Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Les familles d’âmes se positionnent

Publié par Dav sur 8 Septembre 2011, 06:23am

Catégories : #Partage

 

 

C’est un véritable maillage énergétique qui se crée entre les êtres, qui chacun ont leur place géographique quelque part.  Cette reliance est importante. Ayez souvent dans le cœur et dans vos pensées ceux et celles que vous revoyez comme si vous les avez toujours connus, car ce sont eux que vous avez croisés après tant de vies. Cela maintient en conscience un réseau sur les plans plus subtils, qui a son importance dans le scénario qui se joue.

Il est important d’être très attentif aux signes qui nous environnent et contribuent à nous informer personnellement. Les différents plans se rapprochent, signifiant que les dimensions vont de plus en plus s’interpénétrer, ce qui crée tout autour de nous des ouvertures la plupart du temps discrètes, qui sont autant d’accès à des niveaux d’informations inhabituels. Cette discrétion implique une attention particulière, mais quiconque est attentif ne peut manquer ces ouvertures, même si elles s’avèrent parfois très fugaces. Au fil des mois, il y a fort à parier que l’accès à ses plans se stabilisera et sera beaucoup plus évident pour un plus grand nombre. Ces ouvertures sont l’expression de la multidimensionnalité dont nous avons souvent parlé et viendra un moment où nous réaliserons avec étonnement quels rôles (au pluriel) nous jouons parallèlement sur quelques uns de ces plans.

C’est évidemment une perception qui va choquer ceux qui n’ont pas la moindre idée de ce que cela signifie et ne sont pas familiarisés avec ne serait-ce que l’idée de l’existence de ces autres niveaux de réalité. L’expérience pourra être traumatisante pour eux et occasionner un nombre accru de ‘pétages de plombs’. Rassurer sera le maître-mot et l’exemple de quelqu’un de serein dans cette nouvelle perception de la réalité sera un baume pour les êtres désemparés.

 

Ces ouvertures donnent une couleur qui préfigure la nature du monde diversifié qui sera le nôtre très bientôt. Vivre hors de la quarantaine qui nous fut imposée signifie non seulement de cotoyer à nouveau collectivement – et non plus de manière exceptionnelle – des êtres et des plans qui non seulement s’harmoniseront entre eux, mais nécessiteront pour cela que l’homme réapprenne le plein sens de ses responsabilités d’être vivant émettant en permanence des énergies, entres autres sous forme de pensées et d’émotions, qui impactent à différents niveaux les autres formes de vie de tous les plans qui nous sont liés. C’est l’inconscience de cela qui a imposé jusque-là la mise en quarantaine de notre monde.

 

De l’inconscience du jeune chien fou qui renverse tout sur son passage, nous allons passer à la conscience étendue de notre environnement grâce à une perception accrue de celui-ci et à l’acquisition des lois fondamentales qui régissent la vie dans l’univers. Tout naturellement nous nous y soumettrons parce que nous les saurons profondément justes et aimantes. Ce sera le début d’une sagesse qui nous a fait longtemps défaut.

Entretemps, la vague qui arrive doit défaire un monde pour qu’en naisse un nouveau, il ne peut en être autrement. Comme je l’ai dit dans un précédent article, rien ne s’édifiera sur les cendres de l’ancien monde. Dans les structures, ce qui aura été effacé le sera parce qu’il ne peut s’adapter à ce qui vient, ce qui n’aura pas été effacé aura la capacité de s’adapter et d’évoluer. De même, pour les êtres humains, ceux dont la vibration ne peut s’adapter, partiront. Pour être clair, ces départs correspondront au désir des âmes de se réincarner dans des conditions à peu près similaires à celles de la Terre, qu’elles auront quittée afin de parfaire leur expérience, certaines en des mondes de dualité, d’autres en des mondes unifiés mais de vibration plus basse que celle de la nouvelle Terre. De toutes manières, tôt ou tard, chacun évolue en remontant vers la Source tel un saumon dans le torrent. C’est le grand Mystère de la vie, puisse-t-il le demeurer.

N’imaginez pas que sur sept milliards d’êtres humains il n’y en ait pas qui aient fait d’autres choix que vous. C’est logique et cela n’aidera donc personne d’ajouter du pathos à la situation lorsqu’on en sera à constater des vagues de départ importantes. Lorsque les choix ont été faits au niveau de l’âme des destinées à suivre lors de la transition, ils ont été faits par chacun en fonction de ce qu’il y a de mieux quant à son évolution personnelle. C’est ce qu’il ne faudra pas perdre de vue. S’il y a des larmes, qu’elles soient éclairées de la conscience de tout cela et de la certitude qu’il y a pour ceux qui ont des affinités, de se revoir très bientôt, d’une autre manière et avec un tout autre niveau de conscience.

 

Gaïa pour sa part ne sera plus jamais ce qu’elle a été durant ce long âge des ténèbres qu’elle a vécu à nos côtés, celui que la cosmogonie hindoue nomme Kali Yuga. L’avènement d’un Âge d’Or est un évènement considérable dont il ne nous est pas encore possible de prendre la juste mesure. Tout au plus, en des instants de perception privilégiée, y-a-t-il au fond de nous le parfum discret d’une ancienne mémoire qui nous rappelle subtilement que nous avons déjà connu ces temps de félicité.

 

 Ce lointain parfum a pourtant le pouvoir d’apaiser puissamment nos cœurs. Imaginez-un peu ce que sera la pleine conscience retrouvée en cet Eldorado…

Les temps à venir seront source d’électrochocs dans l’humanité inconsciente. Surtout ne versez pas dans l’idée répandue par les religions d’un quelconque châtiment. Ce qui surviendra sera le fruit de la loi de résonance et rien d’autre. A l’heure de la remise à zéro des pendules, les énergies émises par l’ensemble de l’humanité reviennent tel un boomerang à l’humanité. Au sein du collectif, ce que chacun est aujourd’hui déterminera la force et la qualité d’énergie qu’il recevra. Comme il a été dit et redit à plusieurs reprises, chacun ira vers où le porte sa vibration et tout ainsi sera juste. Ces chocs n’engendreront pas que la peur, ils auront surtout la capacité de déclencher une prise de conscience. Et c’est ce qu’ils feront pour nombre d’indécis. De très belles choses se dessinent à l’horizon de cette courte période où tout vacillera. Ecartez les bras avec légèreté et trouvez votre équilibre naturel sans crainte de tomber. Vous savez ce qui part, vous savez ce qui vient et vous savez que vous en êtes du début à la fin.

 

Fraternellement,

© Le Passeur – 7 Septembre 2011 – http://www.urantia-gaia.info

Dav  "2012 un nouveau paradigme"

Commenter cet article

insurrection-et-coquelicots 22/09/2011 16:24



Joli !


Ce qui vient est un immense éclat de rire, pour vivre aux éclats ! Mais les mots manquent pour décrire ce monde de cristal où les maux ne sont plus.


Encore quelques semaines...



Dav 22/09/2011 18:38



Merci Pierre amitiés à toi!



Nina* 09/09/2011 19:55




Partager








Charles
BAUDELAIRE   (1821-1867)



Le flambeau vivant


Ils marchent devant moi, ces Yeux pleins de lumières,
Qu'un Ange très savant a sans doute aimantés ;
Ils marchent, ces divins frères qui sont mes frères,
Secouant dans mes yeux leurs feux diamantés.

Me sauvant de tout piège et de tout péché grave,
Ils conduisent mes pas dans la route du Beau ;
Ils sont mes serviteurs et je suis leur esclave ;
Tout mon être obéit à ce vivant flambeau.

Charmants Yeux, vous brillez de la clarté mystique
Qu'ont les cierges brûlant en plein jour ; le soleil
Rougit, mais n'éteint pas leur flamme fantastique ;

Ils célèbrent la Mort, vous chantez le Réveil ;
Vous marchez en chantant le réveil de mon âme,
Astres dont nul Soleil ne peut flétrir la flamme !




Nina* 09/09/2011 19:50




Partager








Charles
BAUDELAIRE   (1821-1867)



L'invitation au voyage


Mon enfant, ma soeur,
Songe à la douceur
D'aller là-bas vivre ensemble !
Aimer à loisir,
Aimer et mourir
Au pays qui te ressemble !
Les soleils mouillés
De ces ciels brouillés
Pour mon esprit ont les charmes
Si mystérieux
De tes traîtres yeux,
Brillant à travers leurs larmes.

Là, tout n'est qu'ordre et beauté,
Luxe, calme et volupté.

Des meubles luisants,
Polis par les ans,
Décoreraient notre chambre ;
Les plus rares fleurs
Mêlant leurs odeurs
Aux vagues senteurs de l'ambre,
Les riches plafonds,
Les miroirs profonds,
La splendeur orientale,
Tout y parlerait
À l'âme en secret
Sa douce langue natale.

Là, tout n'est qu'ordre et beauté,
Luxe, calme et volupté.

Vois sur ces canaux
Dormir ces vaisseaux
Dont l'humeur est vagabonde ;
C'est pour assouvir
Ton moindre désir
Qu'ils viennent du bout du monde.
- Les soleils couchants
Revêtent les champs,
Les canaux, la ville entière,
D'hyacinthe et d'or ;
Le monde s'endort
Dans une chaude lumière.

Là, tout n'est qu'ordre et beauté,
Luxe, calme et volupté.


Nina*




cacaouette 08/09/2011 11:36



et moi je n'attend que ca .... retrouver notre monde, retrouver l essentiel ... que la nature humaine ce laisse porter par son bon coté et ses sens ...



Nous sommes sociaux !

Articles récents