Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Les plus précises mesures intergalactiques prouvent qu’Einstein avait raison sur sa vision de l’univers.

Publié par Dav sur 1 Avril 2012, 12:26pm

Catégories : #Espace

 

 

univers-carte-profondeur 

 

Après avoir esquivé le coup porté par les “neutrinos qui vont plus que la lumière”, Einstein revient avec un uppercut par la confirmation de sa vision de l’univers.

Le nouveau test, sur la vision qu’avait Einstein de l’univers, lui a donné raison avec une précision incroyable et aide les scientifiques à comprendre la mystérieuse accélération de l’expansion de l’univers.

Image d’entête : l’enregistrement des oscillations acoustiques des baryons (anneaux blancs) dans les cartes galactique aide les astronomes à retracer l’histoire de l’univers en expansion. (Crédit SDSS-III)

 

Une équipe de cosmologistes ont annoncé avoir effectué la mesure la plus précise, jamais réalisée, à partir de laquelle l’expansion de l’univers a commencé à s’accélérer, lors de la réunion nationale (Angleterre) d’astronomie se tenant à l’université de Manchester. Cela signifie que le phénomène peut être expliqué en utilisant seulement la théorie de la relativité générale d’Einstein et de la constante cosmologique, la plus “simple” explication théorique de l’accélération de l’univers.

Les résultats seront utilisés pour comprendre pourquoi et ce qui est à l’origine de l’accélération, jetant une nouvelle lumière sur l’énergie sombre, le nom adopté pour l’agent fondamental et peu connu qui conduit à cette accélération.

 

Les cosmologistes de l’université de Portsmouth et de l’Institut Max Planck de physique extraterrestre ont examiné la période comprise entre cinq et six milliards d’années lorsque l’univers était à près à la moitié de son âge actuel pour effectuer des mesures d’une précision extraordinaire, 1,7 %. Les résultats soutiennent la théorie de la relativité générale d’Einstein qui prédit comment les galaxies, séparées par de grandes distances, devraient se déplacer les une des autres et à quel taux la structure de l’univers grossit. Les conclusions sont cohérentes avec le modèle de concordance d’un univers qui a émergé à partir du Big Bang il y a 13,7 milliards d’années. Les résultats sont la meilleure mesure jamais réalisée d’une distance intergalactique, ce qui signifie que les cosmologistes sont plus proches que jamais de comprendre pourquoi l’expansion de l’univers s’accélère.

D’après Rita Tojeiro membre de l’équipe scientifique :

 

Une des grandes choses sur la théorie générale de la relativité d’Albert Einstein , c’est qu’elle est testable. Nos résultats appuient la théorie et sont pleinement compatibles avec l’idée que l’énergie du vide constante – un espace vide la création d’une force de répulsion – est le moteur de l’accélération de l’univers. Ce sont des déclarations profondes qui décrivent la physique de notre univers au niveau le plus fondamentale.

 

Les résultats ne trouvent aucune preuve que l’énergie sombre est tout simplement une illusion, provenant de notre mauvaise compréhension des lois de la gravité. L’expérience a été conçue pour le suivi d’une observation faite en 1998, quand les scientifiques ont étudié la luminosité de puissantes explosions stellaires pour déduire que l’expansion de l’univers est, contre toute attente et contre notre compréhension de la physique fondamentale, de plus en plus rapide.

 

Les nouvelles découvertes sont basées sur le travail d’une collaboration d’astronomes du monde entier représentant le Baryon Oscillation Spectroscopic Survey (BOSS), une partie de la troisième enquête du Sloan Digital Sky Survey (SDSS-III), qui cartographie les positions tridimensionnelles de plus d’un million de galaxies.

 

Ci-dessous : une illustration de la notion des oscillations acoustiques des baryons, qui sont imprimées dans l’univers primitif et peuvent encore être vu aujourd’hui par le Baryon Oscillation Spectroscopic Survey.
 

BAO_Ci-desous : une carte des galaxies dans une fine tranche du catalogue BOSS. Nous sommes au centre de l’arc, en dehors de la partie inférieure de la figure, et chaque point noir est une galaxie. Le cercle rouge indique la taille approximative de la fonction des aoscillations acoustiques des baryons, une structure qui contient beaucoup d’informatios essentiels sur notre univers. (Institut Max Planck de physique extraterrestre, Sloan Digital Sky Survey III)

galaxy_slice_prLe professeur Will Percival, à la tête de cette équipe, a déclaré: »l’énergie sombre a seulement été découverte il y a 14 ans, et il y a ce sentiment que nous sommes toujours sur une vague de découverte.”

Sur le site de l’institut Max Planck pour la physique extraterrestre : Observing the galaxy distribution when the universe was half its current age. Le site du Sloan Digital Sky Survey (SDSS-III).

Et en bonus, deux tranches du cerveau du Guru de votre Guru (Einstein) actuellement exposées au Wellcome Trust à Londres : échantillon-cerveau-einstein

Source GURUMEDITATION

 

publi 3-4"Vers un nouveau paradigme"

2012 et aprés

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents