Les satelittes pleuvent!!!

Publié le 27 Mars 2012

Le satellite Meteor 1 est tombé dans l'Antarctique

Image du satellite soviétique Meteor 1 (Crédits : Ralf Vandebergh)

Selon les informations révélées par les Troupes spatiales russes, le premier satellite météo soviétique Meteor 1 est bel et bien retombé aujourd'hui en Antarctique. Il n'était plus utilisé depuis 1970.

C'est ce qui s'appelle une chute rapide. Alors que les équipes spatiales avertissent d'habitude plusieurs jours voire semaines à l'avance qu'un engin spatial est sur le point de retomber, tout est allé cette fois-ci bien plus vite. Hier, le Commandement stratégique américain (USSTRATCOM) a annoncé que le satellite soviétique Meteor 1 lancé il y a pas moins de 43 ans, allait faire son grand retour sur Terre durant la nuit de lundi à mardi. Et les équipes ne s'y sont pas trompées.

D'après le porte-parole des Troupes spatiales russes Alexeï Zolotoukhine, l'engin, du moins les fragments qu'ils restaient sont bel et bien retombés sur Terre, plus précisément en Antarctique, dans le secteur de la Terre de la Reine-Maud. "Selon les données des troupes de la Défense aérospatiale, l'entrée dans l'atmosphère des fragments du satellite Meteor 1 a eu lieu dans la nuit de lundi à mardi, à 02h17 à Moscou (22h17 UTC lundi soir)" a ainsi précisé M.Zolotoukhine cité par RIA Novosti. Selon lui, les fragments qui ont résisté à l'entrée dans l'atmosphère sont notamment tombés à 80,9 degrés de latitude sud et à 5,6 degrés de longitude ouest.

Lancé le 26 mars 1969, Meteor 1 est le premier satellite météorologique lancé par les Soviétiques. L'engin qui pesait environ 1,2 tonne a décollé depuis le cosmodrome de Plessetsk, dans la région russe d'Arkhangelsk, et a servi pendant un peu plus d'un an avant que son système de transfert de vidéos et de données ne s'arrête.

__________________________________________________________________________________________________________

 

Le premier satellite météo soviétique doit retomber sur Terre aujourd'hui

Illustration : un satellite

Le Commandement stratégique américain (USSTRATCOM) a annoncé sur son site internet que Meteor 1, le premier satellite météo soviétique lancé il y a 43 ans, allait faire son grand retour sur Terre dans la nuit de lundi à mardi.

Pas moins de 43 ans jour pour jour, après son lancement, le premier satellite météo soviétique "Meteor 1" est sur le point de remontrer le bout de son nez. C'est du moins ce qu'a annoncé sur son site le Commandement stratégique américain (USSTRATCOM) qui a indiqué que l'engin s'apprêtait à faire son retour dans l'atmosphère terrestre.

Au départ, Meteor 1 se trouvait en effet sur une orbite polaire circulaire d'une altitude de 650 kilomètres. En été 2011, le satellite est toutefois descendu jusqu'à 400 kilomètres. En mars 2012, il est descendu à nouveau pour se retrouver cette fois-ci à une altitude de 250 kilomètres. Aux dernières nouvelles, il évoluait sur une orbite de 167,75 kilomètres en apogée (le point le plus éloigné de la Terre) et de 151,27 kilomètres en périgée (le point le plus proche), rapporte RIA Novosti.

Selon l'USSTRATCOM, le satellite devait ainsi débuter sa chute la nuit précédente aux alentours de 3H13. Mais le site Reentrynews.aero évoquait plutôt un retour hier soir vers 23H10 UTC à plus ou moins deux heures près. D'après le Commandement, l'engin devait se trouver alors à 2,7 degrés de latitude Sud et à 87,9 degrés de longitude Est, à plusieurs centaines de kilomètres au sud du Sri Lanka, au-dessus de l'océan Indien. Toutefois, aucune nouvelle n'a été donnée depuis et on ignore si le satellite a achevé sa chute.

Meteor 1 avait été lancé depuis le cosmodrome de Plessetsk dans la région russe d'Arkhangelsk le 26 mars 1969. D'un poids de 1,2 tonnes, il a été le premier satellite à fournir des données sur la température et des clichés infrarouges sur Terre au Service soviétique pour l'hydrométéorologie et la surveillance de l'environnement et aux services météorologiques d'autres pays. Ce satellite a fonctionné durant environ un an, jusqu'en juillet 1970, selon la NASA.

 

MAXISCIENCES

 

publi 3-4"Vers un nouveau paradigme"

2012 et aprés

Rédigé par Dav

Publié dans #Espace

Commenter cet article

Xtal 27/03/2012


Ahah, encore des soucis d'affichage des images. Cette fois ci c'est le lien qui est mort.


Dès fois je me demande si ce n'est pas les 0 et les 1 qui font n'importe quoi...


Bonne soirée à tous.

Amande 27/03/2012


Ouvrons nos parapluies !!!!