Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Les séismes les plus puissants depuis un siècle

Publié par Dav sur 11 Mars 2012, 06:36am

Catégories : #Changements terrestres

 mtu1
  • Le tremblement de terre de plus grande magnitude jamais enregistré est celui de 1960 au Chili avec 9,5. Mais les séismes les plus meurtriers sont ceux d'Haïti en 2010 et de Tangshan en Chine, en 1976, avec plus de 230.000 morts.

    Ce vendredi, à 14h46 heure locale, un séisme suivi d'un tsunami majeur a frappé le nord-est du Japon. Avec une magnitude de 8,9, c'est le séisme le plus puissant jamais enregistré dans l'archipel, selon l'agence de météorologie japonaise.

    Le pays qui tient le record du tremblement de terre le plus puissant depuis un siècle reste cependant le Chili, avec un séisme d'une magnitude de 9,5 en 1960, qui a fait 5.700 morts. Les séismes les plus puissants ne sont pas forcément les plus meurtriers. Celui d'Haïti, en janvier 2010, a fait plus de 240.000 morts avec une magnitude de 7.

    Voici la liste des séismes les plus puissants depuis un siècle (selon l'échelle du Moment *). Ne sont pas pris en compte les tremblements de terre n'ayant fait aucune victime.

  •  

    - 1960 CHILI - Un tremblement de terre de 9,5, suivi d'un tsunami dévastateur dans plusieurs pays bordant l'océan Pacifique, fait 5.700 morts au Chili, 61 à Hawaï et 130 au Japon.

    - 1964 ALASKA - Un séisme de 9,2 près du détroit de Prince William, suivi d'un tsunami, fait une centaine de morts.

    - 2004 ASIE - Un séisme de 9,1 au large de l'île de Sumatra provoque le 26 décembre un tsunami. Ce raz-de-marée dévaste une dizaine de pays voisins et fait plus de 227.000 morts.

    - 1952 URSS - Un séisme de magnitude 9 sur la péninsule du Kamtchatka provoque un tsunami dévastateur ressenti jusqu'au Chili et au Pérou : plus de 2.300 morts.

    - 1906 EQUATEUR - Un séisme de 8,8 au large des côtes de la Colombie et de l'Equateur provoque un tsunami qui cause la mort d'un millier de personnes.

    - 2010 CHILI - Un séisme de magnitude 8,8 et un tsunami touchent le centre du Chili et font 523 morts.

    - 2005 INDONESIE - Un séisme de 8,6 près de l'île de Nias au large de Sumatra fait 900 morts et 6.000 blessés.

    - 1920 CHINE - Un séisme à Gansu de 8,6 fait 200.000 morts.

    - 1932 JAPON - Un tremblement de terre de 8,3 fait 143.000 morts à Kanto. Il est suivi d'un gigantesque incendie.

    - 1939 CHILI - Un séisme de 8,3 à Chillan fait 28.000 morts.

    - 1976 CHINE - A Tangshan (province du Hebei, Est de la Chine), un séisme de 8,2 fait 240.000 morts. C'est le chiffre officiel mais d'autres estimations font état de 500.000 à 800.000 victimes directes ou indirectes.

  • - 1927 CHINE - Un tremblement de terre à Xining (province du Qinghai, près du Tibet) de 8,3 fait 200.000 morts.

    - 1985 MEXIQUE - Un tremblement de terre de 8,1 à Michoacan, fait 20.000 morts.

    - 2007 PEROU - Un séisme à Lima d'une magnitude de 8 fait 387 morts.

    - 1948 TURKMENISTAN - Un séisme de 7,3 fait 110.000 morts.

    - 2010 HAITI - Un séisme de magnitude 7 fait entre 250.000 et 300.000 morts, plus de 300.000 blessés et plus d'un million de personnes déplacées, selon un bilan de l'Onu.

  •  

    *Les séismes sont désormais classés selon la «magnitude de Moment» - on relève l'énergie dégagée par le tremblement de terre - mais le résultat ne présente pas de grandes différences avec l'échelle de Richter.

  •  

Par Bénédicte Lutaud

 

publi 3-4"Vers un nouveau paradigme"

2012 et aprés

Commenter cet article

lasorciererouge 20/10/2012 10:36


Armes sismiques : comment mettre à genoux un pays, ou... le rayer de la carte !   





Tout part d'une déclaration de William Cohen, secrétaire d'Etat à la Défense américaine en date du 2 avril 1997 (signalée par mon vieil ami de Poitiers, chercheur, Gérard
Morin) :
 
   « Others [terrorists] are engaging even in an eco-type of terrorism whereby they can alter the climate, set off earthquakes, volcanoes remotely through the use of electromagnetic
waves. So there are plenty of ingenious minds out there that are at work finding ways in which they can wreak terror upon other nations.It's real, and that's the reason why we have to intensify
our[counterterrorism] efforts. »
 
   « Secretary of Defense William Cohen at an April 1997 counterterrorism conference sponsored by former Senator Sam Nunn. Quoted from DoD News Briefing, Secretary of Defense
William S. Cohen, Q&A at the Conference on Terrorism, Weapons of Mass Destruction, and U.S. Strategy, University of Georgia, Athens, Apr. 28, 1997. »
 
Traduction :


   « D'autres terroristes sont engagés dans un type d'action "écologique" où ils peuvent altérer le climat, déclencher des tremblements de terre, des éruptions volcaniques en
utilisant des ondes électromagnétiques. Beaucoup d'esprits ingénieux travaillent actuellement pour imaginer des moyens de terroriser des nations entières. Tout ceci est réel et c'est la raison
pour laquelle nous avons intentifiés nos efforts dans la guerre contre les terroristes. »
 
   « Secrétaire à la Défense William Cohen, avril 1997. Conférence consacrée au contre-terrorisme organisée par le sénateur Sam Nunn. Propos rapportés au Département de la Défense
(DoD). "Conférence sur le terrorisme. Armes de destruction massive et stratégie américaine. Université de géorgie, Athènes, 28 avril 1997. »
 
Traduction en clair : On sait que tout cela fonctionne puisque nous l'expérimentons de longue date. Les moyens technologiques à mettre en oeuvre restent abordables et sans commune mesure avec un
effort de nucléarisation.
 
On remarquera la mention des tremblements de terre et du déclenchement d'éruptions volcaniques. Cela peut paraître fou, mais finalement une cause minime, bien localisée, peut engendrer un
cataclysme si celui-ci est prêt à se déclencher. Les tremblements de terre sont liés à des glissements de plaques, le long de failles. On sait qu'un tremblement de terre se produira
inéluctablement le long de la faille San Andreas, en Californie et que ses effets seront dévastateurs.
 
On ne sait pas quand ceci se produira, ce qui revient aussi à dire qu'on ne connait pas a priori l'énergie qui suffirait à déclencher le phénomène. Plus le claquement est proche et plus cette
énergie sera faible. La technique permet d'agir dans les couches profondes du sol avec des ondes électromagnétiques. Les Russes avaient construit un énorme générateur appelé "Pamir" (lien) dans les années soixante dix, dont j'avais vu des photos en 1983 à Chicago, lors d'un
congrès de MHD, qui pouvait être transformé sur un gros camion.
 
C'était une des "n" variantes du générateur de Sakharov, à compression de flux. Celui-ci avait la forme d'une boite de camembert de six mètres de diamètre. Ces générateurs, dont
on sut par la suite qu'ils équipaient les canons électromagnétiques installés au sol par les Russes s'appellent également des générateurs de Pavloski. Leur fonctionnement, par
"compression de flux" est analogue au système MK1 de Sakharov que tout le monde commence à connaître maintenant. On met à feu, au centre, un explosif chimique qui interagit avec un puissant
solénoïde (pour le spécialiste : en régime de nombre de Reynolds magnétique élevé).


Ce système "permettait de faire circuler de forts courants électriques dans le sol". Officiellement le dispositif était présenté comme un système d'analyse de la situation d'un terrain
en mesurant sur le grandes distances et à grande profondeur la conductivité électrique du sol. On sait maintenant qu'une variation de cette conductivité est le signe de l'imminence d'une
tremblement de terre.
 
J'avais en 83 discuté à Chicago avec les responsables russes de ce projet, anciens élèves de Vélikhov, lui même élève de Sakharov. Je réalise aujourd'hui qu'un tel système
pouvait permettre non seulement d'étudier la situation pré-sismique d'un terrain mais évententuellement de déclencher le séisme. Ainsi "l'étude géophysique" constituait-elle le "projet-écran"
cachant la véritable finalité de cette technologie, inimaginable par un non-spécialiste.
 
Physiquement parlant ces systèmes permettent des transferts d'énergie. L'énergie de départ reste celle de l'explosif qui alimente le générateur Pamir. Ce système permet de transporter par ce
biais des ondes électromagnétiques une part de cette énergie à grande profondeur. Si la faille n'est pas prête à céder, il faudrait une énergie importante pour déclencher le séisme.
 
Le système, utilisé avec modération, peut permettre de tester le terrain, un peu comme quand vous donnez de légères impulsions sur un blocs en équilibre pour voir s'il est prêt à glisser dans un
ravin. Des militaires-géophysiciens peuvent ainsi localiser en secret de par le monde, dans des territoires potentiellement "hostiles" ou "devant être mis au pas" des
"régions sensibles" où une action plus musclée pourrait déclencher un séisme dévastateur. Pour déclencher le séisme il suffit alors de modifier par chauffage la nature du terrain en un
point qui sert de "retenue" dans la faille, de "verrou". On provoque alors le claquage.
 
Fin février 2006 une émission a été diffusée, intitulée "les colères du climat" dont j'ai pu avoir copie grâce à un de mes lecteurs. Dans celle-ci on passe en revue les différents
catastrophes survenues depuis 2002. Noël 2005 : le Tusnami. Quelques mois plus tard, le tremblement de terre au Pakistan qui fit des dizaines de milliers de morts. Un géoléogue américain a
suggéré que le phénomène des tremblements de terre pouvait être déclenche par les marées terrestres liées à l'influence de la Lune. Une précision : la défilement apparent de la Lune, lié à la
rotation de la Terre induit une marée terrestre de l'ordre de 30 à 50 cm.
 
La distance Terre-Lune n'est pas constante. L'effet de marée varie en 1/r3. Distance max : 407.000 km. Distance mini : 365.000 km (DF/F = - 3 Dr/r). Résultat des courses : une variation
de l'effet de marée de 30 % ce qui n'est pas rien.
 
L'effet est accentué quand le satellite et le soleil sont alignés. Si la Lune éclipse le Soleil et se trouve de plus au périgée, l'effet est maximal. Le bonhomme a donc prédit un certain nombre
de séismes dont certains se sont effectivement déclenchés. Par exemple le dernier séisme important à San Francisco.Il a été interdit de médias et d'université étant donnée les paniques qu'il
pouvait créer à chacune de ses prédictions. Effet : éclipse du soleil par la lune plus position de la Lune à son périgée : flux migratoires. Simple remarque, mais remarque logique quand même.
 
Même remarque faite au cours de l'&eacut

lasorciererouge 02/07/2012 22:32



Tous les
tremblements de Terre depuis 1898 en une image









Besoin d’un petit rappel de la relation entre les tremblements de terre et la tectonique des plaques ? Ne cherchez pas plus
loin, cette carte des séismes dans le monde depuis 1898, fournis un lumineux aperçu des limites tectoniques de la Terre.


Créé par une société spécialisée dans la visualisation de données, IDV Solutions, cette carte met en évidence tous les
tremblements de terre, 203 186 précisément, de magnitude 4,0 ou supérieur.


Les longues coutures volcaniques où la croûte terrestre est née, des lignes de coupe qui serpentent à travers les océans du
monde apparaissent pâles. Les tremblements de terre le long de ces centres dits de “propagation” ont tendance à être assez faible. Le centre de propagation le mieux étudié, appelée la
dorsale médio-atlantique, coupe en deux l’océan Atlantique (image ci-contre).


Son homologue du Pacifique, erre le long de la bordure orientale de l’océan Pacifique, en coupant une large bande de l’Amérique
du Sud. Un autre centre de diffusion courre à travers l’océan Indien et la mer Rouge.


Ci-dessous, les dorsales océaniques sont
représenté par une ligne rouge :





Mais un coup d’œil sur la carte d’entête montre que la véritable l’action des tremblement de terre est ailleurs. Les zones de subduction, les endroits où les plaques tectoniques se chevauchent
et où l’une est obligé de plonger sous l’autre, un processus qui génère les plus gros tremblements de terre sur la planète, se démarque dans cette image par leur luminosité.


Les données qui ont permis de nous représenter tout cela, proviennent de l’ANSS, Advanced National (Etats-unis) Seismic System du Centre de donnée sur les tremblements de Terre du nord de la
Californie, NCEDC. Du centre de surveillance géologique des Etats-unis (USGC), de l’Université de Californie à Berkeley et duVisual Earth de la NASA.


Sur le blog de la société IDV Solutions : Earthquakes since 1898.


Souce: Gurumed


lasorciererouge 07/04/2012 18:35


http://www.lepouvoirmondial.com/archive/2012/03/11/attention-seisme-le-systeme-d-alerte-des-animaux.html


....nos amis savent ce que nous avons perdu !!

lasorciererouge 31/03/2012 21:39


http://spread-the-truth777.blogspot.fr/search/label/Autres%20info?updated-max=2012-02-24T17:42:00%2B01:00&max-results=20&start=29&by-date=false

Nous sommes sociaux !

Articles récents