Mercredi 19 octobre 2011 3 19 /10 /Oct /2011 07:04
Des indices collectés en Sibérie prouvent à 95% l’existence de l'Homme des Neiges
 
Illustration d'une créature rapportée comme errant dans la région de Kemerovo en Sibérie (Crédits : International cryptozoology museum)
 
 

L’administration régionale de Kemerovo, en Sibérie a annoncé dans un communiqué en ligne détenir des "preuves irréfutables" qui attesteraient de l’existence du célèbre Yéti sur leurs terres.

Mercredi dernier, se tenait au Darwin Museum de Moscou une conférence sur une créature mystérieuse : l'Homme des Neiges de Sibérie, un proche cousin du Yéti. A cette occasion, de nombreux spécialistes de la question étaient réunis et plusieurs d'entre eux ont même intégré une expédition partie juste après la conférence à destination de la Sibérie. Le but : trouver des traces et des preuves de l'existence de l'Homme des Neiges. Or, à peine quatre jours après leur départ, la délégation internationale est déjà parvenue à collecter une série d’indices témoignant de l’existence de la mystérieuse créature dans la grotte Azasskaïa située dans la contrée de la Choria montagneuse.

Selon le communiqué publié dimanche soir sur le site de l’administration régionale de Kemerovo, il s’agirait "d'empreintes de l'Homme des Neiges, de son antre supposée et de différents marqueurs avec lesquels le 'Yéti' démarque son territoire". Par ailleurs, des poils appartenant certainement à celui-ci auraient été retrouvés dans l’une des traces laissées. Si l'on en croit les scientifiques, les différentes marques collectées témoignent avec 95% de certitude que le fameux "Homme" vit dans la région de Kemerovo. Mais une analyse scientifique en laboratoire devrait apporter les preuves nécessaires pour confirmer formellement cette affirmation.

En attendant, les participants de l'expédition ont renouvelé leur souhait de voir la création d'un centre d'étude sur le fameux Yéti et ses cousins potentiels au sein de l'Université d'Etat de Kemerovo. Une proposition déjà revendiquée en mars 2011 mais qui avait été rejetée par l’institution. Selon l’administration régionale, "ces études feront en sorte que la société et les médias prendront plus au sérieux ce qui concerne le Yéti. Les données pourront être utiles aux biologistes, aux médecins et à d'autres scientifiques".

 

Source: Maxisciences

B-calendrier-maya-completDav   "2012 un nouveau paradigme"


REAGIR A CET ARTICLE - Voir les 2 commentaires
Retour à l'accueil

Commentaires

ué et la preuve elle est ou

 

Commentaire n°1 posté par dadada le 19/10/2011 à 18h12
Commentaire n°2 posté par lasorciererouge le 15/05/2012 à 11h34

facebook-logo-webtreats mail-webtreats youtube twitter-webtreats

   

Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés