Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Le don

Publié par Dav sur 16 Juin 2011, 10:49am

Catégories : #Spiritualité


Au-delà des mots est ton langage.


Mon coeur est muet et ma parole chante une mélodie inconnue.
Je te pressens, mais je ne peux te voir ; ta présence contenue dans ma propre présence.
Le silence des passions laisse entrevoir le miroir de l'être, uni au non-être.
Insondable lame de fond, tu remontes des mers de l'inconscient.
Le radeau du moi " du corps que l'on a " navigue sur tes flots terrifiants.
Onde originelle du Verbe, tu es l'unique substance du " corps que l'on est ".
Matrice es-tu de notre enfance fusionnelle, parmi les dimensions à naître de la création.
Entre la poussée des titans et l'inspiration venue des dieux, se tisse l'onde du fils de Dieu.
Entre l'instinct de liberté et l'esprit sagesse, se vit au quotidien le fragile équilibre de l'âme humaine.
Ma quête s'arrête là, où commence la fin des intentions personnelles.
Je n'ai plus de corps où encercler ma destinée.
L'impermanence du temps dévoile le mouvement du créateur.
Terre de joie et de liberté, je me réjouis de voir ta Naissance.
La roue des naissances et des morts cesse devant le Jour sans nuit.
Tes souffrances et tes larmes sont les témoins des actes inachevés, prisonniers du passé.
Ce qui était n'est plus, aucun remords, ni deuil ; le présent de l'Instant porte l'unique réalité.
Le souvenir est un fardeau qui ne sécurise plus.
L'individu déchire le cocon terrestre de la première naissance.
La Chrysalide rejette le cadavre, se désintégrant dans le flash nucléaire.
Et le ver de terre, maudit, est élevé à la gloire du Papillon, aux yeux de tous.
Sur le linceul, gît l'image de l'irradiante métamorphose du premier-né d'entre nous.
Le passage est ouvert, le présent touche le futur, le don du changement est donné.
" Pas d'obstacle, rien n'empêche ! ", dit la Mère.
La troisième oreille entend sans le bruit ; parole au-delà des mots, elle survole les gouffres béants de la solitude.
Les regards pointent vers le passé, scrutant la voûte étoilée en quête des signes du destin.
L'ancienne lumière stellaire, figurant l'ordre du chaos, ne montre plus aucun chemin en dehors de soi.
Le silence sans fond de l'espace conduit inexorablement à celui qui " entend ". Je parle de toi !
De toi en qui prend vie le Verbe, Celui-là même qui repose enseveli dans le cercueil des mots.
En cet Instant, tu peux, si la foi te submerge, t'envoler... et transformer l'ancien monde pour un nouveau !
Car tu es tout ce que tu vois, et davantage encore par ce qui te reste caché.
Au-delà de la vitesse-lumière, d'autres mondes supraluminiques, ceux des anciens dieux.
La nouvelle Matière-Lumière ouvre sur le soleil atomique, vivant au coeur de toutes choses.
Sa vitesse est la vitesse absolue, elle est la particule impondérable dessinant le monde.
Tel le rayon cathodique, elle assemble la Maya électronique d'une "télé-vision " de Soi.
Le temps naît du passage entre les mondes, depuis l'éternité subquantique au piège du trou noir.
La durée puise sa libido obscure des oeuvres du passé, empiétant sur l'acte du présent.
Les fantômes du karma disparaissent, lorsque la frontière du conscient avance sur l'inconscient.
Le réel que nos sens appréhendent ne signale plus le possible ; tel un mantra, les habitudes " singent " les lois.
Frères et soeurs, les évènements du quotidien nous relient tous.
Par le corps de la Terre, ton destin est indissociable du mien.
Sans le savoir, tes larmes et tes joies sont celles que je partage avec toi.
Nées de la même Mère originelle, sont toutes les cellules qui nous portent.
Ou ensemble nous traversons la mer rouge, ou ensemble nous sombrons au fond de l'abîme.

Ezelson Fab

PS : http://www.lepoint.fr/poete-toi-meme/le-don-15-03-2011-1306434_327.php
Reçu par mail le 16 juin 2011  Dav   "2012 un nouveau paradigme"

Commenter cet article

zoltog 16/06/2011 21:52



o frere cosmique,combien heureuse l ame que je suis a ete submerge de joie de te lire.quel belles paroles ...je vois que la grande conscience d amour universelle nous a touche et qu elle deverse
en nous sa connaissance cosmique....l onde creatrice toute de lumiere devient enfin musique a nos cerveaux...il n y a aucun effort a faire sauf s abandonner dans son grand oeuvre car c est elle
qui fait tout le travail...l illusion des egos va bientot disparaitre....l unique redevient conscient de lui meme au travers de la multitude...je suis un avec toi...baigne dans l amour et la paix
que tu sais etre deja....



Tony 16/06/2011 13:31


Merci pour cet article!de belles paroles. Trés touchant...et trés VRAI!!!


Paloma 16/06/2011 12:23



Quelle "ode" a la VIE !


Magnifique, au delà des mots le silence, espace Sacré ou tout s'échange, se dit !






Nous sommes sociaux !

Articles récents