Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Les 5 technologies utilisant l’énergie libre sont en train de devenir disponible.

Publié par Dav sur 26 Février 2012, 15:32pm

Catégories : #Partage

 

 

Hors des circuits des medias traditionnels, de nombreuses technologies futuristes de l’énergie sont en train d’émerger pour changer le cours de la civilisation humaine. Ces innovations technologiques sont porteurs d’un fantastique espoir pour le futur où la pénurie énergétique ne sera plus qu’un mauvais souvenir.

 

Hank Mills, Nouvelles concernant les Systèmes d’Energie Pure (PESN).

http://pesn.com/2012/01/21/9602018_Top_5_Free_Energy_Technologies_Unfolding_Now/

 

 

Une ère d’énergie libre s’ouvre. Au moment où nous vous parlons, de nombreuses entreprises sont en train de développer les technologies qui rendront l’énergie à produire abondante, abordable et peu coûteuse. Les plus originales de ces technologies mettront fin à l’ère du combustible fossile et ce en permettant à l’énergie d’être produite de façon totalement novatrice. Tout cela se déroule actuellement, sans la moindre couverture médiatique. Elles arrivent sans bruit et très peu de gens y prêtent attention.

 

Au cours des 10 dernières années, nous, au sein de PESN, avons suivi la piste et le développement de ces innovations qui vont changer la face du monde ; nous avons fait des reportages au fur et à mesure où elles arrivaient sur le marché. Nous avons établi une liste des 5 meilleures et plus prometteuses d’entre elles que nous avons suivi avec attention. En ce soir du 21 janvier 2012, Allan Sterling (fondateur de PESN) présente les toutes dernières versions de ces technologies aux millions d’auditeurs de ce programme radio.

 

De toutes les technologies émergeantes dont le public devrait être au courant, les 5 énumérées ci-dessous sont considérées comme la « crème de la crème” et méritent une attention particulière. De notre point de vue, ces technologies sont celles qui se développeront le mieux et qui auront un impact durable sur notre civilisation. Dans la suite de cet article, nous les présenteront dans le détail et nous expliquerons pourquoi les personnes désireuses de voir se produire une révolution énergétique devraient suivre au plus près leur évolution et leur arrivée sur le marché.

 

1. Le catalyseur d’énergie d’Andrea Rossi (Andrea Rossi’s E-Cat “Energy Catalyzer”)

 

Le catalyseur d’énergie d’Andrea Rossi est peut être le dispositif technologique le plus connu de cette liste. Il utilise la « fusion à froid » ou « faibles réactions d’énergie nucléaire (LENR) ». Par des procédés nucléaires novateurs, il permet le dégagement de grandes quantités de chaleur, entre une poudre de nickel ordinaire et de l’hydrogène sous sa forme gazeuse.

 

Il est de petite taille mais est capable de produire une grande quantité d’énergie. D’ordinaire, il se compose d’un petit tube en métal (bien que d’autres formes soient également utilisées) qui agit comme le cœur d’un réacteur. Une fois scellé, de la poudre de nickel spécialement traitée, de l’hydrogène sous forme gazeuse et un catalyseur breveté sont introduits dans ce tube. Soumis à une combinaison de pression et de chaleur, un surplus d’énergie thermique se dégage. Un volume d’eau ou de tout autre liquide refroidissant circule autour du cœur du réacteur et en extrait la chaleur, tout en refroidissant en même temps le cœur même de ce réacteur.

 

A partir d’un petit système qui tient sur une table, on peut générer beaucoup de kilowatts d’énergie thermique. Après des tests effectués en laboratoire, il s’est avéré qu’un cœur de réacteur de la taille d’une pile peut produire en toute sécurité 10 kW de chaleur. Cette énergie thermique est produite sans l’aide d’aucun matériel radioactive, elle ne génère aucun déchet nucléaire et n’émet aucune radiation néfaste pour l’environnement, ne relâchant aucune pollution dans l’atmosphère.

 

Aussi, cette technologie peut être considérée comme un moyen sûr et propre de produire de l’énergie nucléaire, sans rencontrer aucun des inconvénients que représente la fission nucléaire telle que nous la pratiquons de nos jours. Même dans le pire des cas, comme celui d’une catastrophe naturelle, le catalyseur d’énergie d’A. Rossi ne peut pas entrer en fusion et ainsi produire une situation dangereuse. Dans le cas où un catalyseur se mettrait à surchauffer à cause d’un dégât matériel ou d’une fuite du liquide de refroidissement, la poudre de nickel se solidifiera en un bloc et le procédé nucléaire s’arrêtera de fait.

 

Le 28 octobre dernier, A. Rossi a permis à son premier client de tester une usine d’un mégawatt implantée à Bologne, en Italie. Ce fût un succès. En effet, pendant un peu plus de 5 heures et demi, le système a produit de façon constant un peu moins d’un demi mégawatt de chaleur, sans aucun apport d’énergie. Le client a tout de suite été conquis par le procédé et l’a acheté.

 

En ce moment, A. Rossi travaille avec son premier client, ainsi qu’avec l’entreprise assez connue la National Instruments, pour développer des contrôles électroniques plus complexes pour ses systèmes. Bien que l’usine soit toujours implantée à Bologne, en Italie, les consommateurs devraient les voir arriver sur le marché d’ici 2 à 3 mois.

Récemment, il a également annoncé qu’il espérait pouvoir bientôt produire une quantité d’un million de catalyseurs de 10 kW pour une utilisation domestique. Ces unités fourniraient à la fois du chauffage pour la maison et de l’eau chaude. Pour produire de façon efficace un million de ces procédés au prix de vente le plus bas, il a conçu une usine automatisée en se servant de la technologie robotique. Il espère pouvoir mettre son catalyseur sur le marché d’ici la fin de l’année, début de 2013, au prix de 500 dollars l’unité. Il espère aussi être en mesure d’offrir des kits qui pourraient améliorer ces systèmes afin de produire de l’électricité, en plus de la chaleur.

 

Si l’utilisation de ce procédé se répand rapidement, cette technologie aurait la capacité de réduire dramatiquement, voire même de faire disparaitre, notre besoin en combustible fossile. Pour toutes ces raisons, nous en avons fait notre numéro 1 de cette liste.

 

2. Le générateur d’état solide ou “ générateur de champ électrique sans fin”

 

Le numéro 2 de notre liste peut être décrit comme un “générateur d’état solide”; nous lui avons également donné le surnom de “générateur de champ électrique sans fin”. L’entreprise qui assure son développement souhaite pour l’instant rester anonyme. Elle a déjà développé de nombreuses technologies et compte sur un portefeuille important de brevets.

 

Cette technologie repose sur la production d’un champ électrique permanent (le contraire d’un champ magnétique permanent dans un aimant permanent) qui ne s’arrête jamais et qui génère un flux constant d’électricité. Actuellement, la production de ces prototypes reste assez modeste, car ils ne sont capables que d’alimenter une lampe ou une autre petite charge similaire. Cependant, l’entreprise est en train d’essayer d’introduire des nouvelles méthodes afin d’augmenter la superficie de l’appareil et ainsi générer un courant plus important (la tension est déjà présente). Un associé de confiance, Mark DANSIE, s’est rendu sur place et en a conclu que la technologie est réelle et qu’elle fonctionne bien.

 

Le potentiel à venir de cette technologie est stupéfiant. En effet, selon les fabricants, qui souhaitent la faire évoluer encore plus, un appareil de la taille d’un timbre poste sera alors en mesure de produire environ un watt de puissance électrique constante (ce qui est assez pour faire fonctionner un téléphone portable) et ce pendant une période de 20 ans, voire peut être plus, sans consommer aucune sorte de combustible. De plus, ces appareils sont construits avec des matériaux non toxiques et ne sont pas dangereux même s’ils venaient à être ingérés.

 

Finalement, cette technologie pourrait être adaptée pour produire de l’électricité pour n’importe quelle application: des téléphones portables, des voitures électriques, des maisons, etc.

 

La recherche continue et nous espérons prochainement vous faire part des ses avancées. Lorsque cette technologie arrivera sur le marché, d’ici 18 à 20 mois, elle deviendra très certainement notre numéro 1 de la liste.

 

3. Le moteur à gaz noble de PlasmERG.

 

PlasmERG est une entreprise qui est en train de construire un moteur révolutionnaire, qui n’utilise que de petites quantités de gaz noble inerte comme combustible. John ROHNER, le fondateur de l’entreprise, soutient que le moteur sera capable de produire un rendement constant de plus de 100 chevaux, et ce pendant des mois et des mois, en n’utilisant que pour quelques dollars de carburant.

 

De plus, il ne rejette aucune pollution dans l’atmosphère, ne fait aucun bruit et ne nécessite aucun système de refroidissement. Il peut servir pour les voitures et permettre aux générateurs de produire de l’électricité. Il pourrait aussi remplacer les moteurs électriques dans beaucoup d’applications. Du fait de sa simplicité, il nécessite beaucoup moins de composants qu’un moteur à combustion interne et, de fait, moins d’entretien. Avec ce moteur dans une voiture, les vidanges d’huile, les surchauffes de radiateur et les replacements de filtre à huile ne seraient plus qu’un souvenir … ainsi que les pleins d’essence à la pompe !

 

L’inspiration de ce « procédé de transmission plasmique » provient du “moteur Papp”. Joseph PAPP, son inventeur, était un immigré qui a maintes fois essayé de commercialiser son moteur à gaz noble. Cette histoire s’est déroulée sur plusieurs décennies et a connu beaucoup drames. Bien qu’il n’ait jamais réussi à le commercialiser et qu’il soit mort sans avoir vu son invention sur le marché, il semblerait que PlasmERG (et son partenaire, l’entreprise Inteligentry) soit bientôt prêt, dans un futur assez proche, à lancer sur le marché une version améliorée du moteur, sans doute au cours du premier trimestre de cette année 2012.

 

Une fois le moteur testé (fabriqué avec des pièces conçues sur mesure) et capable de fonctionner comme promis, il pourrait bien aussi devenir le numéro 1 de cette liste.

 

4. De l’énergie à partir du CO2 et de cendre industrielle.

 

Les nouveautés technologiques offertes par l’entreprise MP BioMass sont clairement un peu moins ‘exotiques’ que celles présentées dans cette liste ; cependant, elles sont suffisamment significatives pour que nous en bénéficions à plusieurs niveaux dans un avenir proche. En effet, celles-ci ont la capacité de gérer les déchets produits par la fumée de charbon, empêcher les émanations de CO2 et, en même temps, produire du combustible et de l’énergie.

Une solution technologique offerte par MP BioMass consiste à retenir le dioxyde de carbone contenu dans les gaz effluents, afin d’éliminer totalement les émanations de CO2. Cela est accompli avec un procédé breveté au niveau mondial qui, selon les dires de l’entreprise, reproduit une forme de photosynthèse artificielle.

 

Le procédé de ‘pyro gazification de la nano membrane’ n’extrait pas seulement le dioxyde de carbone contenu dans les gaz effluents mais empêche également les autres polluants de s’échapper dans l’atmosphère. Le procédé retient aussi l’oxygène (niveau 5) et isole l’hydrogène de ces gaz. Ce qui permet la production de méthanol et d’électricité, dont une infime partie est réutilisée pour faire fonctionner le système. La quantité produite de méthanol est impressionnante : 2085 litres (551 gallons) produits à partir de chaque tonne de dioxyde carbone capturée.

 

Le méthanol produit par cette technologie aurait un taux de cétane de 60 ou plus, ce qui équivaut à un taux élevé de supercarburant sans plomb ; il pourrait faire fonctionner n’importe quel véhicule sans avoir besoin de procéder à des modifications.

 

Une autre technologie offerte par l’entreprise est celle d’une meilleure gestion des quantités énormes de gaz effluents renvoyés dans l’atmosphère par les usines fonctionnant au charbon. En effet, elle est capable d’extraire l’énergie restante contenue dans ces gaz ainsi que les métaux ferreux et non ferreux de valeur. Elle en retire également les toxines et réduirait de beaucoup la quantité de ces déchets déversés dans les décharges.

 

Cette technologie a été prouvée et est actuellement utilisée, l’étape du prototype étant largement dépassée. Des millions et des millions de dollars ont déjà été dépensés dans son développement et une usine a été construite en Serbie en 2003. L’entreprise possède également 3 autres usines plus petites en Italie. Une usine de 10 mégawatt est en prévision dans le nord de l’état de New York et une autre de 2 gigawatt a été achetée et sera construite en Arabie Saoudite ; elle sera achevée en 2015.

 

Même si l’entreprise MP BioMass ne propose pas une technologie qui fasse voler en éclats les lois de la physique ou qui fasse disparaitre notre besoin en énergie fossile, elles est tout de même capable de nous offrir de nombreux bénéfices. Je pense qu’elle pourrait nous permettre de progresser en tant que civilisation et nous faire patienter avant que de nouvelles technologies n’émergent.

 

Beaucoup d’usines qui fonctionnent encore au charbon, et qui s’apprêtent à fermer car elles ne peuvent s’offrir d’effectuer les modifications pour être en règle avec les nouvelles normes d’émission, pourraient ne pas fermer et même tirer profit de ces émissions tout en assainissant l’environnement.

 

5. Defkalion

 

Defkalion est une entreprise grecque qui était associée à A. Rossi avant que celui ci ne mette fin à leur partenariat au cours de l’année 2011. Ils avaient l’intention de développer et de lancer sur le marché mondial sauf en Amérique la technologie de fission à froid révolutionnaire de Rossi.L’entreprise affirme maintenant qu’elle a développé sa propre technologie autour du nickel et de l’hydrogène qui est censé ne pas utiliser les secrets industriels de Rossi.

Contrairement à la technologie mise au point par ce dernier, qui a été testée de nombreuses fois –et qui a à chaque fois démontré une production importante de surplus énergétique- ils n’ont jamais permis un essai public de leur procédé. Pour l’instant, tout est maintenu secret.

 

S’ils pouvaient produire la preuve qu’ils possèdent une technologie autour du nickel et de l’hydrogène qui soit robuste et efficace, ils pourraient se rapprocher de la première position, dans notre liste. Même s’ils vont concurrencer A.Rossi, il reste de la place sur le marché pour une autre technologie de fusion à froid. Dit simplement, ils pourraient tous les deux développer leur appareil pendant des années et ne même pas être en mesure de répondre alors à la demande.

Leur principal argument est de dire que leur technologie ‘Hyperion’ est supérieur à celle d’A. Rossi. Cela peut être ou non le cas et seul le temps nous dira s’ils pourront apporter la preuve de ce qu’ils disent. Ceux qui ont visité les locaux de l’entreprise Defkalion (même s’ils n’ont pas eu la preuve que cela fonctionnait réellement) ont mentionné l’existence d’un laboratoire dernier cri, d’ingénieurs professionnels et d’une quantité importante de matériel très coûteux.

Il reste cependant un point d’inquiétude pour certains : la possibilité (non confirmée) qu’ils utilisent une partie de la technologie d’A. Rossi sans sa permission. Nous ne savons pas si cela est le cas mais pour l’instant, nous n’avons pas d’autre choix que d’espérer qu’il s’agisse de personnes parfaitement honnêtes. Cependant, s’ils pouvaient fournir une explication sur la différence qu’il existe entre leur procédé et celui de Rossi (par exemple, les catalyseurs utilisés), cela permettrait de nous rassurer.

 

Espérons que tous leurs arguments soient fondés. En effet, un monde disposant de 2 technologies de fusion à froid serait bien meilleur qu’avec une seule.

 

http://pesn.com/

Traduit par Delphine Alemany tradanglesp@hotmail.fr pourLaPresseGalactique.com

publi 3-4"Vers un nouveau paradigme"

2012 et aprés

Commenter cet article

Isa 17/08/2013 20:01


Bravo et merci pour ta participation aux infos sur ce site Sorcière Rouge. Seulement il y a un problème avec ce dernier lien que tu nous communiques. Ca bloque, "introuvable".. ???

ale 11/09/2014 10:20

Isa cherche tout simplement moteur a air chaud de robert Stirling tu trouvera tout se que tu veut qu'il sois a air chaud, solaire !

lasorciererouge 16/08/2013 09:58


http://www.wikistrike.com/article-l-extraordinaire-et-merveilleux-moteur-a-air-chaud-de-robert-stirling-119560733.html


 


vidéos

lasorciererouge 27/04/2012 21:50


 


MessageToEagle.com - Le moteur à distorsion Alcubierre une arme apocalyptique ou notre passeport pour l'Univers?


Le moteur à distorsion Alcubierre est un outil théorique qui permettrait de vaisseau spatial pour parcourir de longues distances dans l'espace rapidement, en déformant le continuum
espace-temps dans une bulle autour de l'engin spatial.


Miguel Alcubierre, un physicien du Mexique, a proposé ce disque chaîne en 1994 comme un moyen de voyager plus vite que la lumière au niveau mondial, de surmonter la limite sur les
particules voyageant à des vitesses telles dans la théorie d'Einstein de la relativité restreinte.


"Il semble que c'est directement à partir de la science-fiction, et dans un sens, c'est, comme le moteur à distorsion Alcubierre est une solution théorique au problème de déplacement
des énormes distances dans l'espace dans un laps de temps raisonnable.


Mais contrairement à la science-fiction, le lecteur Alcubierre chaîne obéit complètement la théorie générale d'Einstein de la relativité ", a déclaré le professeur Geraint Lewis de
l'Université de Sydney, l'école de physique.








"Toutes les innovations commencer par la théorie, cependant, de sorte que ces calculs contribuer à notre
compréhension de la façon dont de telles vitesses pourrait être atteint.

Notre équipe a décidé d'examiner ce qui arriverait à particules et des rayonnements qui un vaisseau spatial, voyageant dans une bulle créée par le lecteur Alcubierre chaîne,
viendrait comme il a voyagé à travers l'espace, "a expliqué le professeur Lewis.


"Ce que nous avons montré, c'est que lorsque ce vaisseau spatial a ralenti pour arriver à sa destination, il avait libérer des particules de haute énergie qui détruisent rien
à proximité point d'atterrissage du vaisseau spatial."


 


 






Bien que les scientifiques ont examiné la façon dont il est théoriquement possible de créer une bulle autour d'un
vaisseau spatial avec le moteur à distorsion Alcubierre comprimer l'espace-temps en face de la bulle et l'étendre derrière la bulle, il ya eu peu de considération de la façon dont cette bulle
haute vitesse d'interaction entre avec des particules de matière et la lumière.




Crédit: Anderson Institue



"Nos calculs montrent que les particules qui entrent en contact avec la bulle de distorsion peuvent se coincer et se rassemblent en face de l'engin spatial, et quelques particules
encore entrer dans la bulle de distorsion," a déclaré le professeur Lewis.




La chaîne espace-temps créé par le moteur à distorsion Alcubierre, qui devrait théoriquement permettre un vaisseau spatial pour parcourir les longues distances dans l'espace
pour un montant rapide du temps. Crédit: Université de Sydney



"Quand le vaisseau spatial décélère pour s'arrêter à sa destination, les particules collectées à l'avant du vaisseau spatial sont libérés à haute énergie tels qu'ils pourraient
détruire quoi que ce soit ils sont venus en contact avec.


En outre, pendant le voyage, les particules ramassé et inclus à l'intérieur de la bulle pourrait menacer la sécurité des personnes voyageant dans le vaisseau spatial. "


Brendan McMonigal dit: «Il est intéressant, l'énergie libérée lors irruption d'arriver à la destination n'a pas une limite supérieure.


Vous pouvez simplement continuer à voyager sur des distances plus longues et plus et l'énergie qui sera publié continuera d'augmenter - l'un des effets bizarres de la Relativité
Générale.




C'est ce que d'un vaisseau spatial moteur à distorsion ressemble



«Même pour les trajets très courts l'énergie libérée est si grand que vous, on éliminerait complètement rien en face de vous», a déclaré Brendan.


"Il semble que l'exploration humaine de l'univers devra attendre jusqu'à ce que nous avons travaillé sur la façon d'éviter la décélération destructive d'un vaisseau spatial dans une
bulle d'Alcubierre moteur à distorsion."


Bien que l'étude peut sembler une considération amusante théorique, d'explorer les implications de la théorie d'Einstein de la relativité est importante et a toutes sortes
d'utilisations pratiques, tels que les correcteurs de la relativité pour les systèmes GPS, qui se trouvent dans pratiquement tous les téléphones intelligents, qui corrigent la différence de temps
entre le sol et par satellite.


Est-il possible de la vitesse de distorsion Alcubierre peut être une arme apocalyptique?


"Nous n'avons pas examiné à la pleine effet 3-D de la bulle, si nous ne savons pas si, quand vous arrêtez le disque si elle pulvérisations des particules dans toutes les directions,
ou si c'est juste un faisceau très finement collimaté, mais nous ne sais que ce sera secouer faisceau de particules à haute énergie ", a déclaré Lewis. "Donc, nous ne savons pas
[encore] à quel point vers la gauche ou la droite, vous avez besoin de se tenir pour être sûr!"

Nous sommes sociaux !

Articles récents