Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Le paradigme réchauffiste et la pensée verrouillée

Publié par David Jarry - Webmaster sur 4 Mai 2014, 11:15am

Catégories : #Climat

Un paradigme, c’est un modèle de pensée, un système de représentations ayant pour fin d’expliquer la réalité (sociale, politique, naturelle). Un exemple, bien connu : le paradigme marxiste qui prévoit et explique l’évolution des sociétés par la lutte des classes conduisant à la victoire du prolétariat … et à des «lendemains qui chantent».

 

Ce paradigme marxiste a imprégné la gauche pendant plus d’un siècle. Et il est toujours présent dans le discours des partis socialistes du monde entier (tel Québec Solidaire).

 

De nos jours, les classes politiques occidentales sont toutes complètement assujetties au paradigme réchauffiste qui cible les humains comme responsables du réchauffement climatique récent pour cause d’émissions de CO2 résultant de la combustion d’énergies fossiles (gaz, pétrole, charbon).

Ce paradigme est de plus en plus remis en question au sein de la communauté scientifique. De nombreuses études et recherches mettent en doute le rapport de causalité entre la hausse de température et la croissance des émissions de CO2 provenant des activités humaines.

 

 Je dirais même que le paradigme réchauffiste est en voie d’effritement sur le plan scientifique. Bien sûr, les scientifiques qui ont bâti leur carrière  sur ce paradigme continuent de le défendre avec acharnement, mais ils ne pourront empêcher son éclatement.

Et il faut ajouter que la classe politique n’est pas non plus affectée par le doute. Le paradigme réchauffiste  demeure chez elle intact.

La première conférence de presse du nouveau Premier Ministre du Québec l’illustre éloquemment. Il continue d’être profondément convaincu que les émissions humaines de CO2 provoquent un réchauffement dangereux et qu’il faut se faire un devoir de les réduire.

Or, une pareille adhésion au paradigme réchauffiste a et aura des conséquences négatives sur les efforts de développement économique qu’il entend mettre en branle.

C’est ainsi qu’il annonce le maintien du marché du carbone. Cette aberration n’est implantée que dans deux États en Amérique. Or, il est évident que ce machin biscornu a des effets nuisibles sur la compétitivité des entreprises. Pas de problème, il faut être exemplaire. Le paradigme réchauffiste est un dogme intouchable.

En matière d’énergies renouvelables, je vois mal le nouveau Premier Ministre décréter un moratoire sur la filière éolienne, même si c’est une filière coûteuse (11 cents du KW heure) et surtout inefficace (ça ne fonctionne que 25% du temps). C’est donc une mauvaise allocation de ressources, mais… les gros vire-vent n’émettent pas de CO2. Que voilà une vertu prééminente, n’est-ce pas ?

Et que dire des taxes carbones dont on accable ce pécheur impénitent qu’est l’automobiliste. En vertu du paradigme réchauffiste, il serait surprenant que le nouveau gouvernement cesse soudainement de le considérer comme un paria méprisable. Rendez-vous compte, il vénère son char ! Quelle perversion !

Il nous faut donc malheureusement constater que la volonté manifeste et réconfortante du nouveau gouvernement de prioriser le développement économique sera entravée par son adhésion mécanique et irréfléchie au paradigme réchauffiste. Dommage !

Car il faudrait résolument abolir cet absurde marché du carbone, mettre au rancart la ruineuse filière éolienne et supprimer les taxes carbones. Le développement économique ne s’en porterait que mieux.

(Article paru dans le Journal de Québec, 2 mai 2014)

 

HérésiesMiniature - Copie

Vous appréciez cet article ? Jacques Brassard a également publié un livre, Hérésies, dans lequel il expose ses vues décapantes sur la société québécoise et le monde. Pour du politiquement correct, il faut aller voir ailleurs.  Comme le dit Mario Dumont : «Voici un livre qui dérange !»

NP-le-nouveau-paradigme-copie-1

Commenter cet article

gwendal 05/05/2014 00:12


@philippe,


je comprends bien ton idée, mais il faut arrêter de mentir! Comment peut-on créer un monde harmonieux demain si on continue de mentir?


Même si mentir permet parfois d'avoir du succès dans une cause juste, au bout d'un moment cela risque de décrédibiliser cette cause...


Je ne ment jamais. Certains pourraient penser que c'est source de problèmes ...mais non: ma vie est beaucoup plus simple (c'est vrai qu'il ne me reste que 1 seul ami, mais c'est un vrai
ami).


Donc:


-le CO2 n'est pas un poluant


-l'homme n'est pour rien dans dans son taux actuel


-et, OUI il faut vite dévellopper les énergies nouvelles non poluantes et gratuites (...ou très vite ammortissables)

philippe 04/05/2014 18:11


Evidemment que c'est une arnaque ... c'est un moyen pour les US de contenir le développement des pays qui ont une forte croissance ... en les faisant payer une taxe sur une menace
imaginaire.  Mais si nous étions plus malins, nous dirions que oui, c'est vrai, le réchauffement climatique est dû à l'homme et au CO² ... excellente raison pour sortir l'énergie libre à
grande echelle ... renseignez vous, ça existe, ça tourne ... tapez QEG, tesla, effet dumas, searl, kapanadze, hendershot ... il y en a des dizaines ... et ça marche !

Nous sommes sociaux !

Articles récents