Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Les nouveaux fachos et leurs amis

Publié par Dav sur 10 Juin 2013, 11:52am

Catégories : #Société

Les nouveaux fachos et leurs amis (Le Nouvel Observateur) Les nouveaux fachos et leurs amis (Le Nouvel Observateur)

 

Ce n’est pas un parti, pas même un réseau organisé. Plutôt une nébuleuse, une sorte d’amicale brune, reflet de l’air du temps. Cette toile d’araignée compte ses références, ses adeptes, et ses cautions, simples sympathisants, soucieux de défendre une "liberté d’expression" prétendument menacée.

Au cœur de cette galaxie informe : une poignée d’écrivains maudits, qui s’érigent en ultimes défenseurs d’une identité française, chrétienne et blanche, menacée au premier chef par les ravages du "métissage" et "l’invasion des musulmans" (Renaud Camus, Richard Millet, etc.) ou, pour une autre branche, par l’éternelle mainmise du "capital apatride" à la solde "des sionistes" et de "Washington" (Alain Soral, Marc-Edouard Nabe, etc.).

 

"Police de la pensée"

 

Ces écrivains de seconde zone n’auraient pas grande influence s’ils ne disposaient de porte-voix. Quelques intellectuels égarés, "idiots utiles" d’une cause perdue, qui, à force de vitupérer "l’antiracisme", ce "communisme du XXIe siècle", selon Alain Finkielkraut, en viennent à cautionner l’intolérable. Et des relais médiatiques plus puissants qui prennent leur défense de télé en radio contre les milices d’une introuvable "police de la pensée". Le tout, des élucubrations élitistes de Millet aux saillies poujadistes d’un Robert Ménard, esquisse les contours d’une galaxie informelle, reflet du mal-être d’un petit morceau de France plongé dans la mondialisation.

En se fendant d’un "Eloge littéraire d’Anders Breivik", le Norvégien qui a assassiné 77 personnes, Millet a fait ressurgir ces solidarités souterraines. Loin d’être ce pestiféré dont il a prestement endossé la tunique, l’écrivain a vu sortir de l’ombre une batterie de soutiens. Renaud Camus fut l’un des premiers. Solidarité de réprouvés partageant les mêmes phobies : le mélange, l’immigration, l’islam et tout ce qui polluerait la pureté de la "France éternelle". L’affaire Millet permettra-t-elle de "sortir de leur torpeur quelques indigènes hébétés par la Grande Déculturation et par l’endoctrinement perpétuel", comme l’espère Camus ?

 

"L'islamisation de la France"

 

Elle agit en tous cas comme un détonateur pour ceux qui entendent lutter par tous moyens "contre l’islamisation de la France". Pour les rameuter, Millet entonne une complainte censée parler au "bon sens" de ses congénères "blancs, catholiques et hétérosexuels" : "Jamais je n’aurais pensé me retrouver un jour minoritaire, sur le plan racial, culturel, religieux, au point de faire figure de perdant historique sommé de renoncer à ma culture pour mieux 'accueillir l’autre'". L’écrivain assure avoir eu une révélation un soir où il attendait son train à la station Châtelet et où il prétendit être le seul Blanc. Un cri du cœur qui parle à la journaliste Elisabeth Lévy, patronne du mensuel "Causeur" : "Quiconque a déjà voyagé dans une rame entouré de gens vêtus de boubous ou de djellabas devrait avoir l’honnêteté de partager ce constat." [...]

 

Le nouvel Obs

NP le nouveau paradigme

Commenter cet article

christian 11/06/2013 18:18


Et puis a propos de l islamisation de la France ils faut quand même être très vigilant la dessus,,,,ils y a quand même des femmes qui se battent pour leurs liberté dans certains pays
musulmans ........et je les comprends .....

jeanne 11/06/2013 15:43


les commentaires "au raz des paquerettes"!! c'est mépriser les gens qui pensent differemment de vous! ils savent bien qu'il y a des extremismes dangereux des deux bords! mais ce qui est grave
actuellement c'est de voir que des opinions differentes de l'opinion officielle et mediatique (sans etre pour autant "extremistes") sont taxées tout de suite  de "fachos"... on peut se
demander à juste titre, que deviennent la liberté d'expression et la democratie?

Sigvard 11/06/2013 09:26


Je dirais tous simplement là ou il n'y à pas d'amour il fais pas bon d'y vivre.

Yann 11/06/2013 08:30


Le niveau des commentaires est au raz des paquerettes. Je constate que le sujet est sensible et mal compris. Le Nouvel Obs, fait un article sur un courant de pensée qui distille la peur et la
défiance au compte goutte et on voit que ça marche.  Vous semblez oublier que ce journal est aussi très critique envers la politique du gouvernement.

jeanne 11/06/2013 01:53


Oui pourquoi mettre cet article ? qui  est lui-meme "facho"; ça fait peur!! afficher des tetes qui ne leur plaisent pas et mettre tout le monde dans le meme panier, comme si ils n'avaient
pas le droit d'avoir des opinions differentes!! C'est vraiment de la "discrimination" !!! Comme tous ces gens qui se sont fait arretés aux manifs parce qu'ils portaient un tee-shirt
"politiquement non correct" ; le fachisme serait plutot là,!!!


Que ces journalistes privilégiés et moralistes aiilent  vivre dans certaines banlieues pour etre plus proches des gens simples et comprendre leurs inquietudes 

Caroline.D 10/06/2013 19:20


"pays sous-dévellopés" en opposion à notre pays (donc nous aussi) qui serait un "pays dévellopé" ?


Un pays dévellopé socialement je suppose puisque vous parlez de colonisation et de faschisme.


Un pays dévellopé socialement est un pays où la terreur de ses habitants diminue ou est minime. Je crois que la France est de moins en moins un pays développé mais plutôt en "voix de
sous-développement". On devrait se regarder avant de descendre les autres.


Sinon,


Faudrait arreter de juger de somatiser les moindres réactions de monsieur de tout le monde et plutôt regarder le vrai problême en face : tout le monde a peur en france car une très grande partie
a peur de son devenir dans les 5 prochaines années max. Chacun réagit comme il peut face à cette peur, mais la situation s'améliore toujours pas. Et à part des restrictions qui n'apportent rien
socialement, des idées ?? personne ? Je crois que tout est dit. Moi je plains ceux qui se battent pour leurs idées sur les faschos ou les pour le mariage pour tous quand de plus en plus de
familles se retrouvent sous le seuil de pauvreté en france. Pauvres enfants et Pauvre France.

christian 10/06/2013 19:19


Bonsoir a propos de Mélenchon ,il peut bien parler d inégalité ......cela me fait bien rire il se fait en salaire plus que sarko avec tout ses mandats,  député Européen plus tout le
reste ils prend bien les Français naïf pour des cons......

gevaudan 10/06/2013 16:10


bel article mais ecrit par un journaliste du nouvel obs donc deja a parti pris qui a obtenu sa niche fiscale de 7600€ donc moins credible et surtout retournable a volonté car des ecrivains ou des
personnes troubles a gauche il y en a aussi et méme beaucoup bhl et melanchon par exemple eux qui se croient detenteurs de la pensée unique


de toute facon tout va bientot rentrer dans l'ordre si j'en croi von rensburg et aloïs irlmaier

Alex 10/06/2013 16:02


(doule message désolé) A re-relire si, je comprends mieux mais définitivement, ça reste pour moi un article dangereux... bref! Bon débat

Alex 10/06/2013 15:27


Bonne réponse en soit (et pardon pour combat, le mot est mal choisi de ma part).

Et bien personnellement je trouve cet article malsain alors. Comme je l'ai lu sur un autre commentaire, sur un autre site (Le nouvel obs surement, et je ne garderai que la partie qui m'a
interpellée) "La désignation des têtes à couper" fait un peu peur, ça sent le faschisme justement... Méfiance donc. Diviser pour mieux reigner est une très très bonne méthode...

Chose amusante Elisabeth Levy est affichée sur leur photo, j'avoue que je ne me l'explique pas... Ca contribue au non sens de cette vision... 

Alex 10/06/2013 15:16


Euh... C'est affreusement simplifié cet article. Plein de raccourcis et d'amalgames. Ca ressemble beaucoup à de la propagande pro-pensée unique...

Le choix de cet article est ironique ou NP sombrerait-il dans la ligne conduite par de cette fameuse police de la pensée (qui n'existe pas) comme semble le montrer certains choix d'articles
depuis quelques temps?

Je vous suis depuis assez longtemps maintenant, avec intérêt, mais ne comprends plus vraiment votre combat. On se perd entre la politique sensationnelle actuelle de premier plan et le vrai
travail sur la pensée de fond.

Curieux...

Dav 10/06/2013 15:19



Il n'y a pas de combat justement sur le site, les articles postés sont en contradictions permettant ainsi à chacun de débattre et d'ouvrir son esprit à penser par lui même Bien cordialement




Sigvard 10/06/2013 14:19


A mon avis il y a surrement pas mal de frustration c'est temps çi. On en voit de toute les couleurs avec ce gouvernement. Mais comparé à d'autre pays qui sont mon dévellopés au niveau des
infrastructures ,etc, et bas on y vie beaucoup mieux, je parle des relations humaines; il y a beaucoup plus d'échanges et partages. L'argent aide t'il au bonheur? j'ai des doutes... va falloir
retrouver de vrai valleurs sinon c'est la trape pour toi la France.

Yann 10/06/2013 13:58


Ce sont aussi ces néofachos qui glorifient l'ancien empire colonial français au motif qu'il apportait l'éducation et le modernisme à des peuplades incultes, des infrastructures et les droits de
l'homme, alors qu'en réalité, ces colonisés étaient ravalés au rang de sous population tout juste bonne à travailler pour enrichir le riche colon. Les néofachos ne doutent de rien, n'ont peur de
rien et c'est même à ça qu'on les reconnait.

Nous sommes sociaux !

Articles récents