L'association Bioconsomacteurs nous incite à nous passer de viande une fois par semaine afin de réduire notre impact écologique.


vegetarismegrandgestepl.jpgPourquoi ?

La fabrication de produits animaux a un coût élevé (le prix en est la preuve !). Produire 1 kg de viande de bœuf nécessite 7 kg de protéagineux (soja, fèves, lentilles, pois…). Consommer directement des protéines d’origine végétale au lieu d’animaux qui les consomment permettrait donc de nourrir 7 fois plus d’humains !

Pourtant, l’élevage continue son développement, avec 1,3 milliard d’animaux élevés et abattus en France. Symbole de réussite sociale, la consommation de viande a augmenté de 60% depuis 50 ans en Europe et prend des proportions vertigineuses dans les pays en développement. Au rythme de la croissance démographique mondiale, elle pourrait avoir doublé d’ici 2050. L’élevage est l’activité humaine la plus productrice de GES (gaz à effet de serre). D’après la FAO (organisation des nations unies pour l’alimentation et l’agriculture), la consommation de viande et de poisson représente 18% des émissions, soit plus que les transports.

 

Source: centpourcentnaturel.fr

 

A lire aussi sur WikiStrike: La révolution végétarienne