Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Les plus anciens signes de vie sur terre remontent à 3,48 milliards d'années !

Publié par David Jarry - Administrateur sur 10 Décembre 2013, 18:57pm

Catégories : #Sciences

 

C'est en Australie où se dressent l'une des plus vieilles formations géologiques sur Terre que des scientifiques ont trouvé, par hasard, des preuves de l'existence d'une vie microbienne âgée de près de 3,5 milliards d'années... Record battu pour la vie !

Nora Noffke de l'Université Old Dominion (Virginie, Etats-Unis) a découvert et étudié avec ses collègues des structures géologiques qui trahissent la présence d'une vie microbienne, il y a 3,48 milliards d'années... Cette signature de la vie est aujourd'hui la plus ancienne jamais retrouvée.

Cette découverte a été faite dans une formation géologique bien connue des scientifiques qui se trouve dans la région de Pilbara (Australie occidentale), dans al formation Dresser plus précisément. En effet, celle-ci date du début du archéen et est âgée d'environ 3,5 milliards d'années, un terrain propice pour la recherche scientifique. C'est là que l'on trouve quelques-uns des plus anciens terrains géologiques du monde avec des stromatolithes et des granites vieux de plus de trois milliards d'années.

Paradoxalement, c'est dans une structure sédimentaire d'origine microbienne[1] passée inaperçue que la découverte a été réalisée.

Jusqu'alors, la plus ancienne structure sédimentaire d'origine microbienne datait de 3,2 milliards d'années ; elle se situe en Afrique du Sud. La découverte australienne repousse donc l'ancienneté de la vie de quelque 300 millions d'années...

 

 

Des pistes pour l'exobiologie

 

L'étude des structures sédimentaires d'origine microbienne aide les scientifiques à mieux comprendre l'environnement originel de la Terre primitive et donc l'épanouissement de la vie. C'est aussi un moyen de détecter d'éventuelles traces de vie sur d'autres planètes comme la planète Mars.

Les origines de la vie n'ont pas fini de nous étonner alors même que des géobiologistes s'intéressent de plus en plus à la vie intra-terrestre, celle qui se niche à des kilomètres de profondeur dans la croûte terrestre et qui pourrait bien apporter un regard nouveau sur l'origine extra-terrestre supposée des briques élémentaires de la vie[2].

 

Notes

  1. Ces structures se forment lorsque des colonies microbiennes interagissent avec les sédiments dans l'eau peu profonde. Elles se trouvent partout dans le monde : lacs, rivières, lagunes et environnements marins peu profonds. Elles peuvent s'étendre sur quelques centimètres jusqu'à plusieurs kilomètres.
  2. Voir dossier de Science & Vie d'août 2013

The Oldest Signs of Life on Earth - Astrobiology Magazine

NP-le-nouveau-paradigme-copie-1

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents