Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Flash back: les dix stratégies de manipulation de masses

Publié par Dav sur 2 Février 2014, 12:38pm

Catégories : #Nouvel ordre mondial

 

Le linguiste nord-américain Noam Chomsky a élaboré une liste des « Dix Stratégies de Manipulation » à travers les média. Nous la reproduisons ici. Elle détaille l’éventail, depuis la stratégie de la distraction, en passant par la stratégie de la dégradation jusqu’à maintenir le public dans l’ignorance et la médiocrité.
 
1/ La stratégie de la distraction
 
 Élément primordial du contrôle social, la stratégie de la diversion consiste à détourner l’attention du public des problèmes importants et des mutations décidées par les élites politiques et économiques, grâce à un déluge continuel de distractions et d’informations insignifiantes. La stratégie de la diversion est également indispensable pour empêcher le public de s’intéresser aux connaissances essentielles, dans les domaines de la science, de l’économie, de la psychologie, de la neurobiologie, et de la cybernétique. « Garder l’attention du public distraite, loin des véritables problèmes sociaux, captivée par des sujets sans importance réelle. Garder le public occupé, occupé, occupé, sans aucun temps pour penser; de retour à la ferme avec les autres animaux. » Extrait de « Armes silencieuses pour guerres tranquilles »
 
2/ Créer des problèmes, puis offrir des solutions
 
Cette méthode est aussi appelée « problème-réaction-solution ». On crée d’abord un problème, une « situation » prévue pour susciter une certaine réaction du public, afin que celui-ci soit lui-même demandeur des mesures qu’on souhaite lui faire accepter. Par exemple: laisser se développer la violence urbaine, ou organiser des attentats sanglants, afin que le public soit demandeur de lois sécuritaires au détriment de la liberté. Ou encore : créer une crise économique pour faire accepter comme un mal nécessaire le recul des droits sociaux et le démantèlement des services publics.
 
3/ La stratégie de la dégradation
 
Pour faire accepter une mesure inacceptable, il suffit de l’appliquer progressivement, en « dégradé », sur une durée de 10 ans. C’est de cette façon que des conditions socio-économiques radicalement nouvelles (néolibéralisme) ont été imposées durant les années 1980 à 1990. Chômage massif, précarité, flexibilité,
délocalisations, salaires n’assurant plus un revenu décent, autant de changements qui auraient provoqué une révolution s’ils avaient été appliqués brutalement.
 
4/ La stratégie du différé
 
 Une autre façon de faire accepter une décision impopulaire est de la présenter comme « douloureuse mais nécessaire », en obtenant l’accord du public dans le présent pour une application dans le futur. Il est toujours plus facile d’accepter un sacrifice futur qu’un sacrifice immédiat. D’abord parce que l’effort n’est pas à fournir tout de suite. Ensuite parce que le public a toujours tendance à espérer naïvement que « tout ira mieux demain » et que le sacrifice demandé pourra être évité. Enfin, cela laisse du temps au public pour s’habituer à l’idée du changement et l’accepter avec résignation lorsque le moment sera venu.
 
5/ S’adresser au public comme à des enfants en bas-âge
 
La plupart des publicités destinées au grand-public utilisent un discours, des arguments, des personnages, et un ton particulièrement infantilisants, souvent proche du débilitant, comme si le spectateur était un enfant en bas-âge ou un handicapé mental. Plus on cherchera à tromper le spectateur, plus on adoptera un ton infantilisant. Pourquoi ? «Si on s’adresse à une personne comme si elle était âgée de 12 ans, alors, en raison de la suggestibilité, elle aura, avec une certaine probabilité, une réponse ou une réaction aussi dénuée de sens critique que celle d’une personne de 12 ans». Extrait de «Armes silencieuses pour guerres tranquilles»
 
 
6/ Faire appel à l’émotionnel plutôt qu’à la réflexion
 
Faire appel à l’émotionnel est une technique classique pour court-circuiter l’analyse rationnelle, et donc le sens critique des individus. De plus, l’utilisation du registre émotionnel permet d’ouvrir la porte d’accès à l’inconscient pour y implanter des idées, des désirs, des peurs, des pulsions, ou des comportements…
 
7/ Maintenir le public dans l’ignorance et la bêtise
 
Faire en sorte que le public soit incapable de comprendre les technologies et les méthodes utilisées pour son contrôle et son esclavage. « La qualité de l’éducation donnée aux classes inférieures doit être la plus pauvre, de telle sorte que le fossé de l’ignorance qui isole les classes inférieures des classes supérieures soit et demeure incompréhensible par les classes inférieures. Extrait de « Armes silencieuses pour guerres tranquilles »
8/ Encourager le public à se complaire dans la médiocrité
Encourager le public à trouver « cool » le fait d’être bête, vulgaire, et inculte…
 
9/ Remplacer la révolte par la culpabilité
 
Faire croire à l’individu qu’il est seul responsable de son malheur, à cause de l’insuffisance de son intelligence, de ses capacités, ou de ses efforts. Ainsi, au lieu de se révolter contre le système économique, l’individu s’auto-dévalue et culpabilise, ce qui engendre un état dépressif dont l’un des effets est l’inhibition de l’action. Et sans action, pas de révolution!…
 
10/ Connaître les individus mieux qu’ils ne se connaissent eux-mêmes
 
Au cours des 50 dernières années, les progrès fulgurants de la science ont creusé un fossé croissant entre les connaissances du public et celles détenues et utilisées par les élites dirigeantes. Grâce à la biologie, la neurobiologie, et la psychologie appliquée, le « système » est parvenu à une connaissance avancée de l’être humain, à la fois physiquement et psychologiquement. Le système en est arrivé à mieux connaître l’individu moyen que celui-ci ne se connaît lui-même. Cela signifie que dans la majorité des cas, le système détient un plus grand contrôle et un plus grand pouvoir sur les individus que les individus eux-mêmes.

 

Cette société durera, avec ses souffrances et ses injustices, tant et aussi longtemps qu’on prétendra que les engins de mort créés par les hommes sont limités, que la Terre est inépuisable et que le monde est une poubelle sans fond. A ce stade de l’histoire, il n’y a plus qu’une alternative. Ou bien la population prend sa destinée en main et se préoccupe de l’intérêt général guidée en cela par des valeurs de solidarité ou bien c’en sera fait de sa destinée tout court.”
Noam Chomsky – né en 1928 – Angleterre, 1974

 

David Jarry©2012

NP-le-nouveau-paradigme-copie-1

Commenter cet article

lasorciererouge 05/05/2014 16:23


http://www.livrespourtous.com/e-books/detail/Revoltons-nous/onecat/Livres-electroniques+Documents-et-essais/63/all_items.html


 


pdf

gwendal 03/02/2014 01:57


La partie infantilisante de leur stratégie fonctionne à plein régime! Et c'est celle qui est la meilleure clef pour fabriquer des moutons...


On ne compte plus les pubs pour numéros sms débiles: "pour savoir si ton mec te trompe, envoie cocu au -----" ou "pour savoir si tu sera bientôt enceinte, envoie bébé au -----" ou
"pour savoir si ton ex pense à toi, envoie amour au -----" 


La-dessus on rajoute toutes les nouvelles pubs version dessins animés, et on atteint le summum de la débilité profonde


Ceux et celles à qui ce genre de pubs plait sont tombés dans une niaiserie irrécupérable...

ummite 02/02/2014 14:44


 tout est dit et bien dit que je ne peux que lire et m'abstenir de donner mon avis .

David Jarry - Webmaster 02/02/2014 14:46



lol



lasorciererouge 02/08/2012 00:30


Rappel - Hillary Clinton: "Nous avons créé nos ennemis"


 


Pour ceux qui doutent encore, et pour ne jamais oublier, voici un petit rappel. L'aveu de Hillary Clinton qui nous dit: Nous avons créé nos ennemis (Al-Qaïda etc..)


Sous-titrage en Français


 


 


 



2009 - Hillary Clinton : les USA ont crée...
par rikiai

lasorciererouge 03/07/2012 00:40


Chili : Une loi met en danger les étudiants


Cet article date du 30 mai, il nous semble toutefois important de vous le proposer.




Face aux protestations étudiantes qui secouent le pays depuis un an, une loi est en passe d'être votée. Depuis quelques jours,
les étudiants chiliens sont en alerte. La Loi dite Hinzpeter, peut être approuvée dans moins de vingt jours et légitimer
l'action répressive du gouvernement chilien. Dénoncée par Amnesty International, Reporters sans frontières et des fédérations étudiantes, y compris en Europe, cette loi risque de faire
revivre la période noire de la dictature.



La Confédération des étudiants du Chili (CONFECH) tente d'attirer l'attention sur ce projet de loi qui existe
depuis octobre 2011. La loi de la Sauvegarde de l'ordre public est dénommée par les étudiants, loi Hinzpeter en référence à son auteur, le Ministre de l'Intérieur chilien. Ce projet de loi vise
à punir de peines de prison tout mouvement social. Une simple protestation avec le bruit des casseroles - signe d'opposition durant la dictature, peut être considérée comme "terrorisme d'Etat"
par cette loi. La CONFECH a publié un folder expliquant les faits que la loi punirait.


L'article 269 du projet de loi prévoit de punir de 541 jours à 3 ans de prison, les personnes ayant:_ paralysé ou interrompu un
service public comme les hôpitaux, les urgences, les services électriques, l'eau potable, les communications, les transports. Comme le précise le folder envoyé par les dirigeants étudiants, de
punir l'occupation d'écoles en signe de protestation. Fait initié dans de nombreux lysées et universités durant l'année 2011.


Elle prévoit également de rendre punissable : _ l'envahissement, l'occupation ou le saccage des habitations, des bureaux, des
établissements commerciaux, industriels, éducatifs, religieux entre autres. Nette référence à l'action pacifique menée par une poignée d'étudiants au sein des locaux de la chainechilevision, dont le capital est détenu par le Président Sebastian Pinera.


Troisième point punissable : _Empêcher ou altérer la libre circulation des individus et véhicules sur des ponts, rues, routes et
autres biens d'usages publics similaires. La Confech précise que sont visées les marches interdites à la dernière minute. Comme ce fut le cas le 15 mars dernier dans une marche convoquée par
les étudiants du secondaire, qui a vu le déploiement répressif des carabiniers du Chili.


L'organisation étudiante nationale relève trois autres points du projet de loi : _ Celui d'attenter contre l'autorité ou ses
agents (ndlr : les carabiniers du Chili), celui d'employer des armes à feu ou un élément incendiaire. Mais surtout, l'organisation étudiante pointe la dangerosité du point autorisant
l'arrestation de toute personne ayant incité à une marche dans la ville. Autrement dit, la légitimité d'arrêter un leader étudiant.


Depuis le mois de mars, ceux-ci reçoivent l'aide de l'Institut des Droits de l'Homme du Chili qui envoie des observateurs lors des
marches étudiantes afin d'éviter des arrestations arbitraires d'étudiants. De son côté, Reporters sans frontières a supplié le gouvernement chilien de retirer le volet permettant la saisie de
matériels journalistiques comme le stipule l'article 83 du Code Pénal.


Durant les vacances scolaires des mois de Janvier et Février, les étudiants se sont mobilisés contre ce projet de loi mettant en
danger la liberté d'expression, de droit de manifester, et interdisant toute forme de protestation sociale. Depuis son entrée au congrès en octobre 2011, le projet de loi a été déposé trois
fois en "urgence" par le gouvernement chilien. Vendredi dernier, il réitérait une quatrième tentative. En réaction, les dirigeants étudiants de la CONFECH réalisent une semaine "agitation
contre le Loi Hinzpeter".


Le 21 mai dernier, les fédérations étudiantes du monde entier- plus de 20 millions d'étudiants, exigeaient l'arrêt immédiat de ce
projet criminalisant le mouvement étudiant chilien. Deux jours après, ils étaient rejoints dans leur déclaration par Amnesty International, qui en des termes durs, n'hésitait pas à dénoncer des
cas de tortures sur des étudiants. Cas déjà dénoncés en janvier devant la Haute Commissaire de l'ONU en Suisse par la principale leader étudiante chilienne, Camila Vallejo.


 


Sources :


CONFECH campagne contre la Loi Hinzpeter


http://prezi.com/qs-oqs9vhp8n/resumen-explicativo-del-proyecto-de-ley-de-resguardo-del-orden-publico-ley-hinzpeter-en-el-marco-de-la-protesta-social/


Action de solidarité mondiale pour le Chili


http://notascect.wordpress.com/2012/05/21/miles-de-estudiantes-firman-una-solidaridad-mundial-con-chile/


Amnesty Internacional




lasorciererouge 07/06/2012 20:43




Mohamed Merah : La carte de visite du garde du corps de Nicolas Sarkozy retrouvée dans le box à scooter


 





 


L’affaire Mohamed Merah continue de faire parler d’elle. Une carte de visite du garde du corps de Nicolas Sarkozy retrouvée dans le
box à scooter du tueur a été découverte. Comment expliquer cela ? melty.fr vous en dit plus.





Nous vous le disions, les juges demandent la levée du secret défense pour l’affaire Mohamed Merah. Le tueur de Toulouse et de
Montauban laisse encore bien des éléments suspects le concernant dans l’enquête sur sa mort. Il se pourrait que d’éventuelles failles des services de
renseignement français existent et c’est pour cela que cette affaire doit être traitée de la manière la plus minutieuse possible. Après une fusillade devant le collège
juif Ozar Hatorah, le criminel s’était enfermé dans son appartement. A l’affût de ses moindres faits et gestes, les policiers ont lancé l’assaut final le 22 mars dernier
contre Mohamed Merah qui a été tué à ce moment-là.


Après plusieurs polémiques
autour de cette affaire notamment avec le frère de Mohamed Merah qui s’est dit “fier” de son frère, une nouvelle révélation pour le
moinstroublante
pointe le bout de son nez dans cette affaire. En effet, la police a retrouvé une carte de visite pliée en
deux sur laquelle figure les coordonnées d’un homme qui est chargé de la sécurité de
Nicolas Sarkozy. Un numéro direct à
l’Elyséeest également inscrit sur cette carte. Alors, que pensez-vous de ce nouvel élément qui vient se glisser dans l’affaire Mohamed Merah relaté par BFMTV
?


Melty.fr



Près de trois mois après la série
de meurtres commis dans la région de Toulouse-Montauban, lesinterrogations se multiplient. Alors que les juges d’instruction viennent de demander auprès du gouvernement la levée du
secret-défense, un livre à paraître le 14 juin révèle de nouveaux éléments à propos de l’enquête relative aux crimes imputés à Mohamed Merah. Deux journalistes de l’Express, Eric Pelletier et
Jean-Marie Pontaut, rapportent ce qui constitue, à leurs yeux, un “mystère” qui “demeure entier” : la police judiciaire a découvert le 21 mars un document inattendu dans un local loué par
l’homme encerclé alors par le RAID. Extrait de l’ouvrage :
Que faisait cette petite carte de visite, pliée en deux, sur le sol du box de l’avenue de Grande-Bretagne? Le parking souterrain où l’assassin cachait son scooter est un endroit où l’on ne
s’attend pas à trouver les coordonnées d’un collègue chargé de la protection… du chef de l’Etat. Sur le morceau de bristol figurent pourtant une identité, un numéro direct au palais de
l’Elysée, ainsi que la mention d’un service: le GSPR (Groupe de sécurité de la présidence de la République).
Le fonctionnaire, un quinquagénaire considéré comme un excellent pro, travaille depuis près de vingt ans au sein de l’unité: il a notamment protégé Jacques Chirac, et ensuite Nicolas Sarkozy
pendant son quinquennat. Ce membre du GSPR pouvait-il être un agent tr

lasorciererouge 26/05/2012 21:38


Le Mouvement Occupy Bilderberg 2012 aux USA est lancé



La télévision citoyenne et indépendante Press for Truth TV (TV Presse
pour la Vérité) relaie l’opération Occupy Bilderberg 2012, durant laquelle un nombre de manifestants record est attendu pour protester contre les réseaux secrets, supra-nationaux et
supra-démocratiques, qui orchestrent l’actualité du Nouvel Ordre Mondial, économie, finance et guerres comprises :

nad 16/05/2012 23:57


Quant je regarde les émissions à la tv la stratégie de la distraction marche trés bien je pense bien sur aux émissions téléréalité 

Paloma 16/05/2012 23:43


Les enfants diraient : trop bien dit !...oui, bon...écrit...


 


Amourtiés cher Dav. Gratitude.

Dav 17/05/2012 17:00







Nous sommes sociaux !

Articles récents