Le cycle planétaire...La nouvelle Terre

Publié le 23 Mars 2012

 

 

 

Tout ce qui existe évolue en cycles, les planètes aussi bien que les humains. Il n'est pas exceptionnel que des âmes individuelles ou des groupes d'âmes individuelles sortent du cycle karmique à un moment donné. Ce qui rend cette ère spéciale, cependant, c'est que la terre elle-même achève un cycle karmique majeur. La terre est engagée dans une transformation interne qui aura pour résultat un nouveau type de conscience dans son être de planète. Quel que soit le stade de développement du cycle des âmes individuelles, le processus de transformation de la terre les affectera.

 

 

 

La terre est votre maison. Comparez-la à la maison que vous habitez. Imaginez qu'elle soit en reconstruction. Cela affectera grandement votre vie quotidienne. Selon votre état d'esprit, vous le vivrez comme un changement bienvenu ou comme un événement brutal et bouleversant. Si vous aviez prévu de reconstruire votre maison de toute façon, vous êtes en phase avec les changements et vous êtes capable d'accompagner le mouvement. Le processus de transformation de la terre soutiendra et renforcera votre processus personnel de transformation.

 

 

 

Si vous ne vouliez pas du tout reconstruire votre maison, vous allez vous sentir frustré(e) par le chaos qui vous environne. Les changements internes de la terre vous mettront en déséquilibre. Pour ceux qui accueilleront les changements internes de votre planète terre, ce seront des temps extrêmement favorables à l'autonomie. Vous serez soulevés par le flot de Lumière qui inonde actuellement votre univers.

 

 

 

A présent, la terre croule presque sous le fardeau karmique de l'humanité. La négativité et la violence qui proviennent de ce fardeau karmique forment une espèce de déchet énergétique que la terre est à peine capable de traiter, de neutraliser ou d'intégrer.

 

 

 

 

 

Focalisez votre attention un instant sur le coeur de la terre. Détendez-vous et focalisez-vous... Pouvez-vous ressentir ce qu'il y a là? Pouvez-vous ressentir à quel point la terre est défigurée, à quel point il y a de la violence sur elle?

 

 

La terre ressent en même temps de l'impuissance et de la résistance. Elle est à deux doigts de créer une nouvelle fondation pour son être. Elle se délivre des énergies de lutte, de compétition et de drame, aux niveaux interne et externe. La nouvelle fondation qui voit le jour en elle est l'énergie du coeur, l'énergie de l'équilibre et de la communion: la vivante énergie de Christ.

 

La terre, tout comme l'humanité, est engagée dans une expérience d'apprentissage. Tout comme l'humanité, sa conscience évolue et se transforme. Comme pour l'humanité, son voyage a commencé par une certaine forme d'ignorance ou d'inconscience d'elle-même.

 

 

 

La terre était autrefois "une planète sombre" qui absorbait ou dévorait les énergies qui l'entouraient. Elle prenait en elle les énergies ou les êtres qu'elle rencontrait et les assimilait complètement ; elle leur ôtait leur caractère unique et en un sens, elle les tuait. Cela provenait d'un désir d'expansion. La terre avait comme un sentiment de manque ou d'imperfection qu'elle interprétait comme un besoin de conquérir et d'assimiler d'autres énergies. Puisque la terre ne donnait rien en retour à ces énergies, il n'y avait pas vraiment d'interaction entre elles. C'était un processus mortel et mortifère.

 

 

 

A un moment donné, la terre prit conscience que ce processus ne la satisfaisait pas. Elle avait le sentiment qu'il manquait quelque chose dans cette façon de se nourrir. Cela ne soulageait pas son sentiment d'imperfection. Faire mourir de l'énergie ne satisfaisait pas son appétit d'expansion. C'est à ce moment-là, dans la conscience de la terre, qu'est né le désir du vivant, de la Vie.

 

 

 

La terre n'en avait pas pleinement conscience. Elle savait juste qu'elle voulait autre chose, quelque chose de nouveau, une sorte d'interaction avec d'autres énergies, qui ne se solderait pas par la réduction de ces énergies à la seule énergie de la terre. Dans la conscience de la terre, un espace s'est créé pour l'expérience de quelque chose de différent d'elle-même. Energétiquement, cela signifiait le début de la vie sur la terre.

 

 

 

Selon une loi cosmique, tout désir sincère finit par créer les moyens de sa réalisation. Les désirs, qui sont essentiellement un mélange de pensée et de sentiment, sont des énergies créatrices. C'est valable pour les planètes aussi bien que pour les gens. Au sein de la planète terre, est né un ardent désir de faire l'expérience de la vie, une envie passionnée de préserver et de chérir la vie, au lieu de la détruire.

 

 

 

Et c'est ce qui advint.

 

 

 

Lorsque la vie vint à la terre, celle-ci commença à fleurir et s'épanouir. Elle entra dans un nouveau domaine d'expérience qui la remplit d'un sentiment de surprise et de satisfaction. Elle fut surprise que cette simple aspiration, ce besoin confus, puissent générer de telles merveilles.

 

 

 

Sur la terre, se déploya une prodigieuse expérimentation de formes de vie. De nombreuses formes de vie eurent envie de se manifester sur la terre et de faire des expériences avec les énergies présentes. La terre devint un berceau d'innovation. Il y avait la liberté d'explorer de nouvelles voies, de nouvelles possibilités. Il y avait et il y a encore le libre arbitre pour toutes les créatures.

 

 

Avec la création de la vie, la terre et toutes les créatures vivantes à sa surface se mirent à suivre une certaine ligne d'évolution intérieure. Ce chemin d'expérience avait pour thème central

 

 

Au niveau intérieur de sa conscience, la terre s'efforçait depuis des éons de trouver le juste équilibre entre donner et prendre. En tant que planète, la terre donne et prend la vie. Pendant sa "période sombre", le stade où elle absorbait et annihilait les énergies, l'aspect " prendre " était très accentué.

 

 

 

A présent, elle a basculé à l'autre extrémité: donner jusqu'à la limite de ce qu'elle peut donner.

 

 

La terre a longtemps toléré la violence et l'exploitation de la part de l'humanité, car en un sens c'était karmiquement adéquat. La terre devait faire l'expérience de l'autre face du pouvoir et de l'oppression. Ses actions en qualité d'offenseur ont suscité l'expérience inverse: être une victime, comme un boomerang. C'est ainsi que joue le karma ; ce n'est pas une affaire de punition. Pour comprendre vraiment et venir à bout de cette question de pouvoir, vous devez faire l'expérience de ses deux faces. Tout ce que vous combattez ou voulez dominer, vous le rencontrerez à nouveau en tant que victime ou offenseur, jusqu'à ce que vous reconnaissiez que vous êtes les deux à la fois, faisant partie de l'énergie divine unique.

 

 

 

La cruelle exploitation de la terre de nos jours est donc, jusqu'à un certain point, karmiquement adéquate, puisqu'elle fournit à la terre une chance de parvenir à une pleine compréhension de l'équilibre entre donner et prendre. Cependant, les limites dans lesquelles l'irrespect et l'exploitation sont karmiquement adéquats sont visibles. La terre a atteint une compréhension de son équilibre et elle achève son cycle karmique de conscience. Elle est parvenue maintenant à un niveau d'amour et d'attention qui ne tolèrera plus pour longtemps l'outrage des hommes. Ce niveau de conscience attirera des énergies similaires qui apprécient l'harmonie et le respect, et repoussera celles qui ont une intention destructrice.

 

 

 

 

Le temps est venu d'un nouvel équilibre entre donner et prendre. Sur la Nouvelle Terre, la paix et l'harmonie règneront entre la planète terre et tout ce qui vit à sa surface: les humains, les plantes et les animaux. L'harmonie et la communion sincère entre tous les êtres seront une belle source de joie et de créativité.

 

 

 

La transition entre la vieille terre et la nouvelle est un processus qui n'est pas fixé dans le temps ni dans ses modalités. Cela dépend beaucoup des choix faits par l'humanité, des choix que vous faites en tant qu'individu. Il y a eu et il y a encore de nombreuses prédictions au sujet de ce temps de transition. Faire de telles prédictions est toujours incertain. En fait, votre réalité matérielle visible est une manifestation d'états de conscience intérieurs collectifs. La conscience est, comme nous le disions au début, libre et créatrice. A tout instant, vous pouvez décider de changer votre avenir en ayant des pensées et des sentiments différents. Vous avez ce pouvoir sur vos pensées et vos sentiments. A tout instant, vous pouvez dire non à des pensées ou des sentiments restrictifs ou destructeurs. C'est valable pour vous en tant qu'individu, mais aussi pour de plus grands groupes.

 

 

 

Lorsqu'un groupe important d'individus choisira la liberté et l'amour plutôt que la haine et la destruction, alors cela se manifestera dans la réalité matérielle. La terre y réagira. Elle est sensible à ce qui se passe à l'intérieur des gens. Elle répond à vos mouvements intérieurs.

 

 

Cela pour vous dire que personne, pas même de notre côté, n'est capable de faire de prédictions précises sur la façon dont prendra naissance la Nouvelle Terre. Il est clair cependant que le groupe d'âmes qui achèvent actuellement leur cycle karmique est relié de façon intime et énergétique à la Nouvelle Terre. Ces gens, qui se sentent souvent en profonde connexion avec les idéaux incarnés dans la Nouvelle Terre, auront de belles occasions de grandir et de se libérer grâce à la coïncidence des cycles planétaire et personnel.

 

 

 

 

 

© Pamela Kribbe

Traduction française par Christelle Schoette
Site: http://www.jeshua.net/fr/

 

publi 3-4"Vers un nouveau paradigme"

2012 et aprés

l'équilibre entre donner et prendre.



Rédigé par Dav

Publié dans #Spiritualité

Commenter cet article

vanes 23/03/2012


c'est marrant... je lis ça et j'ai l'impression de lire le résumé de ma vie...


une période sombre où je n'ai fait que pomper les énergies des gens pour m'en nourrir sans jamais rendre (ou si peu, enfin sûrement pour flatter mon égo)


puis une période de don de soi à l'extrême à mes enfants,  à mon mari... qui m'ont poussée à avoir de violentes réactions de rejets quand je me suis rendue compte que j'étais allée trop loin
dans ce que je pouvais supporter...


et maintenant une envie d'équilibre et une énergie nouvelle qui me porte pour vivre enfin ma vie en étant Moi, accomplie...


merci Gaïa, ça me va comme programme!



lise 25/03/2012


fatiguee , epuisee , mon corps semble etre au bord de la rupture depuis cette nouvel annee , sa change , se transforme , nouvelles pensees aussi malgre un moral tres bas , j'attend avec
impatience cette nouvelle Terre et ainsi renaitre a nouveau avec Elle ...

lasorciererouge 26/03/2012


Comme vous je suis " vidée"...alors je me pose sans rien faire.


je suis en colère, contre la société, notre vie qui ne ressemble à rien, aux C...de politiques qui nous entrainent avec eux dans les abimes de leur folie.


Je doute souvent,  j 'angoisse...et puis je me dit ce qui doit arriver...arrivera, alors je m'occupe de mes chattes, de mes poissons et de mes plantes, le soir je contemple le ciel et
là je retrouve mon calme.


Les merveilles intérieures


" Nous portons en nous les merveilles que nous cherchons en dehors de nous."


            Sir Thomas BROWNE