Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Le réseau social FB censure!

Publié par Dav sur 18 Février 2012, 18:24pm

Catégories : #Nouvel ordre mondial

 

Facebook fait le ménage.

 

Alerté par un utilisateur, il semble qu’un grand coup de balai est en train de se produire sur le réseau social Facebook.

De nombreux utilisateurs Français se sont plaint hier soir de la désactivation de leur compte.

Celui-ci prétexte que les comptes ne sont pas réels ou ne sont pas conformes à la “TimeLine” (Journal).

Voici la raison officielle de ma suppression de compte, on en tirera ses propres conclusions… explique un utilisateur :


 

Quelques témoignages d’utilisateurs :

ils passent à la vitesse supérieure, hier j’ai eu 20 amis en moins dont Pierre H… et tout les comptes ont été purgés !!!

je suis parti manger et en revenant (environ 20h20-30) mon compte était supprimé!

Seule solution pour les comptes utilisateurs désactivés, prouver leur identité.

En attendant, certains anonymes n’ont apriori plus leur place sur Facebook.

Une question reste cependant en suspend dans toutes les matières grises.

Comment Facebook détermine un faux nom d’un vrai nom ?

 

http://scteam.wordpress.com/2012/02/17/facebook-passe-un-grand-coup-de-balai/

publi 3-4"Vers un nouveau paradigme"

2012 et après

Commenter cet article

lasorciererouge 16/07/2012 20:07


CETA, un accord EU-Canada qui menace la liberté sur Internet ?



     


16/07/2012





 





Un accord entre l’Union Européenne et le Canada est au cœur d’une polémique. Le CETA reprendrait en effet les termes d’un traité rejeté le 4 juillet par le Parlement européen. Ce
dernier disposait qu’en cas de contrefaçon ou téléchargement illégal, les fournisseurs d’accès à internet devait fournir les coordonnés de l’internaute aux ayants droit.


CETA est un traité qui fait parlé beaucoup de lui. Très critiqué par les associations de défense de la liberté sur Internet. Il pourrait
permettre aux autorités des pays l’ayant ratifiés d’obliger les fournisseurs d’accès à Internet à communiquer aux ayants droits les coordonnées personnelles des internautes soupçonnés de
téléchargements Illégaux.


CETA, pour Canada-EU Trade Agreement, est comme son nom l’indique un accord commercial. Il est actuellement négocié par l’Union Européenne et le Canada et pourrait bien être signé d’ici
2012.


Le texte est la cible depuis le début d’une vive polémique. Lundi, un professeur de Droit canadien, Michel Geist avait relevé que dans d’une version de CETA datant de février 2012, de
nombreux paragraphes reprenait mot pour mot le contenu d’un autre traité controversé, celui d’ACTA.


Pour rappel, ACTA (Anti-Counterfeiting Trade Agreement) est un accord négocié à l’origine par les États-Unis et le Japon. Il vise en fait à protéger les droits de propriété intellectuelle
dans de nombreux domaines (pharmacies, produits manufacturés, logiciels, musiques, cinéma, etc.).


Les infractions sur Internet sont également prises en comptes dans ce traité. Ses mesures, comme celle énoncé plus haut pour CETA, pouvaient porter atteinte aux libertés individuelles ou la
vie privée. L’accord a donc finalement été rejeté par le Parlement européen le 4 juillet dernier.


Pas de complot


“Le fait que les dispositions demeurent [dans CETA] alors qu’elles ont été rejetées en Europe laisse entendre qu’il s’agit d’une tentative délibérée de passer en force”, a analysé
Michael Geist.


De son côté, la Commission européenne a réfuté jeudi soir toute similitude entre les deux traités. “Les articles 27.3 et 27.4 d’ACTA ne font plus partie de la version actuelle de CETA.
Le texte divulgué date de février et a évolué” , a précisé John Clancy, le porte-parole du commissaire européen au commerce, Karel De Gucht.


Il estime que les comparaisons dressées entre ACTA et CETA sont “un non-sens”, et garantit que CETA “sera très proche de l’accord commercial passé avec la Corée du Sud en vigueur depuis
un an et qui n’a pas mis fin à l’Internet libre (…) Il n’y a pas lieu d’alimenter des théories du complot”, a-t-il insisté auprès du quotidien Le Monde.


Mais les activistes tels que ceux de la Quadrature du Net ne sont
pas convaincus. “Cette manœuvre pour faire revenir ACTA par la petite porte démontre, en accord avec les déclarations [du commissaire européen] après le vote du 4 juillet, qu’il n’a
aucune considération pour les citoyens et le Parlement, et n’est que le jouet des lobbies des industries du copyright. Nous devons vaincre CETA comme nous avons vaincu ACTA”, déclare
Jérémie Zimmermann, co-fondateur et porte-parole de La Quadrature du Net. Il demande donc le rejet du texte ou du moins sa modification.


(Source : Maxi Sciences)



lasorciererouge 13/07/2012 21:25


http://larevolutionpacifique.wordpress.com/2012/07/13/facebook-passe-a-la-loupe-les-conversations-privees/

lasorciererouge 06/07/2012 21:53


Facebook vous demande de dénnoncer vos amis à pseudonyme…


 2


 globalpresseMédias •



Facebook continue d’accumuler les bourdes, et la dernière m’a paru
particulièrement choquante…Vous savez que les conditions d’utilisation de Facebook imposent normalement que vous utilisiez votre véritable nom sur votre profil, afin de mieux vous
cataloguer. 


Je me connecte ce matin sur mon compte, et le réseau social me demande de dénoncer si un de mes amis est actuellement inscrit avec un pseudonyme ! J’en suis resté coi.





Facebook me demande ouvertement « S’agit-il du véritable nom de votre ami(e) ? ».


J’ai répondu que je ne souhaitais pas répondre à cette question (normal), que je trouve particulièrement choquante… Me demander de dénoncer si un ami est inscrit sous un pseudonyme sur Facebook
? Et ça sera quoi la prochaine étape ? Le signaler pour avoir osé entrer de fausses informations sur un réseau social ?


Malgré le fait que je n’ai pas souhaité répondre, le site m’a reposé encore la même question pour la même personne jusqu’à ce que je donne une vraie réponse. Facebook insiste donc jusqu’à ce
que je lui donne l’information qui le satisfasse…


Pourquoi Facebook a-t-il osé poser cette question sur mon ami ? Est-ce parce qu’il a un prénom d’origine exotique ? Ce qui voudrait alors dire que les algorithmes de Facebook ne sont clairement
pas au point pour la détection de pseudonymes, et qu’ils pratiquent carrément une certaine discrimination… Si vous avez un prénom louche, vous êtes considéré comme suspect par le réseau social.


Je vous invite à propager cette information le plus largement possible pour que des comptes soient vraiment demandés au réseau social, car là on touche à un problème véritablement grave à mon
sens.


ici


 


......face de boucq et crottes de biques !! 


 

lasorciererouge 06/06/2012 22:04


Censure : Le CSA veut s’imposer à YouTube et Dailymotion


1


by globalpresseTechnologie




Le Conseil supérieur de l’audiovisuel veut réguler les plates-formes communautaires
de vidéos. Dans un courrier adressé au secrétaire général de Dailymotion, par ailleurs membre du Conseil national du numérique et président de l’Association des services Internet
communautaires, le président du CSA Michel Boyon défend le rôle du CSA en matière de régulation. 



Le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) n’a jamais caché son désir de voir ses prérogatives
étendues à Internet. Aujourd’hui régulateur de la télévision et de la radio, il souhaite être demain celui du réseau des réseaux. Pour son président, Michel Boyon, le CSA est l’instance la
plus à même de définir et imposer des règles à la diffusion des contenus audiovisuels sur Internet.


“On ne pourra pas indéfiniment faire coexister un secteur régulé, celui de l’audiovisuel, et un secteur non régulé, celui d’Internet. Le téléviseur connecté à Internet apporte une
nouvelle dimension, car il est susceptible de réunir plus de personnes qu’un simple écran d’ordinateur. Il est surtout une menace pour l’équilibre économique des chaînes“, avait-il
déclaré dans un entretien accordé à La Croix.


Dans un courrier daté du 13 mars, révélé par La Tribune et adressé à Giuseppe de Martino, qui cumule les casquettes de président de l’Association des services Internet communautaires, de
secrétaire général de Dailymotion et de membre du Conseil national du numérique, Michel Boyon lui a signifié que les services comme YouTube et Dailymotion doivent suivre des règles nouvelles.


La conviction que le CSA doit imposer aux plates-formes communautaires les mêmes obligations que celles pesant sur les services de vidéos à la demande (VOD) n’est pas nouvelle. Lorsqu’il
était encore député, Frédéric Lefebvre a présenté un amendement au projet de loi audiovisuel afin de donner au CSA des pouvoirs de contrôle
sur les sites web de partage de vidéos et d’information.


L’objectif du parlementaire était de taxer ces services au bénéfice des producteurs de télévision et de cinéma, mais aussi de labelliser les sites qui respectent les réglementations du
Conseil supérieur de l’audiovisuel et de bloquer les autres grâce aux filtres imposés chez les abonnés à Internet. Tout un programme qui ne verra finalement pas le jour.


Contacté par La Tribune, Giuseppe de Martino a balayé sèchement les arguments de Michel Boyon. “Le CSA, de peur d’être un jour démantelé, continue à rêver au jour fou où il pourrait avoir
vocation à regarder ce qui passe sur Internet (ce qui serait une vraie découverte pour ses membres)“.


ici


Merci à Non Stop


 


 


lasorciererouge 31/05/2012 14:30



Les mots à ne pas utiliser si vous ne voulez pas
voir la CIA débarquer chez vous




 


Le Daily
Mail a publié hier la liste des mots qu’il faut éviter d’utiliser en ligne si l’on ne souhaite pas s’attirer les foudres de l’administration américaine, représentée par le DHS, le
Départment of Homeland Security.


 





 


Cette liste comprend plusieurs centaines de mots et a été obtenue à la suite d’une procédure intentée au gouvernement américain dans le cadre de la loi sur la liberté de
l’information.


Cette liste démontre que les analystes des services secrets américains recherchent des informations sur les terroristes, les catastrophes naturelles, les menaces sur la santé et la
sécurité, la drogue et les immigrants.


Voici cette liste au complet. Faites attentions aux mots que vous utilisez en ligne.


 






 





 










 







24hgold


 


Ya plus qu'a fermer sa gueule !!   ...dans leur rêve !!!




Dav 31/05/2012 16:26



Merci RED pour ce post trés important! je le publi...Amitiés



Baron Eraser 07/03/2012 07:52


Bonjour.
Très bon article. J'en suis à mon 9 eme compte en 1 an et demi sur FaceBook. Hors, la loi française est très claire la dessus : le pseudonyme a autant de force que le nom patronymique. L'on peut
signer des contrat sous son pseudonyme.


Cela conforte assez bien l'idée que FB n'est qu'une collecte d'information réelle, et non pas un réseaux social au sens ou on l'entend (ami, copain, connaissance).


F ace B ook I ?
Mes amitiés :)

Nous sommes sociaux !

Articles récents