Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


LE PARLEMENT EUROPÉEN DÉFEND L'ÉTIQUETAGE DES NANOTECHNOLOGIES DANS LES ALIMENTS

Publié par David Jarry - Webmaster sur 15 Février 2014, 15:04pm

Catégories : #Santé

Le Parlement européen défend l'étiquetage des nanotechnologies dans les aliments

 

Le Parlement européen a rejeté un assouplissement de l'étiquetage des aliments modifiés grâce aux nanotechnologies, proposé par la Commission. Une décision justifiée par l'incertitude qui demeure sur la sécurité de ces nanotechnologies.

Les députés européens estiment que la définition des nanomatériaux donnée par la Commission pourrait mener à l'absence d'étiquette signalant leur présence dans les aliments.

 

La Commission propose que les additifs alimentaires déjà en vente, contenant potentiellement des nanoparticules, puissent ne pas faire l'objet d'un étiquetage sur la présence de nanomatériaux. D'après les eurodéputés, les projets de la Commission iraient à l'encontre du droit à l'information des consommateurs.

La Commission a proposé de qualifier un ingrédient de « nanomatériau facturé » à partir du moment où il contient 50 % de nanoparticules, un seuil trop élevé pour les eurodéputés. Cette proposition va à l'encontre d'un avis de l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) qui avait plaidé en faveur d'un seuil de 10 % en raison de l'incertitude actuelle sur la sécurité liée aux nanotechnologies.

 

« Le Parlement européen a appelé à plusieurs reprises en faveur d'un étiquetage approprié pour ce qui est des nanoparticules et c'est très surprenant que la Commission ait même essayé de diminuer la portée des décisions prises par le Parlement européen et le Conseil », a déclaré l'eurodéputé vert suédois Carl Schlyter. « Les consommateurs ont le droit de savoir et de faire leur propre choix, ils ne veulent pas que la Commission le fasse pour eux. C'est la raison pour laquelle le vote d'aujourd'hui est important. »

 

Monique Goyens, directrice générale du Bureau européen des unions de consommateurs (BEUC), déclare que les consommateurs ne peuvent déterminer si les nanomatériaux sont sans danger. Selon elle, les citoyens ne voient pas les avantages qu'apportent les nano-aliments.

 

« L'étiquetage des aliments dans l'UE obligera les producteurs à signaler quand les aliments contiennent des nanoparticules de sorte que les consommateurs puissent décider eux même s'ils veulent acheter ou non ces produits. La proposition de la Commission, inappropriée, limiterait leur droit d'accès à l'information. Nous saluons la décision des eurodéputés qui ont demandé que le projet soit révisé intégralement », a-t-elle précisé.

Monique Goyens a également soutenu la définition de l'EFSA : elle est « claire comme de l'eau de roche ».

« Un ingrédient devrait être considéré comme « nanomatériau facturé » à partir du moment où il contient 10 % de nanoparticules. Aucune raison convaincante n'explique pourquoi la Commission ne respecte pas l'avis d'un organe scientifique indépendant spécialisé dans l'alimentation », a ajouté Monique Goyens.

 

Un article traduit de l'anglais par Aubry Touriel, publié par euractiv.fr
NP-le-nouveau-paradigme-copie-1

Commenter cet article

lasorciererouge 08/03/2014 22:44


http://www.wikistrike.com/article-le-depute-belge-laurent-louis-plaque-au-sol-par-la-police-et-arrete-video-122879843.html

lasorciererouge 18/02/2014 00:17


Cela fait belle lurette que nous leur servons de cobayes involontaires....le monde regorge de maladies " exotiques "de toutes sortes et à grande échelle, elles poussent comme des pustules. 



Le monde est un labo à ciel ouvert, une vraie mane pour les chercheurs frapadingues...c'est gratos pour eux, puisque nous payons de notre santé et aussi de nos vies.


Alors leur fausse bataille de tracabilité....comme pour les ogm, faut qu'ils arrêtent de nous prendre pour des cons et le mot est faible.


 

gwendal 16/02/2014 00:46


Un député anglais (collègue de nigel farrage) a dit, il y a peu, que le peuple viendrait dans le parlement et pendrait tous les députés... Je me demande de plus en plus si ce député n'aurait pas un don de voyance...

hervé 15/02/2014 16:36


ils nous prennent vraiment pour des moins que rien,ils font volontairement tout a l'envers,a moins d'tre tres primaires pour ne pas dire tres cons,voila a qui nous confions nos vies:quant a tous
produits ils doivent donner leur tracabilité, composition etc...etc.. sinon a boycotter..quant a ces deputés europeens,:faut leur donner des points a la connerie:soit au 2e acte irresponsable
=VIRE = DESTITUE...a la rue et sur les 14000€ qu'ils touchent par mois les 4000€ qu'ils ne declarent pas,donc pas imposables = travail au noir caracterisé, qu'ils remboursent les français,ceci
avec effet retroactif sur 30 ans....(servons nous de l'exemple qu'ils nous donnent en faisant voter pour le peuple des lois de spoliation avec effet retroactif ) juste retour des
choses......qu'on nous foute la paix et qu'on nous laisse vivre,nous ne voulons plus de spychopathes au pouvoir.

Nous sommes sociaux !

Articles récents