Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Les aliments qui risquent de disparaitre d'ici 2050

Publié par David Jarry - Webmaster sur 7 Mars 2014, 19:44pm

Catégories : #Environnement

 © thinkstock.

Lorsque nous pensons au réchauffement climatique, nous pensons à la fonte des lointaines glaces polaires, éventuellement à la hausse du niveau des mers, à la multiplication des catastrophes naturelles ou encore à des températures plus élevées, mais nous omettons souvent l'impact de celui-ci sur l'agriculture et donc sur les aliments qui font notre quotidien. Certains d'entre eux pourraient d'ailleurs disparaître d'ici 2050, selon le Huffington Post.

Le café
Les grains de café poussent principalement dans les pays autour de l'équateur, un endroit où la température semble augmenter plus rapidement qu'ailleurs. Les plants de café arabica sont en effet sensibles à la rouille, également appelée "hemileia vastatrix", un champignon qui décime les plants sur son passage. Le réchauffement climatique serait la principale cause de reproduction de ce champignon. Une étude datant de 2011 a d'ailleurs prédit la disparition du café arabica au Nicaragua et au Mexique dans les prochaines décennies si rien n'est fait pour lutter contre ce phénomène.

Le chocolat
Parviendrez-vous à renoncer au chocolat? Mieux vaudrait vous y préparer puisque son avenir semble incertain. Environ 70% du cacao provient d'Afrique de l'ouest, région qui devrait devenir de plus en plus chaude, avec une hausse moyenne de 2,3 degrés d'ici 2050, selon un rapport de 2011. En conséquence, les prix du cacao pourraient exploser, de quoi transformer votre petit carré de chocolat en un luxe rare. Sans oublier que cette hausse des températures pourrait rendre plus de terres stériles.

Le vin (français)
Le changement climatique a également un impact sur les raisins et les vignerons français remarquent déjà depuis plusieurs années un changement de leur récolte. Les raisins sont mûrs deux semaines plus tôt et contiennent plus de sucre et moins d'acide. La croissance semble être ralentie par la sécheresse. Pour s'adapter à ces nouvelles conditions, les vignerons se tournent vers des variétés plus résistantes à la chaleur, cependant une accélération du changement climatique pourrait avoir des conséquences importantes et envoyer les vignerons au chômage technique.

Les pommes
Pour les pommiers, un hiver froid est vital. Des températures trop clémentes engendrent en effet des récoltes amoindries, de quoi faire augmenter leur prix. Mais ce n'est pas tout. D'après des chercheurs japonais, le climat peut aussi avoir une influence sur le goût des pommes, les rendant plus douces. D'autres fruits ont également besoin d'un hiver froid, comme les pêches, les prunes, les abricots et les poires.

L'eau
Sans eau, nous ne sommes rien. Mais rien ne nous garantit que celle-ci sera toujours à notre disposition vu à quelle vitesse les glaciers perdent du terrain. D'après une étude réalisée par le National Resources Defense Council en 2010, un tiers des Etats-Unis "court le risque de faire face à une pénurie d'eau d'ici le milieu du siècle". Entre 2030 et 2050, il faudra donc compter sur des importations d'eau douce pour une grande partie de la population américaine.

La bière
Deux des principaux ingrédients de l'industrie de la bière sont concernés. Tout d'abord, comme vu ci-dessus, l'approvisionnement en eau dans certaines régions va se compliquer. Mais le houblon pourrait bien pâtir des hivers doux et des étés brûlants. Si les scientifiques tentent de développer des variétés résistantes à la chaleur et de concevoir de meilleurs systèmes d'irrigation, l'avenir de nombreuses brasseries se révèle incertain.

Les bananes
Les agriculteurs du Costa Rica considèrent que le réchauffement de la planète est à blâmer concernant la multiplication des ravageurs qui détruisent les cultures de bananes. Insectes, précipitations abondantes et chaleur extrême ne font pas bon ménage avec la production de bananes, qui se retrouvent fragilisées.

 

NP-le-nouveau-paradigme-copie-1

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents