Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Les nouvelles îles volcaniques

Publié par David Jarry - Webmaster sur 23 Décembre 2013, 13:52pm

Catégories : #Changements terrestres

 

Dans l’arc volcanique Izu-Bonin, le nouvelle île Niijima est toujours en croissance sur le flanc du Nishino-shima, dans l’archipel Ogasawara. Après l’apparition à la surface du nouveau cône entre le 21 et le 25 novembre, l’activité volcanique subaérienne, caractérisée par des explosions stromboliennes sporadiques et des effusions de lave, a continué de développer l’île.

Deux delta de lave se sont formés entre fin novembre et le 10 décembre, et entre les 10 et 13 décembre. Ses mesures avoisinent les 400 m. (E-O) sur 300 m. (N-S).

 

2103.12.13.-Nijima---JCG.jpg                                 Niijima - photo Japan Coast Guards / 13.12.2013

 

new nishinoshima ryaku131213

Niijima - contours de l'agrandissement : en jaune, le 25.11.2013 - en rouge: situation le 13.12.2013, avec l'ajout de deltas de lave de part et d'autre. - doc. Japan Coast Guards.

new_nishinoshima_thermal131213.png   Niijima - image thermique ciblant les dernières coulées de lave - docs. 17.12.2013 Japan Coast Guards

 

En Mer Rouge, une éruption sous-marine dans le groupe volcanique Jebel Zubair a donné naissance à une nouvelle île le 28 septembre 2013. L’activité y a repris le 6 novembre, pour se poursuivre au moins jusqu’au 20 novembre. La vision par les satellites a ensuite été occultée quelques jours, et une image Landsat 8 prise le 24.11 ne laisse plus voir d’activité.

 

jebel-zubair-24nov13---Volcanodiscovery.jpgJebel Zubair - à gauche, image Google avant l'éruption - à droite, photo Landsat prise le 24 novembre 2013 - doc. Volcanodiscovery

 

New-Island-Red-Sea---Capitalerythrea.jpg             Contexte géotectonique de la région et position de la nouvelle île - doc. capitale erythrea

 

Après le fort séisme de M 7,7 qui a touché le Pakistan le 24 septembre, une nouvelle île a émergé au large de Gwadar. Appelée Zalzala Jazeera (earthquake island), elle mesure 152 m. sur 182 m., et dépasse le niveau marin de 15-20 mètres (Nasa EO-1). La surface de cette île est principalement boueuse et sa croûte est couverte de larges rochers. Du gaz méthane émane en divers points de cette île, selon les experts de l’Institut national océanographique, suggérant une montée de boue et roches vers la surface sous la pression du gaz libéré par le séisme.

 

PAKISTAN-ISLAND-EARTHQUAKE-2013 - 2                                 Zalzala Jazeera  - 25.09.2013 - photo Getty images

Selon les sismologues, ce monticule est provisoire et est appelé à se désagréger rapidement, sous l’effet conjugué de l’érosion marine et d’une réduction de pression des gaz, avant de disparaître sous la surface de l'océan.

Une récente exploration de la zone par le WWF Pakistanais révèle une riche biodiversité, appréciée par les pêcheurs locaux. Quatre espèces de coraux branchus ont aussi été identifiés.

 

8-sia-600x400.jpg

                                 Zalzala Jazeera - vue aérienne - Nasa Earth Observatory

Earth of fire

NP-le-nouveau-paradigme-copie-1

 

 

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents