Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Les déchets électriques et électroniques générés chaque année dans le monde devraient augmenter de 33% d'ici à 2017

Publié par David Jarry - Administrateur sur 15 Décembre 2013, 17:38pm

Catégories : #Environnement

Près de 200 fois l'Empire State Building.  Selon un rapport chapeauté par l'ONU publié dimanche, cette augmentation pourrait atteindre chaque année une montagne lourde de 65,4 millions de tonnes.

D'ici à 2017, en une année, tous les réfrigérateurs, téléviseurs, téléphones mobiles, ordinateurs, écrans, jouets électroniques et tous les autres produits en fin de vie avec une batterie ou un fil électrique représenteraient une file de camions de 40 tonnes faisant la longueur des trois quarts de l'Equateur selon cette étude.

 

 

Des millions de tonnes de déchets jetés

En 2012, selon l'état des lieux réalisé et cartographié  environ 48,9 millions de tonnes de déchets électriques et électroniques  ont été jetés à travers le monde, soit 19,6 kilos par habitant de la planète.

Parmi les grands pays, les Etats-Unis sont le plus grand générateur  par habitant, avec 29,8 kilos par tête. L'Union européenne est en moyenne à 19,2 kilos, avec l'Allemagne à 23,2, le Royaume-Uni à 21,8, la France à 21,1, l'Espagne à 18,0 ou encore l'Italie à 17,8 kilos.

 

Le Qatari loin devant

Le Qatari a le plus gros impact au monde, avec 63 kilos par habitant. Un Indien génère en moyenne 2,25 kilos, un Brésilien 7,1 et un Chinois 5,4 kilos.

En revanche, en volume de déchets électriques et électroniques produits, la Chine (7,3 millions de tonnes par an) est numéro 2 derrière les Etats-Unis (9,4 millions). La Chine était d'ailleurs l'an dernier le premier marché de produits électriques et électroniques, avec 11,1 millions de tonnes commercialisées, devant les Etats-Unis avec 10 millions de tonnes.

 

Avec AFP

NP-le-nouveau-paradigme-copie-1

Commenter cet article

gwendal 16/12/2013 00:16


Ne culpabilisez pas ...car
les principaux responsables sont ceux qui ont créé l'obsolescence programmée. Notre petite part de responsabilité
réside uniquement dans le fait qu'on ne s'y est pas opposé dès qu'on l'a su...

Nous sommes sociaux !

Articles récents