Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Le Vatican annonce la démission de Benoît XVI: discours et réactions

Publié par Dav sur 11 Février 2013, 17:09pm

Catégories : #Société


 

"Mes forces, en raison de l’avancement de mon âge, ne sont plus aptes à exercer adéquatement le ministère pétrinien."

© afp.

MISE À JOUR Le pape Benoît XVI a annoncé lundi sa démission à partir du 28 février, dans un discours prononcé en latin lors d'un consistoire au Vatican, a annoncé à l'AFP le porte-parole du Saint-Siège.

"Le pape a annoncé qu'il renoncera à son ministère à 20H00 (19H00 GMT), le 28 février. Commencera alors la période de 'sede vacante' (siège vacant)", a précisé le père Federico Lombardi, dans une annonce quasiment sans précédent dans l'histoire de l'Eglise catholique.

Discours en latin
Selon le quotidien italien Il Corriere della Sera, le souverain pontife aurait annoncé lui-même sa prochaine démission en latin lors d'une cérémonie pour la canonisation des martyrs d'Otranto avant qu'elle ne soit confirmée par le Vatican.

L'agence de presse italienne Ansa avait annoncé la nouvelle peu avant midi.

Sa déclaration relayée par Radio Vatican:

"Frères très chers,

Je vous ai convoqués à ce Consistoire non seulement pour les trois canonisations, mais également pour vous communiquer une décision de grande importance pour la vie de l'Eglise. Après avoir examiné ma conscience devant Dieu, à diverses reprises, je suis parvenu à la certitude que mes forces, en raison de l'avancement de mon âge, ne sont plus aptes à exercer adéquatement le ministère pétrinien. Je suis bien conscient que ce ministère, de par son essence spirituelle, doit être accompli non seulement par les oeuvres et par la parole, mais aussi, et pas moins, par la souffrance et par la prière. Cependant, dans le monde d'aujourd'hui, sujet à de rapides changements et agité par des questions de grande importance pour la vie de la foi, pour gouverner la barque de saint Pierre et annoncer l'Evangile, la vigueur du corps et de l'esprit est aussi nécessaire, vigueur qui, ces derniers mois, s'est amoindrie en moi d'une telle manière que je dois reconnaître mon incapacité à bien administrer le ministère qui m'a été confié. C'est pourquoi, bien conscient de la gravité de cet acte, en pleine liberté, je déclare renoncer au ministère d'Evêque de Rome, Successeur de saint Pierre, qui m'a été confié par les mains des cardinaux le 19 avril 2005, de telle sorte que, à partir du 28 février 2013 à vingt heures, le Siège de Rome, le Siège de saint Pierre, sera vacant et le conclave pour l'élection du nouveau Souverain Pontife devra être convoqué par ceux à qui il appartient de le faire.

Frères très chers, du fond du coeur je vous remercie pour tout l'amour et le travail avec lequel vous avez porté avec moi le poids de mon ministère et je demande pardon pour tous mes défauts. Maintenant, confions la Sainte Eglise de Dieu au soin de son Souverain Pasteur, Notre Seigneur Jésus-Christ, et implorons sa sainte Mère, Marie, afin qu'elle assiste de sa bonté maternelle les Pères Cardinaux dans l'élection du Souverain Pontife. Quant à moi, puissé-je servir de tout coeur, aussi dans l'avenir, la Sainte Eglise de Dieu par une vie consacrée à la prière."

Réactions
Le Président du Conseil italien, Mario Monti a déclaré être "sous le choc après cette annonce inattendue" tandis qu'en Allemagne, patrie d'origine du pape démissionnaire, le gouvernement a réagi "avec émotion" à la nouvelle, relaie le quotidien Il Corriere della Sera. "Le gouvernement allemand a le plus grand respect pour le Saint-Père et il mérite notre gratitude pour avoir mené l'Eglise comme il l'a fait pendant huit ans", a expliqué le porte-parole du gouvernement allemand Steffen Seibert lors d'un point presse régulier.

La chancelière allemande Angela Merkel a également exprimé son "plus grand respect" pour la décision du pape d'origine allemande Benoît XVI de démissionner le 28 février en raison de son âge avancé. "Si le pape lui-même, après mure réflexion, en est venu à la conclusion que ses forces ne sont plus suffisantes pour exercer sa fonction, cela suscite mon plus grand respect", a-t-elle dit lors d'un point presse, estimant que Benoît XVI "est et reste l'un des plus grands penseurs religieux de notre époque".

Le président François Hollande a jugé lundi la décision du pape Benoît XVI de démissionner "éminemment respectable", en marge de l'inauguration d'un nouveau bâtiment des Archives nationales à Pierrefitte-sur-Seine, en banlieue parisienne. "Je n'ai pas de commentaire particulier sur cette décision qui est éminemment respectable et qui fera qu'un nouveau pape sera choisi", a déclaré M. Hollande devant la presse.

"La République salue le pape qui prend cette décision mais elle n'a pas à faire davantage de commentaires sur ce qui appartient d'abord à l'église", a-t-il insisté. "C'est une décision humaine et une décision liée à une volonté qui doit être respectée", a enchaîné le président Hollande.

Pour le Premier ministre britannique David Cameron, Benoît XVI "manquera comme chef spirituel à des millions de gens". Le chef spirituel des anglicans a lui déclaré qu'il avait le coeur lourd mais qu'il comprenait la décision du pape, parlant au nom des "anglicans du monde entier".

L'annonce de cette démission a été "une grande surprise" pour l'épiscopat de Pologne, a indiqué son secrétaire, Mgr Wojciech Polak. Pour le père Adam Boniecki, "Benoît XVI a montré comment, dans la grande foi, résoudre le problème du service, de la vieillesse et de la faiblesse". "Benoît XVI a été témoin des derniers instants du pontificat de Jean Paul II. Je pense qu'il ne voulait pas refaire ces derniers mois dramatiques quand le pape restait à son poste mais était pratiquement incapable de remplir cette fonction", a-t-il déclaré sur Facebook.

Le pape Benoît XVI a amélioré les relations entre le christianisme et le judaïsme, contribuant à "une diminution des actes antisémites dans le monde", a enfin déclaré le Grand rabbin ashkénaze d'Israël, Yona Metzger. "Sous son autorité, les relations entre le judaïsme et le christianisme sont devenues beaucoup plus étroites".

Un seul précédent
Unique précédent dans l'histoire de l'Eglise, Célestin V avait abdiqué de sa fonction avant d'avoir été sacré, en 1294. Il avait vécu en ermite jusqu'à sa désignation comme pape, et ne se sentait pas prêt à assumer ce rôle dans l'Eglise.

"Coup de tonnerre dans un ciel serein"
Pour exprimer sa surprise, le doyen des cardinaux Mgr Angelo Sodano a parlé de "coup de tonnerre dans un ciel serein".

 

belga.be

NP le nouveau paradigme 

Commenter cet article

Sioux Later 12/02/2013 16:41


@gwendal et depuis mussolini, il est également Souverain..

Isa 11/02/2013 23:41


Il était trop fatigué, ça faisait peine à voir, il a pris la bonne décision. Le spectacle de JPII dans ses derniers jours était très pénible aussi ... il faut s'arrêter à temps.

gwendal 11/02/2013 23:38


""La République salue le pape qui prend cette décision mais elle n'a pas à faire davantage de commentaires sur ce qui appartient d'abord à l'église", a-t-il insisté. "C'est une décision humaine
et une décision liée à une volonté qui doit être respectée", a enchaîné le président Hollande.
"


...flamby a oublié un détail ...de l'histoire: benoit 16 est aussi un chef d'état, car le vatican est un état! C'est curieux qu'un type qui se dit (moi)président ne sache pas celà...

Nous sommes sociaux !

Articles récents