Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Le Perthus frontière espagnole, un feu hors de contrôle menace la population

Publié par Dav sur 22 Juillet 2012, 17:54pm

Catégories : #Environnement

Incendie à la frontière : l'A9 bloquée, 250 hectares ont déjà brûlé, un feu "hors de contrôle"

1/8 Vu depuis le péage par caméra

 

2 / 8
Le nuage sur la Jonquera. (Emporda Infos)

  •  

    3 / 8
    Le panache de fumée, visible depuis la rue principale du Perthus. (Photo Mobilereporter Jean-Louis Martin)

  •  

    4 / 8
    L'incendie se développe non loin de la commune des Albères. (Photo Mobilereporter Greg)

  •  

    5 / 8

  •  

    6 / 8
    Les flammes ont atteint le péage de l'autoroute. (Emporda infos)

  •  

    7 / 8
    Les Canadairs en intervention vus depuis la France. (Photo Bernard Foltran)

  •  

    8 / 8
    (Photo Mobilereporter Didier)

 

L'incendie qui s'est déclaré en fin de matinée côté espagnol du Perthus est d'une intensité effroyable. Un premier bilan établi vers 17 heures fait état de 250 hectares partis en fumée. Les pompiers espèrent cependant une accalmie de la tramontane à partir de la fin d'après-midi. Une centaine de personnes ont été évacuées du côté de Campany, l'endroit le plus touché par l'incendie. La plupart étaient des habitants de mas isolés. Une colonie de vacances avec 74 enfants et 19 moniteurs ainsi que la base militaire de Sant Climente ont été évacués selon le site Empordan infos.

Nos confrères rapportent également les propos d'Albert Ballesta, délégué au département de l'Intérieur de la Generalitat qui a déclaré : "Le feu est totalement hors de contrôle. La priorité des pompiers, désormais, est de protéger les personnes et les habitations".

Peu après 14 heures, ce dimanche, les autorités avaient déjà décidé d'évacuer des touristes et des randonneurs de la commune du Perthus à destination du Boulou, tandis que les accès à l'autoroute A9 ont été fermés à hauteur du péage du Boulou.

A Figueres, l'air est irrespirable en raison des fumées alors que le TGV est resté bloqué à la gare, n'empruntant pas le tunnel du Perthus.

 

Joint par notre consoeur de Midi-Libre, Patricia Guipponi, Claude Picas, le maire du Perthus, s'est voulu rassurant : « On n’a rien à craindre dans le village même. Les gens peuvent rester chez eux en toute sécurité. On a juste demandé aux touristes de s’acheminer ailleurs, vers le Boulou ou Cerbère, pour pouvoir libérer les emplacements afin que les pompiers puissent stationner et travailler sans encombre ».

 

« Les pompiers et la gendarmerie sont allés récupérer des randonneurs sur le massif pour les sécuriser». Il a fallu aussi rapatrier les vacanciers qui se trouvaient aux abords du Fort de Bellegarde et de la crête de Panissars, qui dominent le col du Perthus. « Le feu prenait dans cette direction, poussé par la Tromantane, ajoute Claude Picard. « Je pense à nos voisins espagnols de la Jonquera où la situation est plus critique en ce moment même ».

 

La circulation est coupée sur l'autoroute A9 et sur la nationale et un important bouchon s'est formé. Côté Etat espagnol, l'AP-7 (l'autoroute) et la Nationale II sont également coupés alors que l'incendie, énorme, est visible depuis tout l'Empourdan.

Dans les deux sens, environ 4 km de bouchons se sont formés et les agents des ASF à l'instar des gendarmes déroutent les usagers vers les aires de repos. Un camping a été évacué à Campany.

 

Côté secours, les sapeurs-pompiers de deux Catalognes ont été réquisitionnés ainsi que de nombreux porteurs d'eau aériens. Mais la forte tramontane rend l'intervention des secours aériens très difficiles.

 

Hors la violence des rafales de vent ajoutée à la forte sécheresse rendent extrêmement difficiles les manoeuvres des soldats du feu.

 

14 heures. Actuellement Les pompiers craignaient beaucoup la forte tramontane de l'après-midi et, de fait, un incendie important vient de se déclarer à proximité de la frontière franco-espagnole, au niveau du Perthus et de la commune de l'Albère.

Le panache de fumée est impressionnant depuis Perpignan et un bombardier d'eau Dash-8 doit décoller de l'aéroport de Perpignan pour intervenir rapidement.

Côté catalan où ma situation apparaît très grâve, il a été décidé de déplacer le PC des opérations à Figueres, compte tenu des difficultés de circulations à la Junquera et au Perthus.

 

 

 

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents