Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Les centrales nucléaires étatsuniènes sous la menace de l'ouragan Sandy

Publié par Dav sur 29 Octobre 2012, 21:40pm

Catégories : #Environnement

Les centrales nucléaires se préparent à l'impact

''En raison de la taille de l'ouragan Sandy, il pourrait y avoir un impact sur les centrales côtières et dans les terres'', a dit au téléphone aujourd'hui Neil Sheehan, porte-paroles basé à Philadelphie de la Commission de Régulation nucléaire américaine. ''Nous allons laisser des inspecteurs sur les sites si nous apprenions qu'elles pourraient être visées directement.''

 

La commission s'est réunie aujourd'hui pour discuter des précautions nécessaires à prendre par rapport à la tempête, a dit Sheehan. Les centrales devront commencer à être stoppées si la vitesse du vent dépasse certaines limites, a-t-il dit.

(Pour la position de l'ouragan à l'heure où sera édité ce billet, voir ICI.)

 

Le centre des ouragans annonce que Sandy devrait arriver sur les terres au sud de la baie du Delaware le 30 octobre.

Reuters fournit une liste des centrales potentiellement sur le trajet de Sandy :

Sans vouloir anticiper des problèmes, le risque d'accident nucléaire aux US est en réalité beaucoup plus important qu'il ne l'était au Japon avant Fukushima.

 

Par exemple, les piscines de combustible américaines stockent en moyenne dix fois plus de combustible radioactif qu'à Fukushima et n'ont virtuellement aucun dispositif de sécurité.

 

Revoyons la liste et regardons des exemples de problèmes vécus par les centrales nucléaires situées sur le trajet de Sandy :

Brunswick a eu une fuite de refroidisseur l'année dernière.

 

  1. 1/Surry a récemment été affectée de problèmes de son système de refroidissement, de ses vannes et de dégâts causés par une tornade.

 

2/ North Anna a laissé fuir du tritium l'année dernière après une secousse sismique qui a déplacé un grand nombre de fûts de stockage contenant du combustible usagé.

 

3/ Calvert Cliffs a perdu son alimentation électrique avec le dernier ouragan.

4/ Salem a été confrontée à des problèmes de sécurité, de turbines et autres.

5/ Hope Creek a souffert de problèmes de sécurité, possède la même conception que l'unité 1 de Fukushimaha, et craint une inondation avec la montée des eaux.

 

6/ Peach Bottom aurait une conception défectueuse et a été affectée de problèmes variés.

Limerick a subi des problèmes électriques et autres.

 

7/ Three Mile Island a subi une autre fuite dans le système de refroidissement le mois dernier.

Susquehanna : un problème après l'autre.

 

8/ Oyster Creek : problèmes électriques

9 /Indian Point est largement considérée comme l'une des pires centrales de la nation. Si Indian Point entrait en fusion, elle pourrait condamner New York pendant des années et pourrait coûter au moins un demi-milliards de dollars.

Millstone s'est montrée vulnérable par sa fermeture due à la chaleur de l'eau de mer.

 

10/ Pilgrim possède de nombreux problèmes structuraux. Ses piscines de refroidissement contiennent plus de césium radioactif que ce qui a été libéré par Fukushima, Tchernobyl et tous les tests de bombes nucléaires réunis.

 

11/ Seabrook a eu des problèmes de corrosion, d'ordinateurs et une foule d'autres.

 

12/ Vermont Yankee – qui possède environ 10 fois plus de barres de combustible usagé que n'importe quel réacteur de Fukushima – a laissé fuir du tritium.

 

Il n'est pas surprenant qu'il y ait eu des problèmes chez toutes ces centrales nucléaires. Après tout, les US possèdent 23 réacteurs qui sont virtuellement identiques à ceux de Fukushima. Les conceptions archaïques des réacteurs à l'uranium sont en service depuis plus de 40 ans et ne sont bons qu'à faire des bombes.

 

La plupart des réacteurs nucléaires américains sont âgés. Ils vieillissent mal et sont en très réel danger d'entrer en fusion. Et pourtant la Commission de régulation assouplit les normes de sécurité des vieilles centrales.

 

Alors que de nombreuses centrales ont déjà fait leur temps de service comme conçu par les ingénieurs qui les ont construites, la commission envisage d'étendre les permis pour encore 80 ans ce que l'ancien président David Freeman appelle ''un acte de suicide''.



http://bistrobarblog.blogspot.com/2012/10/sandy-et-les-centrales-nucleaires.html
NP le nouveau paradigme

Commenter cet article

gwendal 29/10/2012 23:34


Salut dav,


a mon avis tu devrais rebalancer (faire suivre sur plein d'autres sites) cette infos le plus possible, car le lien du bistro ne donne plus accès a l'article... C'est le genre d'info qui peut
"disparaitre" du net facilement...

Dav 30/10/2012 07:46



Je compre sur vous tous pour la partager dans les forums et sur les coms des autres sites, merci de l'info



gwendal 29/10/2012 23:30


A propos de ca: "le risque d'accident nucléaire aux US est en réalité beaucoup plus important qu'il ne l'était au Japon avant Fukushima. Par exemple, les piscines de combustible américaines
stockent en moyenne dix fois plus de combustible radioactif qu'à Fukushima et n'ont virtuellement aucun dispositif de sécurité"


C'est même pas vrai! Ma télé qui me parle tous les jours, et bien elle ne m'a rien dit de tel!   ...

Nous sommes sociaux !

Articles récents