Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Le gouvernement lance la procédure de dissolution des JNR

Publié par Dav sur 9 Juin 2013, 21:02pm

Catégories : #Société

 

 
Serge Ayoub (au centre) et des membres des Jeunesses nationalistes révolutionnaires (JNR), le 8 mai 2011 à Paris.
Serge Ayoub (au centre) et des membres des Jeunesses nationalistes révolutionnaires (JNR), le 8 mai 2011 à Paris. (Photo Thomas Samson. AFP)

Cette procédure contre le groupuscule d’extrême droite Jeunesses nationalistes révolutionnaires se fait sur la base d’éléments antérieurs à la rixe qui a tué Clément Méric.

Par AFP
Libération

Jean-Marc Ayrault a lancé ce samedi la procédure de dissolution du groupuscule d’extrême droite Jeunesses nationalistes révolutionnaires (JNR) sur la base d’éléments antérieurs et «plus larges» que la rixe au cours de laquelle Clément Méric a trouvé la mort, a indiqué Matignon.

 

Le Premier ministre a demandé au ministre de l’Intérieur Manuel Valls «d’engager immédiatement» une procédure en vue de la dissolution du groupuscule, «d’examiner les conditions d’application de l’article L. 212-1 du code de la sécurité intérieure issu de la loi du 10 janvier 1936 aux groupuscules d’extrême droite qui provoquent à la haine raciale, antisémite, xénophobe, et homophobe». Or, les cinq personnes mises en cause dans le décès de Clément Méric, dont l’auteur présumé des coups mortels, ne sont pas membres des JNR. Ce sont des sympathisants du groupuscule Troisième voie, créé en 2010, dont les JNR constituent une sorte de service d’ordre.

«On est sur les JNR au-delà de ce qui s’est passé» mercredi, a expliqué un conseiller de Jean-Marc Ayrault. «Les conditions, très restrictives, pour engager une procédure contradictoire de dissolution sont réunies», a-t-on précisé de même source.

 

«Groupe de combat»

 

Des éléments de renseignement laissent notamment penser, selon cette source, que les JNR, qui compteraient entre vingt et trente membres, étaient en passe de constituer un «groupe de combat», ce qui ouvre la voie à une éventuelle dissolution.

 

C’est le ministère de l’Intérieur qui va piloter cette procédure contradictoire, avant un éventuel décret de dissolution du chef de l’Etat présenté en Conseil des ministres.

Concernant Troisième voie, le gouvernement poursuit «l’examen des conditions dans lesquelles ce groupe, comme d’autres, pourraient faire l’objet de la même procédure», a-t-on conclu de même source.

Jeunesses nationalistes révolutionnaires (JNR), comme le groupuscule Troisième voie, est un petit mouvement d’extrême droite radicale dirigé par Serge Ayoub, l’ancien chef des skinheads parisiens.

NP le nouveau paradigme

Commenter cet article

Yann 12/06/2013 08:06


Bref, toujours rien sur cette prétendue dictature française...

lib 12/06/2013 00:54


"Ne vous fiez pas à ce qui a été acquis du fait de l'avoir entendu de façon répétée; ni du fait de la tradition; ni du fait de la rumeur; ni du fait que ça se trouve dans une écriture..." (dixit
Bouddha)


Cherche par toi-même : si tu trouves tu comprendras bien mieux que si c'est moi qui t'explique, et si tu trouves pas c'est que tu n'aurais de toute façon pas accepté ce que je t'aurais expliqué,
ce qui aurait été au final un gaspillage inutile de temps et de sérénité pour toi comme pour moi.


À +

gwendal 12/06/2013 00:15


@MangeUnCastor,


salut, tu dis que sous prétexte que nous sommes dans une société scientisée nous devrions répondre par des preuves scientifiques... Ben, çà revient à dire que tu pense qu'il faut répondre à cette
société de la façon dont elle demande a ce qu'on lui réponde: ce qui veut dire que tu réagis selon le formatage que la société a créé sur (contre) toi...


Pour ma part, je préfère ne pas répondre de la façon qui arrangerait cette société...


Cordialement et philosophiquement, évidemment

Toto75 11/06/2013 22:53

d'accord, je reconnais que je ne suis pas libre, maintenant expliquez moi en quoi je ne suis pas libre !

lib 11/06/2013 15:30


Je vais répondre brièvement : On ne peut pas montrer, ou démontrer, quelque chose à quelqu'un qui ne veut, ou ne peut, l'entendre. Ça va très vite dévier dans le verbiage malhonnête, et personne
ne changera d'avis, c'est toujours comme ça que ça se passe, pour ce qui est de la fac j'y suis allé je parle donc en connaissance de cause.


On n'est pas dans une société scientifique de faits avérés qui demande des preuves, on est dans une société dogmato-scientifique qui exige des preuves pour mieux pouvoir les balayer par un flot
de verbiage casuistique. Regardez les débats autour de vous entre tenants d'une pensée "acceptée par tous" et les libre-penseurs et vous n'y verrez que verbiage inutile.


Il faut sortir de ça, sinon on n'y arrivera pas


Donc si vous voulez savoir à quel point vous n'êtes pas libre il faudrait tout d'abord que vous acceptiez cette possibilité sans quoi il vous sera impossible d'y réfléchir sereinement, mais ce
n'est pas moi qui pourrai vous en convaincre en tout cas, cette compréhension viendra de vous ou ne viendra pas.

MangeUnCastor 11/06/2013 15:11


@ lib, 


@ ConscienceU12 (conscience dis-tu ? hum...)


 


Lib, tout d'abord :


Tu as tord. Clairement : Non, nous ne sommes pas une dictature.


Tu as rigolé quand j'ai dis que vous devriez aller à l'école : Clairement : Oui, allez-y.


C'est très joli et j'aime beaucoup ce genre de phrases que tu as sorti comme "pas de meilleure prison que celle dont on voit pas les barreaux blablabla". C'est vrai, j'aime beaucoup, et je suis
sincère. 


Sauf que nous sommes dans une société scientifisée. Or, dans une telle société, on attend des autres qu'ils apportent des preuves. Toi, tu apportes tes prophéties : l'Avenir très proche me
donnera raison.


Qui es-tu donc ? Prophète, Dieu, Messager Divin ? Extra-Terrestre ? Homme du Futur ?


J'ai une phrase jolie rien que pour toi : "Seuls les Siths sont aussi Absolus". A méditier vieux :) Et fait quelques années de fac de Psycho, d'Histoire, de Socio, et d'Anthropologie avant de
venir avec tes dogmes et tes mythes.


Ceci n'est pas un message haineux ou agressif, c'est une manière de dire : Attention, quand on a des pensées extrêmes, généralement, on est dans le faux.


 


Quant à ConscienceU12 : Change de pseudo. Prend en un débile comme moi, ou un très sérieux, mais pas en rapport avec la "Conscience".


Voir des documentaires sur Youtube sur la théorie du complot c'est bien, c'est fantasmatique, ça donne à rébelion, ok, pas de soucis.


Simplement, une fois de plus : Si tu ne sors pas d'Economie, ou de parcours Banque, je n'ai qu'une seule question : Qu'est-ce que tu y connais réellement, aux marchés, aux motivations, aux
agissements, aux mécanismes, et bien sûr, vue ce dont tu parles, aux Sciences Humaines et Sociales ?


J'ai envie de dire, juste pour toi, ceci :


Des Hobos ou 50 ans plus tard des Blousons Noirs, qui étaient les méchants ?

Yann 11/06/2013 08:20


ConscienceU12 = Et bien si on se trompe : argumentez donc ! Et si cette prétendu dictature ne vous plait pas, demandez le statut de réfugié politique là où ça vous chante. Expliquez-nous la
nouvelle dictature française, on aimerait savoir, nous, les ignorant crasseux, nous les "bobos gauchistes".Eclairez-nous de votre science, soyez notre Panglosse ; démontrez que nous ne valons pas
mieux que la Corée du Nord.


Assassine-t-on ou enferme-t-on des intellectuels ? l'opposition est-elle muselée par la force ? le droit de réunion est-il interdit ? La presse aux ordres ?


 


 

ConscienceU12 10/06/2013 22:46


Yann et Dav ne vous en déplaise, Gevaudan et James sont bien plus dans le vrai que vous deux, car la dictature est bel et bien une réalité
chez nous aujourd’hui; …droite, gauche (UMPS) c’est kif-kif, le même mépris pour la population française, ce ne sont que les marionnettes au service de la dictature oligarchique financière
mondiale.


Et bientôt vous tous les petits gauchistes bien lobotomisés (et bien d’autres), vous allez tomber de bien haut avec vos certitudes et votre
aveuglement stupide quant à la réalité de ce monde.



Ah ignorance crasse quand tu nous tiens !

lib 10/06/2013 21:56


".. Et d'aller à l'école.


Dans notre dictature sanguinaire, nous avons le droit et la possibilité de suivre des cursus d'écoles supérieurs, d'universités, où culture, logique, ouverture d'esprit et compréhension du monde
nous sont enseignés."


Ah merci je n'avais pas autant ri depuis longtemps sur un sujet comme ça La naïveté des croisés de la bien-pensance me fera toujours autant rire.


La preuve en est donc qu'il n'y a pas meilleure prison que celle dont on ne distingue pas les barreaux, et que la communication de nos démocratie de marché est diablement plus efficace que la
vieille propagande des dictatures affichées.


Le jour où le peuple comprendra ça il arrêtera peut-être de se faire berner à tous les coups dans tous les domaines.


Je ne m'attends pas à convaincre qui que ce soit, l'avenir (très proche) me donnera raison.


Sur ce

MangeUnCastor 10/06/2013 14:52


... Et d'aller à l'école.


Dans notre dictature sanguinaire, nous avons le droit et la possibilité de suivre des cursus d'écoles supérieurs, d'universités, où culture, logique, ouverture d'esprit et compréhension du monde
nous sont enseignés.


 


Mais j'imagine que ceci fait parti du plan de formatage destiné à nous réduire tous en esclave.


PS : Des fouteurs de merdes ou bien des types qui se prennent pour des héros, ça fait quand même plus de 100 ans qu'on a dessus des bases de données minutieusement étudiées. Mais l'Histoire
s'oublie vite.

Yann 10/06/2013 09:21


Les deux premiers commentaires sont assez sidérants ! Pour qui connait Ayoub et ses sbires,  il est assez cocasse de penser que le gouvernement actuel met en place une dictature, alors que
ces types sont tout sauf des fervents partisant de la démocratie. Regardez les vraiments, vous y verrez des gars isolés, décalés de la société, se nourrissant de vieilles mythologies nordiques et
amalgamant dans leur foi une idée particulière d'une France qui n'a jamais existé. Les JNR ou Troisième Voie ne veulent de bien à personne, alors que contrairement à ce que vous pensez, les
Antifa ne se réclament pas forcément d'une idée politique ou d'une autre.


Cette "dictature" dont vous parlez, a été choisie par la majorité du peuple et applique son programme de crise. Alors forcément, quand les caisses sont vides (merci Sarko) il faut les renflouer
comme on peut, ça ne fait plaisir à personne. Et à moins d'avoir loupé une info capitale, l'armée n'a pas encore investi les villes et on a pas encore collé les cadres de l'UMP en prison pour
leurs idées.


En criant à la dictature, vous ne faites preuve ni de sang froid, ni d'intelligence.

Dav 10/06/2013 09:37



Je propose à ceux qui pensent que nous sommes en dictature de faire un séjour en Chine ou bien à Cuba par exemple ; on en parle après



james 10/06/2013 03:06


et voila ce gouvernement veut encore faire disparaitre les rares qui se battent vraiment pour la liberté et ce gouvernement ne dit surtout pas que le gamin de mort etait un pure chercheur et
fouteur de merde .


dictature ce gouvernement 

gevaudan 09/06/2013 22:53


au de la du drame c'est une dictature qui se met en place ne peron pas de vue que c'est l'autre parti qui a commencer a chercher les ennuis et c'est l'autre groupe qui a attendu sur le trotoire
qu'ils sortes et ils ne sons meme pas retenu pour incitation a la violance on les fait méme passer pour des victimes


et la video sur youtube ou meric apparaissai en train d'invectiver les antis mariage et ou il incitai ses camarades a attaquer a disparue et oui ce n'etai pas un ange


et surtout personne ne s'etone ni ne s'indigne qu'une ecole de la republic abrite un syndicat d'extreme gauche en son sein

Nous sommes sociaux !

Articles récents