Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Le Sud de la Californie secoué par une série de séismes

Publié par Dav sur 28 Août 2012, 17:15pm

Catégories : #Changements terrestres

   

Калифорния США землетрясение витрина

 
Photo : EPA

Plusieurs dizaines de séismes d'intensité faible ou modérée ont ébranlé dimanche le Sud-est de Californie. Sans causer un préjudice notable, ils ont effrayé de nombreux habitants de San Diego.

La secousse la plus puissante de magnitude 5,5 a été enregistrée à 5 kms au nord-ouest de la ville de Brawley. Une réplique de magnitude 5,3 s'est produite une heure et demi plus tard.

Au total, une trentaine de secousses ont été enregistrées d'une magnitude supérieure à 3,5 sans faire de victimes.

Les sismologues disent que les secousses peuvent continuer encore quelques jours.

« Nous sommes tous effrayés, a dit le maire Brawley George Nava. Ici les séismes ne sont pas rares, mais de telles force et fréquence ne sont pas habituelles ». /L

 

ruvr.ru

publi 3-4Vers un nouveau paradigme

2012 et apres

Commenter cet article

lasorciererouge 07/10/2012 14:09


Séismes "silencieux" dans les Etats de Washington et de
l'Oregon: Signes précurseurs ?


 








Des séismes "silencieux" frappent
les Etats de Washington et de l'Oregon depuis une semaine. Vous ne pouvez pas sentir ce que l'on appelle "glissement lent", ces tremblements de terre ne causent pas de dommages. Pourtant, les
scientifiques veulent en savoir plus sur ce phénomène récemment découvert.


Pourquoi ? Parce qu'il y a une
possibilité pour que ces tremblements profonds déclenchent un séisme destructeur et/ou servir de sonette d'alarme pour le Big One.


Une banque de moniteurs
informatiques couvre un mur de l'Université de Washington, dans le laboratoire de sismologie. Quelques lectures sismiques d'affichage ressemblent à des chaînes de montagnes déchiquetées et
empilés les unes sur les autres. Un grand écran affiche une carte des tremblements dans la région du Nord-Ouest Pacifique. "Chaque point représente l'emplacement d'une rafale de cinq minutes de
tremblements», explique Ken Creager, chercheur géologue. (Photo ci-dessus)


Les scientifiques ont inventé une
variété de noms, y compris "glissement lent» ou «tremblements et glissements épisodiques» pour décrire ce qu'ils voient. Ces mécanismes à l'œuvre en profondeur restent assez mystérieux. Creager
dit que les scientifiques ont calculé qu'un événement important comme celui-ci libère l'énergie d'un séisme de magnitude 6,5. «C'est beaucoup d'énergie libérée», dit Creager.


Le broyage et le glissement en
profondeur augmentent l'effort plus près de la surface où la plaque nord-américaine et la plaque océanique sont collées, comme "verrouillées."


Quand cette zone de faille au large
des côtes donne finalement raison, nous obtenons un Big One


Le professeur David Schmidt, de
l’Université de l’Oregon, fait une analogie avec une voiture qui vacille sur une falaise : "Ces petits événements de glissement lents sont comme quelqu'un debout derrière une voiture qui donne un
petit coup de pouce tous les quelques mois. Ainsi, même si le décalage est faible, à un moment donné, il pourrait être suffisant pour que la voiture y tombe. »


Cela engendrerait une cascade de
méga-séismes.


Schmidt souligne une étude publiée
dans la revue scientific qui décrit comment le grand tremblement de terre de l'an dernier et le tsunami au Japon a été précédé par un glissement lent et de faibles tremblements près de
l'épicentre.


John Vidale mentionne un autre
tremblement de terre meurtrier, en Turquie en 1999, où les instruments ont là aussi enregistré un glissement lent.


"L'un des objectifs de notre
recherche est de savoir si un mouvement lent conduit souvent ou non à un tremblement de terre, et combien de fois de grands tremblements de terre on été provoqués par un glissement lent.


Les grands tremblements de terre
frappent très rarement dans le Nord-Ouest des USA. Ainsi, même si un megaquake devient plus probable au cours d'un épisode de glissement lent, les chances d'un événement sont encore très
minces.


Comprendre pour prévenir.


Sources: Radio Publique du Nord-Ouest et extinction protocol


 

lasorciererouge 30/08/2012 22:06


Le Sud de la Californie déclare l'état d'urgence suite à un essaim de séismes


 






Malgré que le USGS tente de rassurer la population en déclarant que cette
série de séismes n'indique pas qu'un méga-séisme est imminent, il n'en reste pas moins que c'est une manifestation inhabituelle qui n'augure rien de bien rassurant considérant que la
localisation visée est reconnue pour être une zone sismique fragile. Les experts répètent depuis 2-3 ans que le "Big One" de la Californie est dû et attendu à n'importe quel
moment.





Voici le lien du USGS pour la Californie:


http://earthquake.usgs.gov/earthquakes/map/

SELON UNE RÉCENTE ÉTUDE, LE "BIG ONE" POURRAIT SE PRODUIRE PLUS TÔT QU'ON LE PENSAIT
http://consciencedupeuple2007.blog.kazeo.com/index.php?idblogp=954060

La ville du sud de la Californie, Brawley, a pris l'initiative inhabituelle de déclarer l'état d'urgence après une série de séismes qui ont secoué 20 maisons mobiles pour les sortir de leurs
fondations. De nombreuses entreprises locales ont subi des millions de dollars de perte résultant de fermetures ou de l'absence de clients. Plusieurs infrastructures ont été endommagées et
fermées.





Il est rare que des tremblements de terre en Californie forcent à déclarer l'état d'urgence, mais le maire de la
ville de Brawley a déclaré que les récents séismes nécessitent des mesures d'urgence à cause des millions de dégâts et du danger représenté par la suite possible des choses.





Selon le USGS, ces séismes étaient relativement petits, mais ont culminé à un 5,5 dimanche dernier. Il semble
qu'ils soient causé par l'eau et d'autres fluides qui se déplacent dans la croûte terrestre.





Les tremblements se poursuivaient hier, mercredi, et les géologues disent qu'il y en a eu des centaines au
total.





L'état d'urgence a été décrété mardi soir.





Un sismologue pour le USGS a tenté de rassurer la population en déclarant que cet essaim de tremblements de terre
n'est pas un signe que le "big one" est imminent.





Source:


http://in.reuters.com/article/2012/08/30/usa-earthquake-swarm-idINL2E8JTCP120120830


Source: Conscience du peuple

Nous sommes sociaux !

Articles récents