Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


La NASA n'explique pas l'augmentation des boules de feu !

Publié par Dav2012 sur 19 Avril 2011, 16:36pm

Catégories : #Espace

  103-00130-01high.jpg

 

« Le printemps est la saison des boules de feu, »nous dit Bill Cooke spécialiste des météores au centre environnemental de la NASA.« Mais pour des raisons que nous ne comprenons pas entièrement, le taux de météores lumineuses a sensiblement augmenté au cours des semaines suivant l'équinoxe de printemps. »

Au cours des autres saisons, une personne disposée à regarder le ciel du crépuscule à l'aube peut s'attendre à voir environ 10 boules de feu de façon aléatoire ou sporadique.

  Une boule de feu est un météore plus brillant que la planète Vénus. La Terre est bombardé par ces débris de météore ou d'astéroïde qui parsèment le système solaire interne, autant que les épaves qui gravitent autour de la planète dans l'espace.

 

Au printemps, les boules de feu sont plus abondantes. Leur taux  grimpe mystérieusement de 10 % à 30 %.

« Nous observons ce phénomène depuis plus de 30 ans, » dit Cooke.

 

 «Cela ne touche pas que les boules de feu, les autres objets venant de l'espace qui percutent le sol sont beaucoup plus fréquents qu'auparavant."

Les chercheurs qui étudient les météroites affectant la Terre, n'ont aucune explications quant à cette augmentation. En fait plus ils cherchent moins ils trouvent.

Il faut tenir compte de ce qui suit :

 

orbit.gifIl y a un point dans le ciel, appelé " l'apex" vers lequel le système solaire tout entier se déplace dans son mouvement propre au sein de notre galaxie .

L'apex est important car c'est de là que les météores sporadiques sont censés venir. Si la terre était une voiture, l'apex serait le pare-brise. Lorsqu'une voiture traverse une route de campagne, les insectes s'accumulent sur le parre brise, Idem pour les météorites qui  balayent la terre.

Chaque automne, l'apex grimpe à son point le plus haut dans le ciel nocturne. À cette époque, des météores sporadiques de luminosité ordinaire sont normalement abondants, parfois des dizaines par nuit.  

« L'automne est la saison des météores sporadiques, » dit Cooke. « Donc pourquoi  les boules de feu sporadiques culminent au printemps ? C'est le mystère".

 

 

Peter Brown de l'Université de Western Ontario expert en mét&éorite note que "certains chercheurs pensent qu'il pourrait y avoir une variation intrinsèque dans la population de météorites, le long de l'orbite de la terre, avec un pic gros producteur de débris de boules de feu autour du printemps et au début de l'été. Nous n'en saurons probablement pas davantage jusqu'à ce que nous en apprenions plus sur leurs orbites."

 

sans-titre.pngPour remédier à cela et aux autres énigmes, Cooke a mis en place un réseau de caméras meteor smart partout dans le pays afin  de photographier ces boules de feu et de valider leurs orbites.

 .Les  réseaux  d'observations des boules de feu au printemps pourraient finalement révèler leur origine.

« Cela pourrait prendre quelques années pour recueillir suffisamment de données », met-il en garde.

Jusqu'alors, c'est un bau mystère. Sortez et profitez du ciel nocturne. C'est le printemps, après tout.

 

Source: article original en anglais Science.nasa.gov

Traduction David Jarry  "2012 un nouveau paradigme"

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents