-est-un-poulpe-malfaisant-qui-englobe-la-terre-121499273.html

jc 04/11/2013 05:58


Robert CHARROUX en parlait déjà en 1963 dans son :


"Histoire inconnue des hommes depuis cent mille ans" (ed. Robert Laffont, 1963 et J'ai lu, n° A372, coll. L'Aventure mystérieuse).


Le Chevalier Noir.................... Page 199


 

BlueMan 02/11/2013 00:28


En complément, voyez 2 vidéos ici :


http://www.blueman.name/Des_Videos_Remarquables.php?NumVideo=890


 

gwendal 01/11/2013 23:52


L'engin de la 1ère photo, je l'ai déjà vu dans des films ou des séries! Alors, il y a 2 possibilités: soit c'est du pipo, soit les réalisateurs utilisent des vaisseaux aliens réels dans leurs
productions...

SVEN 01/11/2013 21:52


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


Une bande dessinée de Bob Morane "opération chevalier noir" date des années 60. Henri Vernes ,l'auteur, était un visionnaire sur beaucoup de sujets.

Bruno 01/11/2013 10:45


Peut-être est-ce ce truc qui fait les crop circles ?


 

Jophiel 01/11/2013 09:35


Je reste dubitatif devant cet article, les photos sont celles prises par une des navettes spatiales, ces photos n'ont pas plus de trois à quatre ans. A l'époque de leur diffusion
sur la toile elles avaient déjà enflammé les débats: engin extra terrestre, morceaux de satellites, panneaux solaires à la dérive , etc....Et puis cette contradiction dans le texte ce "vaisseau"
orbitant d'est en ouest, ce qui lui demande une grande énergie pour contrer la force de rotation terrestre, puis plus loin il est sur une orbite polaire. Je dois avouer que je n'y crois pas un
instant, mais ça reste une belle histoire à qui sait faire fonctionner son imagination.

Jean-Christophe 01/11/2013 08:10


Mouai mouai .... jamais entendu parler non plus ...Cooper est pourtant célèbre dans le monde entier pour ses révélations  ...

poipoi 31/10/2013 23:32


jamais entendus parler de ce truc là et pourtant croyez moi en 20 ans j'en ais vue des chôses sur la toile

Nous sommes sociaux !

Articles récents