Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Les coraux font de la résistance

Publié par Rédaction sur 3 Décembre 2013, 13:09pm

Catégories : #Environnement

Contrairement à d'autres espèces marines, les coraux sont encore capables de s'adapter à l’acidification des océans.

Certains coraux pourraient résister à l'acidification des océans. SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

 
Certains coraux pourraient résister à l'acidification des océans. SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA
 

FRAGILITE. Alors que de nombreuses menaces pèsent sur les récifs coralliens, une étude du Centre d'investigation biologique du Nord-Ouest (Mexique) semble indiquer que ces animaux sont plus résistants qu’on ne le pensait : « Les premiers modèles indiquaient que les récifs coralliens pourraient disparaître avant la fin du siècle, mais notre étude révèle que les coraux s'adaptent à l'acidification de l'océan qui a augmenté depuis la révolution industrielle » affirme Eduardo Balart Páez, responsable de la recherche.

 

 

Affectés mais pas effondrés

 

Les chercheurs ont étudié des colonies de coraux le long du golfe de Californie et sur la côte Pacifique du Mexique, où un gradient d'acidification naturel existe. Ils ont observé des colonies de Porites et de Pocillopora, les espèces les plus importantes dans cette région. Grâce à des relevés radiologiques de colonies de Porites panamensis, fréquentes près des rivages à une trentaine de mètres de profondeur, remontant jusqu'à 22 ans, ils ont pu étudier les changements de la densité et de la calcification du squelette corallien sur cette période.

 

PH. Cette étude a permis de révéler que l'acidification de l'océan affecte la croissance du corail, mais pas de façon spectaculaire. « Ces organismes marins sont en bonne santé, pour le moment, en raison d'une adaptation génétique, cependant si les niveaux d'acidification augmentent, des perturbations ne sont pas à exclure » souligne Eduardo Balart Páez. L'acidification actuelle des océans est une conséquence de l'augmentation des émissions de dioxyde de carbone dans l'atmosphère. Le pH moyen des eaux de l'océan était de 8,15 durant la période préindustrielle, et maintenant il a chuté à 8,05.

 

 

SQUELETTE. Or, Pour assurer le développement de leur squelette les coraux ont besoin de « briques », ce sont les carbonates et particulièrement l’aragonite. Malheureusement l’acidification des océans fait que ces minéraux se dissolvent plus facilement dans l’eau de mer privant les coraux de ressources leur permettant d’assurer leur croissance. Cette étude prouve que les coraux ont une certaine capacité de résistance à l’acidification mais ce n’est pas le cas de tous les autres animaux marins à squelette.

 

Par 
Sciences et Avenir
NP-le-nouveau-paradigme-copie-1

 

Commenter cet article

gwendal 04/12/2013 02:17


Quand j'étais collégien dans les années 80, les profs nous disaient, en bons perroquets du pouvoir (quel qu'il soit...),
qu'en l'an 2000 il n'y aurait surement plus de corail sur terre....


Pourtant, tous ceux qui s'intérressent juste un peu à la nature savent que dès qu'on la met "sous pression" elle s'adapte en général plutôt bien. Par exemple: la meilleure façon d'avoir une prolifération de rats est de pratiquer leur soi-disant extermination ...qui ne fait
qu'augmenter leur cadence de reproduction....


Toute la nature possède son "instinct de survie" et les mécanismes pour le mettre en route, en vue d'une adaptation la plus rapide possible!

Nous sommes sociaux !

Articles récents