Le projet Venus...pour un monde équitable

Publié le 23 Avril 2011

  lilypad-v-.jpg

 "All designs by Jacque Fresco, Copyright The Venus Project"

 

Je vous presente aujourd'hui un article suite à un mail envoyé par une fidèle lectrice Nina* sur le projet Venus rempli d'espoir et de profonds changements benefiques a l'humanite.

Le projet Vénus présente une direction nouvelle et ambitieuse pour l'humanité qui passe par rien de moins que la refonte totale de notre culture. Il y a beaucoup de gens aujourd'hui qui sont concernés par les graves problèmes qui se posent à notre société moderne: le chômage, la criminalité violente, le remplacement de l'être humain par la technologie, la surpopulation et un déclin dans les écosystèmes de la Terre.

 Comme vous le verrez, le projet Venus est conçu afin de s'attaquer à tous ces problèmes en s'engageant activement dans la recherche, le développement et l'application de solutions viables. Grâce à l'utilisation d'approches novatrices de la conscience sociale, des mesures incitatives pour l'éducation, et l'application cohérente de ce que la science et la technologie peuvent offrir directement au système social, le projet Venus propose un plan complet de remise en état social dans lequel les êtres humains, la technologie et la nature sera en mesure de coexister dans un long terme, dans un état d'équilibre dynamique et durable.

Dav

 

Jacque Fresco (né le 13 mars 1916) est un designer industriel et ingénieur social, auteur, futuriste et inventeur américain.

 Il est le créateur du projet The Venus Project. Fresco a travaillé en tant que designer et inventeur dans de nombreux domaines allant de l'innovation biomédicale à l'intégration des systèmes sociaux. Il espère que ses idées pourront bénéficier au mieux à un grand nombre de personnes.

 Le Venus Project a été lancé au milieu des années 1970 par Fresco et sa partenaire, Roxanne Meadows. Le film Future by Design a été réalisé en 2006 décrivant sa vie et son travail. Fresco écrit et donne de nombreuses conférences sur des sujets allant de la conception globale des villes durables, l'efficacité énergétique, la gestion des ressources naturelles et l'automatisation de pointe, en se concentrant sur les avantages qu'il apportera à la société.

 

 

   "All designs by Jacque Fresco,

Copyright The Venus Project"

Une Économie Basée sur les Ressources est un système dans lequel tous les biens et services sont disponibles sans l'utilisation d'argent, de crédit, de troc ou toute autre forme de dette ou de servitude. Toutes les ressources deviennent l'héritage commun de tous les habitants, et non pas de quelques élus. L'hypothèse sur laquelle ce système est basé est que la Terre est abondante en ressources; notre pratique du rationnement des ressources par le biais de méthodes monétaires est hors de propos et contre-productive pour notre survie.

La société moderne a accès à une technologie hautement évoluée et peut mettre à disposition de la nourriture, des vêtements, des logements et des soins médicaux; mettre à jour notre système éducatif; et élaborer un approvisionnement illimité en énergies renouvelables et propres. En fournissant une économie à la conception efficace, tout le monde peut jouir d'un niveau de vie très élevé avec toutes les commodités d'une société technologique.

Une économie basée sur les ressources utiliserait les ressources existantes de la terre et de la mer, des équipements physiques, des usines industrielles, etc. pour améliorer la vie de toute la population. Dans une économie basée sur les ressources plutôt que sur l'argent, nous pourrions facilement produire toutes les nécessités de la vie et assurer un niveau de vie élevé pour tous.

Considérez les exemples suivants :

 au début de la Seconde Guerre Mondiale, les États-Unis possédaient environ 600 avions de combat de première classe. Nous avons rapidement dépassé ce faible stock en tournant à plus de 90 000 avions par an. La question au début de la Seconde Guerre Mondiale était : avons-nous suffisamment de fonds pour produire le matériel de guerre nécessaire ? La réponse était Non, nous n'avions pas suffisamment d'argent, nous n'avions pas non plus suffisamment d'or; mais nous avions plus de ressources que nécessaire. C'étaient les ressources disponibles qui ont permis aux États-Unis d'atteindre la production et l'efficacité nécessaires pour gagner la guerre. Malheureusement, cette logique n'est considérée qu'en temps de guerre.

Dans une économie basée sur les ressources l'ensemble des ressources de la planète sont détenues comme le patrimoine commun de tous les peuples de la Terre, dépassant ainsi éventuellement le recours aux barrières artificielles qui séparent les personnes. Tel est l'impératif d'unification.

Nous devons souligner que cette approche de gouvernance mondiale n'a rien à voir avec les objectifs actuels d'une élite pour former un gouvernement mondial avec eux-mêmes et d'autres grandes entreprises à la barre, et la grande majorité de la population de la planète subordonnée et à leur disposition. Notre vision de la mondialisation permet à tout un chacun sur la planète d'être au mieux qu'il puisse être, ne pas vivre dans la soumission abjecte à un corps administratif gouvernant.

Nos propositions, en plus d'apporter du bien-être aux personnes, fourniront les informations nécessaires qui leur permettront de participer à n'importe quel domaine de leur compétence. La mesure du succès serait basée sur l'accomplissement des ambitions d'un individu plutôt que sur l'acquisition de richesses, de propriété ou de pouvoir.

 

   "All designs by Jacque Fresco, Copyright The Venus Project"

Actuellement, nous avons assez de ressources matérielles pour permettre un niveau de vie très élevé pour tous les habitants de la Terre. Ce n'est que lorsque la population dépasse la capacité d'accueil de la terre que de nombreux problèmes tels que l'avidité, la criminalité et la violence apparaissent. En surmontant la rareté, la plupart des crimes ainsi que les prisons de la société actuelle ne seront plus nécessaires.

Dans une économie basée sur les ressources, il serait possible d'utiliser la technologie pour dépasser le manque de ressources par l'application de sources d'énergie renouvelable, en informatisant et en automatisant la fabrication et les inventaires, en concevant des villes sûres et énergétiquement efficaces, en ayant des systèmes avancés de transports, en offrant des soins de santé universels et une éducation plus pertinente, et surtout en générant un nouveau système fondé sur les préoccupations humaines et environnementales.

Beaucoup de personnes pensent qu'il y a trop de technologie dans le monde d'aujourd'hui, et que la technologie est la principale responsable de notre pollution environnementale. Ce n'est pas le cas. C'est plutôt l'abus et la mauvaise utilisation de la technologie qui devraient être notre problème majeur. Dans une civilisation plus humaine, nous remplacerons les gens par des machines qui raccourciraient les journées de travail, augmenteraient la disponibilité des biens et services, et allongeraient les temps de vacances. Si nous utilisons la nouvelle technologie pour augmenter le niveau de vie pour tous, alors l'intégration de la technologie des machines ne sera plus une menace.

 

Une économie basée sur les ressources mondiale devrait également impliquer tous les efforts tendant à développer de nouvelles sources propres et renouvelables d'énergie: la géothermie; la fusion contrôlée; le solaire, le photovoltaïque, l'éolien, l'houlomoteur et la marémotrice, ainsi que les carburants venant des océans. Nous aimerions éventuellement avoir la possibilité de créer de l'énergie en quantité illimitée, qui pourrait propulser la civilisation pendant des milliers d'années. Une économie basée sur les ressources doit aussi être engagée à la refonte de nos villes, des systèmes de transport et des usines industrielles, leur permettant d'être économes en énergie, propre, et de servir idéalement aux besoins de tous les peuples.

Que pourrait aussi signifier une économie basée sur les ressources ? Une technologie appliquée intelligemment et efficacement, qui conserve l'énergie, réduit les déchets, et donne davantage aux temps de loisirs. Avec un inventaire automatisé à l'échelle mondiale, nous pouvons maintenir un équilibre entre la production et la distribution. Seuls les aliments nutritifs et sains seraient mis à disposition et l'obsolescence planifiée serait inutile et inexistante dans une économie basée sur les ressources.

Nous pourrons dépasser la nécessité des professions fondées sur le système monétaire, par exemple pour les avocats, banquiers, agents d'assurance, du marketing et de la publicité, vendeurs et courtiers en bourse, et une quantité considérable de déchets seront éliminés. Des quantités considérables d'énergie seront économisées également en éliminant la duplication des produits compétitifs comme les outils, ustensiles, casseroles, poêles et aspirateurs. Le choix est bon. Mais au lieu de centaines d'usines de fabrications différentes et toutes les formalités administratives et de personnels nécessaires pour faire tourner des produits similaires, seuls quelques-uns de la meilleure qualité seraient nécessaires pour desservir la population tout entière. Notre seul manque est le manque de pensée créative et de notre intelligence, et des leaders élus pour résoudre ces problèmes. La plus précieuse ressource inexploitée aujourd'hui, c'est l'ingéniosité humaine.

Avec l'élimination de la dette, la crainte de perdre son emploi ne sera plus une menace. Cette assurance, associée à une éducation sur la manière d'interagir avec les autres d'une manière bien plus significative, pourrait considérablement réduire le stress mental et physique et nous laisser libres d'exploiter et de développer nos capacités.

Si la pensée de la disparition de l'argent vous dérange encore, considérez ceci : Si un groupe de personnes avec de l'or, des diamants et de l'argent avaient échoués sur une île sans ressources comme de la nourriture, un air sain et une eau propre, leur richesse ne serait pas pertinente à leur survie. C'est seulement lorsque les ressources sont rares que l'argent peut être utilisé pour contrôler leur distribution. On ne pourrait pas, par exemple, vendre l'air que l'on respire ou l'eau coulant abondamment dans le ruisseau d'une montagne. Bien que l'air et l'eau soient précieux et en abondance, ils ne peuvent être vendus.

L'argent est uniquement important dans une société lorsque certaines ressources de survie doivent être rationnées et que les gens acceptent l'argent comme un moyen d'échange pour les ressources rares. L'argent est une convention sociale, un accord si vous voulez. Il n'est pas une ressource naturelle et n'en représente aucune. Il n'est pas nécessaire pour la survie à moins que nous n'ayons été conditionnés à le considérer ainsi.

 

 http://civilisation2.org


http://thevenusproject.com


http://thevenusprojectdesign.com


NP-le-nouveau-paradigme-copie-1

 

Rédigé par Dav2012

Publié dans #Partage

Commenter cet article

Nathan 29/04/2012


Bonjour,


je me permet de vous écrire car dans votre article sur Jacque Fresco, en première image, vous présentez un projet étant celui de Fresco. Or il s'agit du projet "Lilypad" de l'architecte belge
Vincent Callebaut : http://vincent.callebaut.org/page1-img-lilypad.html. Même s'il est vrai que la ressemblance entre les deux projet est frappante, il s'agit d'une erreur.


Bien à vous,