Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Les tablettes sumériennes nous racontent la même histoire....

Publié par Dav sur 24 Septembre 2012, 10:35am

Catégories : #Mythologies - Civilisations anciennes

Photo: Déesse Sumer Les tablettes Sumériennes en argile, trouvées au milieu du XIXe siècle dans l'Irak actuel, racontent la même histoire.On estime qu'elles furent enterrées environ 2.000 ans avant J.-C., mais les faits qu'elles décrivent sont bien antérieurs à cette période.Les tablettes parlent d'une race de

Photo: Déesse Sumer

 

Les tablettes Sumériennes en argile, trouvées au milieu du XIXe siècle dans l'Irak actuel, racontent la même histoire.

On estime qu'elles furent enterrées environ 2.000 ans avant J.-C., mais les faits qu'elles décrivent sont bien antérieurs à cette période.

...Les tablettes parlent d'une race de "dieux", venus d'un autre monde, qui apportèrent sur la planète des connaissances avancées et qui s'unirent aux humains pour créer une race hybride.

 

Dans les tablettes, ces "dieux" sont appelés les "Annunakis", nom qui se traduit apparemment par: "ceux qui des cieux sont venus sur la terre". Les anciens textes nous disent que les êtres hybrides - résultant de la fusion des gênes d'humains sélectionnés avec ceux des "dieux" - sont devenus les dirigeants des classes royales, surtout dans les anciens Proche et Moyen-Orient, dans ces hautes cultures avancées qu'étaient la région de Sumer (en Mésopotamie), Babylone, et l'Egypte.

 

Mais cela s'est produit aussi partout ailleurs, notamment en Afrique noire, comme vous le verrez dans l'information hallucinante fournie sur ce site par le shaman Zoulou Africain, Credo Mutwa, et dans l'incroyable vidéo (parties 1 et 2) de "L'Agenda Reptilien". Il raconte la même histoire, issue de sa tradition, que celle que j'ai rencontrée dans beaucoup d'autres pays.

 

Partout où vous allez, les récits de la "race du serpent" dans les anciennes cultures sont tout simplement innombrables, et le serpent - le reptilien - symbolisme en relation avec les Annunakis et d'autres "dieux" similaires, est aussi largement répandu.

 

Nous en avons un exemple dans la Bible avec le serpent dans le "Jardin d'Eden": cette histoire est clairement issue des récits Sumériens, ainsi que celle de Moïse dans les joncs qui se racontait déjà à propos d'un roi Sumérien dont le règne se déroula bien avant la Bible.

 

Source: http://www.conspiration.cc/davidicke/ic … n_mara.html

 

 

 

Des artistes sumériens ont sculpté des statuettes d'environ 14 centimètres, au corps d'humanoïdes mais à tête étrange et... toujours de grands yeux. Ces statuettes sont exposées au musée de Bagdad et date de 4 000 ans avant J.C.

les Annunakis sont les humanoïdes géants de la 12ème Planète (Nibiru), connus sous de nombreux noms dans les légendes de l’homme comme c’est aussi le cas pour leur planète, à savoir Marduk, Wormwood, la 12ème Planète ou récemment la Planète X active découverte par la NASA en 1983.

 

Ces géants étaient environ une fois et demi plus grands qu’un homme, car leur planète mère est plus dense et massive et la gravité en surface d’autant plus forte. La vie là-bas requiert des os plus grands.

 

Ces géants venaient sur Terre lors des passages de leur planète mère, qui traverse le système solaire tous les 3657 ans, comme l’ont rapporté les anciens sumériens. Ils venaient extraire l’or, un minéral rare sur leur planète baladeuse qui passe la plus grande partie de son orbite à balancer entre les deux étoiles binaires que sont le Soleil et son jumeau éteint à quelque 18.74 fois la distance Soleil-Pluton.

 

Les Annunakis ne sont pas les créateurs de l’homme, et l’homme est en fait complètement leur égal en tant qu’hominoïde de la 3ème Densité.

 

En fait, la Terre vit une transformation qui lui fait prendre les devants par rapport à la demeure de ces humanoïdes géants, et peut à de nombreux égard être considérée comme plus évoluée.

 

publi 3-4Vers un nouveau paradigme

2012 et apres

Commenter cet article

Stoplafumette 21/01/2016 23:10

Et Lovecraft est à l'origine de toutes ces foutaises que vous prenez pour de la science ! J'aime la drogue aussi mais à un moment, réfléchir sur des faits et des preuves c'est bien aussi ! Vive Ctulhu, le seul et vrai Dieu de l'univers ! Science isn't science-fiction !

العاب فلاش 20/08/2015 15:47

bonjour, merci pour ton article , je tiens a signaler que le liens que tu as cite comme Source:
est tranqué , la page est introuvable.

Merci

Sam's 25/09/2012 13:03


Pour affiner la recherche car les sources sont nombtreuses et leurs interprétations multiples, l'auteur Jean Sendy publie en 1969 aux éditions R. Laffont, dans la célébrisime collection "les énigmes de l'univers" un ouvrage intitulé : "Ces dieux qui firent le ciel et la terre : le roman de la Bible".


 


Résumé succint du projet de nos Elohim du point de vue de l'auteur :



A la fin de la dernière ére glaciaire, autour de - 21 800, des êtres célestes se matérialisent sur Terre dans la région de l'Irak actuelle. Leur base de départ, véritable Eden, sert à éduquer et
purifier les populations indigènes. Des traces de manipulations génétiques sont évidentes. Des femelles indigènes sont fécondées par des Elohim mais d'autres semblent indiquer qu'un mutant (le
serpent), au terme du 6 ème jour ; fassent capoter le projet en révèlant à des indigènes d'Eden, la véritable identité et projet des Elohim (cf Genèse III - 4 à 5 - 22).


 


La révèlation que les Célestes sont de même nature que les indigènes humains et que leur projet était de faire de ce serpent un "dieu" gérant de la planète ; poussent les Elohim à maudire ce
"rampant" mutant et par là-même tous les échantillons humains du laboratoire Eden. Les Elohim partis ; le pouvoir est remis aux Géants [aux Néfilîm, (Génèse 4:24) aux "tombés", aux "déchus"],
descendants bipèdes d'Eden garant du savoir et de la Tradition.


 


En opposition aux célestes (ou anges pour les chrétiens), ces déchus apportent la lumière aux hommes, ainsi que la tradition chrétienne le propose pour Lucifer et la tradition grecque pour
Prométhée, voleur du feu divin. Le chapitre V de la Genèse expose cette généalogie de gérants légitime du savoir des Elohim.


 


Il y a aussi le très intéressant PDF :

juju 25/09/2012 10:57


et bien merci a vous 2 en tout cas pour ces références !!! je me commande les 2 :)

Zephyr 25/09/2012 09:15


Merci Okeann pour ton complément dans lequel j'ai l'impression que tu t'adresses à moi comme si on se connaissait... Ton pseudo ne me dit rien, et de plus dans mon entourage je ne connais
personne qui a lu Parks et Sitchin. Bref soit tu me confonds avec une autre personne, soit je ne me souviens vraiment pas de toi .


 

Okeann 24/09/2012 20:46


Zephyr... jamais tres loin n'est-ce pas ? 


 


Sitchin m'a amené a parks. et velikovski est aussi a lire. J'adore Parks et tu le sais. Mais faut abosluement lire Zacharia Sitchin sur notre passé car il a deblayé le chemin a Anton Parks. Meme
si Neberu (la planete X) les sépare. 


Je dois insister sur Parks dont l'ecriture est vraiment agréable car il nous relate une histoire fantastique sur notre passé, sur qui nous sommes sans zapper sur le coté "technique" de
l'antropologie, l'histoire, la sémantique, etc.... 


Bien plus plaisant a lire, je l'avoue, que Zacharia Sitchin qui nous restitue un travail de recherche scientifique.


 


Bref ! Si vous voulez comprendre pourquoi les religions, notre hitoire ancestrale, les mythes de la terre, qui nous sommes, lisez les pour approfondir. 

Zephyr 24/09/2012 13:29


Petit complément : le dernier livre d'Anton PArks "Eden" contredit grandement les traductions et thèse de Zecharia Sitchin. J


Je n'incite aucun des lecteurs à croire l'un ou l'autre de ces auteurs, laisser votre intuiton vous guider...Mais concernant cette fameuse douzieme planète, la tablette ou cela est mentionné
est restée introuvable aux yeux d'Anton Parks. Zecharia Sitchin n'a jamais voulu réveler les sources de cette information.



Zephyr 24/09/2012 13:21


Bonjour à tous,


 


Je me permet de faire quelques corrections concernant ce texte,  ceci en m'appuyant sur les derniers traductionw des tablette sumérienne que j'ai lu dans le livre sorti cette année : "Eden"
d'Anton Parks.


- les tablettes sumériennes ne font en aucun cas référence à une planète nommé Nibiru. Il est bien mentionné Marduk mais pas comme une planète mais plutôt comme une entité ou une autorité.


- les tablettes sumériennes ne font pas référence non plus à l'or que les annunakis seraient venus chercher sur terre. Ils sont venus se ravitailler sur terre simplement pour survivre et echapper
à un conflit.


- le passage suivant est érroné :


"Ces géants étaient environ une fois et demi plus grands qu’un homme, car leur planète mère est plus dense et massive et la gravité en surface d’autant plus forte. La vie là-bas requiert des os
plus grands."


En effet, plus la densité est forte, plus les corps sont petits... Si la densité d'aujourd'hui était la même qu'à l'époque des dinosaures, nous serions des géants. Un dinosaure ne pourrait pas
survivre avec la densité actuelle de notre planète. Ou alors je fais confusion entre densité et gravité, peut-être que quelqu'un plus qualifié en physique pourrait nous expliquer....


 


Meilleurs pensées à tous.

Sam's 24/09/2012 12:46


Concernant les Sumériens et Anounaki et l’origine de l’homme sur terre :



Dans la Génèse, 4:24 il est dit :
« Quand le nombre des hommes commença a augmenter sur Terre, et qu’il leur naquit des filles, les fils de Dieu… »
Pluriel : « les fils de Dieu… »
«… virent que les filles des hommes était belles et ils épousèrent… n’importe laquelle qu’ils choisissaient. »
« Les Nephilims étaient sur Terre en ces jours… »
Ce qui veut dire qu’ils n’étaient pas de la Terre. Ok ? nous explique Nassim Haramein.
Et ensuite également : « Et les fils de Dieu allèrent vers les filles de l’homme et eurent des enfants avec elles. »
« Ce furent les Héros des temps anciens. Hommes de grand renom. »
Alors, poursuit Nassim Haramein, ceci décrit les fils de Dieu qui vinrent sur la Terre, donc ils n’étaient pas de la Terre, et eurent des enfants avec les femmes de la Terre.


J’ai (Nassim Haramein) commencé à réaliser : « Attendez une minute… »
Ce système planétaire a-t-il été ensemencé ?
Vous savez ça a commencé à… Vous savez en anthropologie il nous manque un lien énorme entre les anciens néandertaliens et ainsi de suite et l’homo sapiens moderne.



Et si l’homme ne descend pas du singe, n’a-t-il pas été ensemencé par Elohim, les fils du soleil : ceux qui viennent du ciel ?
 
D’ailleurs, Anton Parks en parle dans son livre « Le Testament de la
Vierge ».
Toutes les civilisations ayant, soit disant, construit des pyramides (Égyptiens, Mayas, Incas …), toutes vouaient un culte et une adoration aux Dieux du Soleil, ie en clair, venant de l’espace.


Nassim Haramein nous en dit plus, notamment par l’étude des temples des anciennes civilisations. Il démontre de manière implacable qu’il est impossible que celles-ci aient pu et eu les moyens
techniques de construire ces monuments sans une technologie très avancée à partir de la partie 2 jusqu"à la partie 3 de cette vidéo : Nassim_Haramein_partie 2.0 french.avi


 


A propos de « LA DOUZIÈME PLANÈTE » -- La surprenante et véritable Première Chronique de la Terre !
(le 1er livre de Zecharia Sitchin
et 1er livre entièrement numérisé parnous-les-dieux.org)



Cette extraordinaire histoire, la nôtre depuis 500.000 ans, n’est pas de la science-fiction !


Aujourd’hui, elle révèle que des astronautes bien plus sophistiqués que les nôtres sont venus et revenus sur Terre et ont fait chaque fois brusquement évoluer l’humanité.
Une vision de Nostradamus du passé ? Non, Zecharia Sitchin est l’un des rares spécialistes capables de lire et de comprendre l’écriture cunéiforme et, en se basant sur les archives sumériennes
d’il y a 6.000 ans, il déclare en 1976 : « Il y a une planète de plus dans notre système solaire ! ». En 1982, le satellite IRAS signale la course vers la Terre d’un large astre « inconnu
jusqu’alors »… En 1988, les ordinateurs de la NASA calculent que son orbite passe entre Mars et Jupiter, exactement comme l’auteur l’avait déduit des documents astronomiques les plus anciens de
notre planète.


Qui étaient ces dieux d’antan qui dans leurs vaisseaux sillonnaient le Ciel et la Terre ?


Ils firent l’Eden et Adam, furent amoureux des filles des hommes, protégèrent Noé, interdirent l’achèvement de la « Tour » de Babel, et enrichirent l’humanité de leurs mathématiques, de leur
agriculture, de leurs lois, de leur organisation sociale et religieuse, et de l’histoire de leur vaisseau spatial principal : « LA DOUZIÈME PLANÈTE ».

Dav 24/09/2012 13:08



Merci de ce complément d'infos dont je partage l'avis


Amitiés



Nous sommes sociaux !

Articles récents