Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Les feux de cheminée prochainement illégaux en Ile-de-France ?

Publié par Dav sur 29 Janvier 2013, 18:54pm

Catégories : #Environnement

Les feux de cheminée prochainement illégaux en Ile-de-France ?
La réduction de la pollution atmosphérique, donc l’assainissement de l’air, passe par une interdiction des feux de cheminée
 

Un arrêté préfectoral prévoit leur interdiction d’ici 2015. Le but ? Réduire la pollution atmosphérique.

Ils nous réchauffent, mais constituent également une importante source de pollution. Selon un rapport d’Airparif publié en novembre dernier, relayé par nos confrères de 20 Minutes et consacré aux émissions et concentrations de polluants atmosphériques à l’horizon 2020 en Ile-de-France, les feux de cheminée seraient même le principal contributeur des émissions de particules fines de la région la plus peuplée de l’Hexagone avec quatre mille cent tonnes par an.

De quoi justifier l’arrêté préfectoral qui prévoit la proscription de l’usage des cheminées à foyer ouvert en Ile-de-France à l’horizon 2015. « Une partie des cent vingt-cinq mille foyers ouverts de la région situés dans les zones urbaines pourraient être définitivement condamnés, sauf à les transformer en inserts et autres poêles à bois », précise le site Internet du Parisien, ce qui n’est sans surprise pas du goût de tous les intéressés, sans doute inconscients des risques sanitaires et en particulier du fait que le dioxyde d’azote (NO2), le monoxyde d’azote (NO) ou encore le benzène issus de la combustion du bois se propagent dans tout le logement à des niveaux très nettement supérieurs aux limites légales.

Et le quotidien de citer le député UMP de Haute-Savoie par ailleurs président du Conseil national de l’air Martial Saddier, selon lequel cette mesure est incontournable pour diminuer la pollution atmosphérique : « A l’échelle d’une année, rien qu’en Ile-de-France, les cheminées à foyer ouvert sont responsables de 28 % des émissions de particules et ce taux monte à 50 % en plein hiver (…) Dans les vallées de Savoie, la moitié des rejets de particules fines sont liés toute l’année à ceux des cheminées et aux feux de débroussaillement. »

 


 

Un impact sanitaire et environnemental incontestable

 

Ainsi le phénomène concerne-t-il aussi bien les villes que les campagnes, en plus de toucher à la fois l’intérieur et l’extérieur des logements. « Les études écologiques relient les concentrations ambiantes quotidiennes en PM10 ou PM2,5 et les effectifs journaliers de décès cardio-pulmonaires et d’admissions hospitalières aux urgences. Les études individuelles associent exposition aux particules et exacerbation voire survenue d’asthme, de symptômes respiratoires et réduction des performances ventilatoire », détaillait de son côté Isabelle Momas, membre de l’Université Paris-Descartes, dans un édito de la revue Pollution atmosphérique en fin d’année dernière.

Des propos qui légitiment eux aussi l’arrêté préfectoral précité, lequel pourrait, si l’on en croit les différents scénarios élaborés par Airparif, amener une baisse des émissions de particules fines comprise entre 50 et 61 %. Vice-présidente du conseil régional d’Ile-de-France citée par Le Parisien, Hélène Gassin (EELV) assure qu’il ne s’agit pas de créer « une police des feux de cheminée, mais d’alerter tous ceux qui utilisent ce moyen de chauffage sans connaître son impact ».

Tout en plaidant pour des mesures afin de réduire celui du diesel qui, vu le triste état de la filière automobile française et le rejet récent d’un amendement le pénalisant au Sénat, paraissent loin d’être acquises…

 

par Guillaume Duhamel,

NP le nouveau paradigme

Commenter cet article

Sylvie 25/01/2014 21:16


Une petite mise à jour de cet article.


Feu de cheminée : dans un an, ce sera interdit !


A compter du 1er Janvier 2015, la législation se durcit et va limiter drastiquement cette pratique si conviviale.


http://www.franceinfo.fr/consommation/question-d-immobilier/feu-de-cheminee-dans-un-an-ce-sera-interdit-1287345-2014-01-19

mandem 06/02/2013 22:20


lol cette info circule un peu partout et tout le monde s'énerve... ils ne veulent pas supprimer le chauffage au bois, mais les cheminées OUVERTES et les remplacer par des inserts ou des poêles,
c'est écrit dans l'article.


Pour ce qui est de la pollution ce qui les inquiètes le plus c'est l'air respiré à L'INTERIEUR de la maison, rendu nocif par la fumée


Vous pourrez vous chauffer au bois encore longtemps...

Yann 01/02/2013 09:08


@lasorcièrerouge :


Cette vidéo n'apporte absolument aucune preuve tangible et cette théorie est à fourrer dans le même sac que celle du projet HAARP censé déclancher des catastrophes naturelles à n'importe quel
point du globe.


Par exemple, si les chemtrails existaient vraiment, j'aimerais vraiment beaucoup qu'un groupe d'experts indépendants fasse une enquête de terrain, des prélèvements et des tests. Celà-dit, si une
telle enquète voyait le jour et concluait à l'absence de preuve, il y aurait toujours quelqu'un pour raconter que l'enquète serait bidonnée ou noyautée par des agents gouvernementaux ou des men
in black !

lasorciererouge 30/01/2013 23:31


@Yann,


http://nemesistv.info/video/68O3WO61YS8N/top-secret-mission-chemtrail-pilots-spraying-blood-cause-face-to-face-near-mid-air-collisions#

Muriel 30/01/2013 19:45


"Ma liberté, longtemps je t'ai gardé..... comme une perle rare"


Où va t-on ? Quand est-ce que l'on nous interdira de respirer ?


 


 

Yann 30/01/2013 16:30


Je roule en diesel, je mets un feu en route chez moi, l'hiver quand il fait froid. Franchement, j'aimerais vraiment contribuer à assainir l'air, et réduire la pollution, mais l'électricité est
devenu hors de prix (on parle de plus en plus de pauvreté énergétique) et j'attend avec impatience les voitures à pile à combustible.


Quand aux Chemtrails, je n'y crois pas du tout...

roco 30/01/2013 16:05


Connaissez-vous les glaciers des Alpes ?


Il y a 50 ans ils étaient merveilleusement blancs et bleus. Maintenant, ils sont noirs (et on s'étonne qu'ils fondent !)


Qu'est-ce-qui a changé depuis ? voitures, camions et avions. Et aussi chauffage au fioul. Le bois, lui, a toujours été utilisé et la population, dans les vallées alpines, était plus importante
autrefois.


Dans ma vallée, depuis que d'importantes lignes aériennes la survolent (depuis une douzaine d'années), la neige est "en deuil" et il n'y a pas de camions !


Utiliser le bois revient moins cher (pour le moment). En campagne et montagne c'est presque gratuit pour beaucoup. Est-ce cela qui gène ? Est-ce pour cela qu'on veut s'approprier nos terres et
nos bois ?

Maki 30/01/2013 13:38


Tout à fait d'accord avec le commentaire précédent ! De qui se moque t'on ?


Les maladies pulmonaires et autres augmentent malgré le petit pourcentage de feux de cheminées que représentent nos solutions de chauffage.


Il est clair que l'on cherche plutôt à faire porter le chapeau à ce moyen de chauffage pour cacher les vrais coupablse, entre autres, les chemtrails dont nous respirons les retombées chaque jour.

delamare 30/01/2013 11:37


C'est vraiment n'importe quoi! Quand on pense à la pollution que génèrent les poids lourds alors qu'on aurait dû opter pour le ferroutage depuis des dizaines d'années ( mais le lobby des
transporteurs est un sacré poids politique....) et quand on pense aussi à la pollution des avions non seulement de ligne mais surtout de ceux dont les autorités et les médias ne veulent pas
parler et qui, par centaines, tous les jours sillonnent le ciel et nous déversent des nanoparticules d'aluminium , de baryum et autres produits mortels pour l'homme et la nature en général (ce
qu'on appelle"les chems trails" ou trainées chimiques, de qui se moque-t-on?

Nous sommes sociaux !

Articles récents