Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Le lien entre pesticides et maladie de Parkinson officiellement reconnu

Publié par Dav sur 5 Septembre 2012, 08:28am

Catégories : #Environnement

Journaux

Avant de quitter son poste, le ministre de l'Agriculture, Bruno Le Maire, a signé un décret reconnaissant le lien qu'il peut y avoir entre maladie de Parkinson et pesticides chez les agriculteurs. Une avancée importante pour les agriculteurs.

 

Avant de partir, Bruno Le Maire aura donc signé un décret important pour les agriculteurs que se battent pour faire reconnaitre la maladie de Parkinson comme maladie professionnelle. En effet, ce décret qui est entré en vigueur dès hier, classe, sous certaines conditions, cette pathologie neurodégénérative comme maladie professionnelle pour les exploitants et salariés agricoles ayant manipulé des pesticides.

 

Pour pouvoir bénéficier de cette reconnaissance, les agriculteurs malades doivent avoir été exposés aux pesticides pendant au moins dix ans, par manipulation,contact, inhalation..., et la maladie doit se déclarer dans un délai d'un an suivant l'arrêt de cette exposition. C'est la première fois qu'un lien est officiellement reconnu entre pesticides et maladie de Parkinson et, pour Yves Cosset, médecin à la Mutualité sociale agricole, si cette reconnaissance est importante sur le plan symbolique, elle l'est encore plus "sur le plan psychologique pour les agriculteurs".

 

Ce décret va désormais permettre aux agriculteurs touchés de pouvoir bénéficier d'une indemnisation assurée par la MSA et la collectivité. Interrogé par le quotidien Le monde, Yves Cosset explique que jusqu'à présent, "seuls vingt cas de maladies de Parkinson ont été rapportés aux comités de reconnaissance des maladies professionnelles en dix ans. Dix ont été acceptés, dix refusés. Dans la même période, seuls quatre ou cinq cas de maladies ont été officiellement reconnus comme causés par les pesticides". Les choses devraient donc évoluer.

 

© Enviro2B - Tous droits réservés

 

publi 3-4Vers un nouveau paradigme

2012 et apres

Commenter cet article

dani 05/09/2012 16:48


 


Il me semble que les agriculteurs malades devraient plutôt être indemnisés par les fabricants de pesticides. Ceux ci empoisonnent non seulement les agriculteurs mais aussi les consommateurs des
produits par eux pollués. Peut-être cesseraient-il enfin leurs activités nocives.

Nous sommes sociaux !

Articles récents