Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Le silence de l’aube

Publié par Dav sur 2 Novembre 2011, 12:16pm

Catégories : #Spiritualité

Par Mark Mc Closkey.

 

 Il existe un moment magnifique, un moment tranquille, quand la nature nous ouvre ses bras généreux et nous offre un enseignement si complet, si puissant, si unique que nous ne devons pas chercher ailleurs pour comprendre le sens du silence et de l’immobilité. Vous voyez, l’univers, le monde naturel qui nous entoure est le gourou lui-même, silencieux, et tout ce que nous devons faire est de lui ouvrir notre conscience. Il est toujours disponible, à la fois comme un rappel et une aide pour nous qui sommes pris dans nos modes de pensée, nos cogitations sur ce que nous avons fait ou pas fait correctement hier, notre imagination, les désirs des choses et des expériences que nous voulons aujourd’hui, nos anticipations et les rêves de meilleures choses demain. L’univers ne se souvient pas, n’anticipe pas, ne prévoit pas, n’imagine pas, ne rêve pas. La nature est, tout simplement, et un ensemble de «chose» émanent du doux et pur silence lui-même et finalement y retournent. Le processus se poursuit à l’infini.

 

Si vous essayez ce simple exercice, il pourrait vous aider à enfin comprendre la liberté que vous êtes réellement et que vous avez toujours été. Essayez de vous réveiller plus tôt que d’habitude pendant quelques jours. Je sais que c’est difficile, mais croyez-moi : cela en vaut la peine. Vous pouvez vérifier quand se produit le lever du soleil dans votre partie du monde et essayer d’être dehors lors de ce merveilleux évènement. Maintenant, asseyez-vous juste quelque part et regardez ce spectacle se dérouler. Notez le silence de la terre : le sol, l’herbe, les arbres pouvant se balancer doucement dans la brise fraîche, le ciel qui commence à perdre son obscurité alors que les rayons du soleil commencent à diffuser, comment l’obscurité grise sans forme commence à briller avec des couleurs et des formes. Il y a là un grand silence, vous invitant ainsi que tout le reste à être présent en lui. Il est à la fois invitant et envoûtant. Essayez simplement d’être conscient, de remarquer, de regarder, d’entendre et d’être. Les oiseaux chantent, les vents font bruisser les feuilles des arbres, peut-être que certains animaux sont debout, tout près, étant eux-mêmes, s’éveillant à la journée. Tout se passe dans le calme, non, tout émane du calme. C’est une renaissance qui s’est produite pendant des éons.

 

Maintenant, il suffit de suivre ce calme autour de vous, soyez très attentifs à chaque son, chaque couleur, chaque sensation, chaque odeur. Tout cela est-il en dehors de vous ? Tout cela est-il séparé de vous ? Tout cela est-il différent de vous ? Où est vraiment ce silence ? Ne vient-il pas de vous, de l’intérieur du noyau de qui vous êtes ? Me suivez-vous bien jusqu’ici ? Y a-t-il une différence entre vos perceptions sensorielles de l’immobilité de la matinée et la perception de l’immobilité au sein de votre propre cœur ? Regardez, voire même sentez, où elles fusionnent. Elles fusionnent en Vous.

 

Mes très chers amis, vous êtes tout ce que vous voyez, entendez, sentez et percevez. Il n’y a absolument aucune limite entre vous et Cela. Vous êtes Cela ! Et le doux fond toujours présent de conscience silencieuse se cherchant et se trouvant lui-même est à la fois la manifestation de Cela et la réflexion de Cela. Et il n’y a rien d’autre: rien. Que vous ayez évolué vers un animal pensant, mémorisant, rêvant, espérant et articulant, ne porte pas atteinte à l’identité que vous partagez avec l’univers tout entier. Vous êtes ce moment, ce matin, cette aube, ce soleil rayonnant tout autour. Vous êtes ces couleurs rayonnantes, ces images, ces oiseaux, ces animaux et ces arbres. Vous êtes ce ciel, ce vent, ce réveil frais, ce monde en évolution. Peut-être qu’il est temps de dire simplement «oui». Une fois pour toute, abandonnez la recherche, la quête, la clandestinité, les jeux, le scénario, l’espérance même d’encore un moment. Avec toutes les fibres de votre être : dites «oui» tout de suite. Et en disant «oui», vous dites «oui» à la liberté que vous avez toujours été : la douceur tranquille, toujours vivante en vous, à partir de laquelle l’univers tout entier se déploie. Bienvenue à votre Soi; bienvenue au Pur Silence du Maintenant.

Bonjour,

Mark Mc Closkey - Traduit par Christine sur Du Tout et du Rien - Source originale (en anglais).

Photos en illustration avec l’aimable autorisation de Michel Corboz.

Source : http://www.urantia-gaia.info

B-calendrier-maya-completDav  "2012 un nouveau paradigme"

Commenter cet article

lasorciererouge 13/03/2012 17:08


http://echelledejacob.blogspot.com/2012_02_01_archive.html


Un gout de liberté !

Nous sommes sociaux !

Articles récents