Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Les pesticides, le nouveau problème majeur de santé publique ?

Publié par Dav sur 7 Mai 2013, 06:16am

Catégories : #Santé


Une étude publiée par l'Institut de veille sanitaire (InVS) tire la sonnette d'alarme : si l'exposition des Français aux pesticides d'ancienne génération a fortement baissé, l'exposition à certaines nouvelles molécules, aux effets avérés sur la santé, reste préoccupante. Une étude

Atlantico : Un récent rapport de l'InVS montre que les Français sont fortement exposés aux pesticides et que nos organismes en contiennent un taux élevé. Les pesticides présentent-ils un problème majeur de santé publique ?

 

 Les pesticides peuvent être un danger pour la santé.  
Publicité

Charles Sultan : C’est un véritable enjeu de santé publique pour le présent et le futur. La France est le premier producteur de pesticides au monde par surface agricole. On a montré que la contamination des pesticides commençait dès la vie fœtale, qu’elle se poursuivait en période post-natale et qu’elle continuait jusqu’à l’âge adulte. Les pesticides ont une action qui touche de très nombreux organes, et ils ont le pouvoir d’être stockés chez l’homme et d’être libérés plusieurs mois, plusieurs années plus tard.

Nadine Fréry : Ce n’est pas parce qu’on est capable de mesurer une quantité de pesticides dans l’organisme qu’elle provoque forcément un effet sanitaire. Le problème c’est qu’aujourd’hui on ne sait pas où est le seuil de dangerosité. A titre de prévention il faut surveiller l’exposition de la population. Il faut faire des études sur la durée, pour mesurer l’évolution de l’imprégnation.

Quels sont les risques pour la santé ?

Charles Sultan : Les pesticides sont des perturbateurs endocriniens c’est-à-dire qu’ils vont bouleverser l’équilibre endocrinien. Cela se traduit par une augmentation de l’activité œstrogénique et par un frein de l’action des androgènes. Ce sont des produits chimiques qui sont capables de modifier le développement du tissu adipeux, ils sont obésogènes, ils favorisent les tissus gras.

On sait que les pesticides sont capables de modifier pendant la vie fœtale l’expression de certains gènes, l’équilibre génétique. Ils vont marquer le fœtus. Les effets néfastes des pesticides peuvent engendrer des déséquilibres hormonaux qui s’expriment par des malformations génitales ...

 

Commenter cet article

marika 13/05/2013 08:36


Nous sommes le 13 mai 2013 et j ai décidé que ce serait une belle journée !


Bonjour Dav !

marika 13/05/2013 08:31


Merci "ODF" ! CQFD...


Oui, c est la logique ce que tu soulignes en gros caractères... Et c est un minimum !


Et, NON, il n est pas trop tard et NON, rien n est écrit à l avance, rien n est  figé dans la pierre, tout est encore entre nos mains... Mais c est vrai qu il en faudrait beaucoup plus, des
hommes qui se lévent et qui disent NON, comme les indiens d Amazonie à Belo Monte.


Merci à toi et à Gwendal (entre autres) :-)


 

ODF 09/05/2013 11:16


Tant qu'il y aura des con...sommateurs au lieu de consomm-acteurs, il en sera ainsi.


Ceux qui déplorent ces tristes et alarmants phénomènes: mal-bouffe, intoxications, empoisonnements par les produits "phyto-sanitaires(c'est pas de l' humour, c'est du cynisme et un test, car
ainsi"ils" savent qu'ils peuvent continuer puisque tout le monde accepte ce terme!)destruction de la nature, conditions effroyables de "l'élevage" des animaux et de leur assassinat, EST CE QU'ILS
MANGENT BIO, SONT VÉGÉTARIENS, DÉSHERBENT LEUR JARDIN À LA MAIN, FONT AUX AUTRES(humains, animaux, végétaux etc) CE QU'ILS AIMERAIENT QU'ON LEUR FASSE À EUX-MÊMES????????????????


Il me semble qu'il est BIEN TROP TARD pour continuer à parler, mais que nous vivons le temps où la LIBERTÉ ou l'ASSERVISSEMENT de chaque UN prend toute son expression.


 


Alors, le choix est posé et concerne chaque individu?


Et ce n'est pas parce que "tout est accompli" que cela nous soustrait à l'action, là où nous sommes.


N'oublioons pas que nous SOMMES LIBRES...et que chacun en décide: le monde où nous vivons est celui que NOUS CRÉONS à chaque instant! cessons de le créer et il n'EXISTE PLUS!!!!!


 

gwendal 07/05/2013 23:33


J'ajoute que les poèles anti-adhésives sont faites à base aluminium (déjà pas bon) puis recouvertes d'un revêtement cancérigène (l'anti-adhésif)


Une étude à été faite en mettant dans une pièce fermée (je crois qu'elle faisait 20 m2) des pigeons (un peu plus sensibles que les humains...) et une cuisinière électrique (pas de gaz) où étaient
chauffées des poèles anti-adhésives pendant 20 minutes... Aucun des pigeons ne survécu,  alors qu'il n'y
avait aucune source de pollution "officielle"...


Additionnons ces poèles anti-adhésives et des légumes ou de la viande d'animal nourri aux céréales ...elles mêmes nourries aux engrais à l'uranium, et d'après vous: l'espérance de vie peut-elle
vraiment être en augmentation. Moi, je pense qu'on se fout de notre gueule sur ce sujet de l'espérance de
vie

Ben.c 07/05/2013 10:19


Au vu du comportement "ivre à en mourrir" qu'ont les abeilles intoxiquées, je me suis souvent dit qu'un jour on finirait dans le même état...

Juggernaut 07/05/2013 10:14


Les pesticides sont effectivement un danger pour les consommateurs ... alors si on y ajoute ce qui suit :



De l'uranium déversé dans les champs


http://youtu.be/_Qwliu7Zb20




Nous sommes sociaux !

Articles récents