Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Les garçons vaccinés contre le papillomavirus?

Publié par Dav sur 26 Avril 2013, 17:05pm

Catégories : #Santé

Un vaccin Photo :  iStockphoto

La Société des obstétriciens et des gynécologues du Canada (SOGC) encourage les provinces et territoires du Canada à étendre aux garçons leur programme de vaccination contre le papillomavirus.

 

L'important regroupement de médecins soutient que ces gouvernements devraient suivre l'exemple de l'Île-du-Prince-Édouard et offrir le vaccin aux deux sexes. La province est devenue récemment la première province canadienne à financer la vaccination des garçons pour lutter contre le virus du papillome humain (VPH).

 

Les hommes contribuent eux aussi à propager le virus. Mais le VPH peut aussi causer différents types de cancers chez l'homme, comme les cancers du pénis, de l'anus, de la tête et du cou.

 

La directrice générale de la SOGC, la docteure Jennifer Blake, assure que la vaccination des garçons les protégera et contribuera à débusquer le virus qui cause ces cancers. La Dre Blake a écrit aux ministres de la Santé de toutes les provinces et tous les territoires, cette semaine, pour leur faire part de sa recommandation.

 

« Les gouvernements des provinces et des territoires à travers le pays détiennent toutes les preuves nécessaires afin de procéder à un programme de vaccination pour filles et garçons dans les écoles, et pour mettre en place un programme de rattrapage pour tous les élèves âgés de moins de 18 ans », expose-t-elle.

 

La SOGC affirme que l'élargissement du programme aux garçons contribuera à déboulonner le mythe selon lequel les filles seraient les seules à profiter des bienfaits de la vaccination contre le VPH.

 

La Presse Canadienne

NP le nouveau paradigme

Commenter cet article

gevaudan 27/04/2013 11:03


au secour ils sont tous fou

Delamare 26/04/2013 19:30


Quand on constate les effets dévastateurs des vaccins et celui-ci en particulier, on peut s'interroger sur la santé mentale deces prescripteurs, à moins que ce soit une démarche vonlontariste en
faveur des labos?....

Nous sommes sociaux !

Articles récents