Mercredi 27 avril 2011 3 27 /04 /Avr /2011 22:54

 

Que le séisme au Japon ait été programmé ou non – les antennes de HAARP auraient fonctionné à plein pot du 9 au 11 mars et les nuages prirent d’étranges formes ondulées – les conséquences de cette catastrophe répondent, en tout cas, à trois objectifs majeurs de l’élite mondialiste. Précisons donc les enjeux de cette opération complexe qui est loin d’être terminée...

Le premier de ces objectifs, le plus «modeste», est de détruire définitivement le peuple japonais. La Deuxième Guerre mondiale fut achevée par deux bombes atomiques, sur Hiroshima et Nagasaki ; il est naturel que ce qui apparaît de plus en plus comme la «troisième guerre mondiale» commence par une irradiation généralisée du Japon.

Comme nous l’avons souvent mentionné, l’explosion au-dessus d’Hiroshima fut voulue par ceux qui se font appeler la «Grande Loge Blanche», un groupe d’êtres désincarnés très influents dans les affaires planétaires. Dans un message du 9 août 1945, Djwal Kuhl, envoyé de cette Loge, déclarait à son médium Alice Bailey que l’explosion de la bombe A constituait «le plus grand événement spirituel qui se soit produit depuis l’apparition du règne humain» et qu’elle préparait «l’instauration du Royaume de Dieu sur Terre» (A. Bailey, Extériorisation de la Hiérarchie, Éditions Lucis Trust)

Toujours dans cette déclaration généralement ignorée des adeptes du New Age – qui préfèrent voir dans la Loge Blanche une hiérarchie divine – D.K. explique comment, à l’avenir, devront être traités les Japonais : «Ils seront vaincus (...) par la destruction physique de leur potentiel de guerre et par la mort de l’aspect forme. Cette destruction et la libération subséquente des âmes emprisonnées est un événement nécessaire. C’est la justification de l’emploi de la bombe atomique sur la population japonaise».

Le «maître de sagesse» Djwal Kuhl annonce donc, et justifie, ni plus ni moins un génocide de la race japonaise, apparemment inintégrable dans l’Ordre Mondial.

Et son mot d’ordre se réalise: si Hiroshima annonçait la fin du Japon en tant que nation indépendante, Fukushima marque une destruction beaucoup plus profonde de l’âme japonaise. C’est ce qu’il faut comprendre lorsque D.K. parle de «la mort de l’aspect forme», la forme n’étant pas les corps mais le moule éthérique duquel ces corps sont issus. La radioactivité attaque directement ces moules, créant les dégénérescences physiques que nous connaissons.

 

DEUXIÈME OBJECTIF

 

Nous voyons donc que la «troisième guerre mondiale» en cours ne sera pas seulement une guerre entre différentes nations mais qu’elle sera surtout une guerre contre tous ceux qui, dans les populations civiles, s’opposent encore – même seulement mentalement – au plan de l’Ordre Mondial. C’est une guerre subtile et magique contre la conscience, qui ne nécessitera pas forcément l’utilisation d’armes conventionnelles.

C’est dans cette perspective de guerre contre la conscience qu’il faut chercher le second objectif de l’opération Fukushima: l’irradiation, légère mais néanmoins réelle, de la planète entière. En effet, comme nous le savons, après s’être répandu en Amérique, le nuage radioactif va toucher maintenant l’Europe avant de continuer vers l’Est. Or la radioactivité n’a pas seulement des effets négatifs sur la santé: elle en a aussi et surtout sur la conscience.

Comme nous l’avions indiqué dans un article que nous republions aujourd’hui, la radioactivité favorise l’apparition d’entités que la tradition ésotérique nomme les Asuras. Provenant des couches invisibles en-dessous de la surface de la Terre, ces entités constituent un grave danger pour l’âme. En revanche, elles sont très utiles pour le développement des technologies noires, en particulier de l'informatique.

C’est pourquoi les mondialistes favorisent systématiquement la radioactivité, multipliant les centrales nucléaires et les explosions soi-disant expérimentales. Depuis 1945, 2053 explosions atomiques ont «illuminé» le ciel, dont plusieurs centaines sur la côte ouest des États-Unis où les Asuras sont particulièrement actifs. Une de nos sources nous apprenait récemment qu’ils allaient jusqu’à placer des substances radioactives dans le béton des autoroutes européennes.

Depuis le début de l’année 2011, la conscience est donc attaquée à la fois par l’augmentation des ondes et par une radioactivité ambiante à laquelle la population va être forcée de s’habituer. C’est l’aspect destructeur du Plan, tel que voulu par Djwal Kuhl et les magiciens noirs de la «Loge Blanche».

 

TROISIÈME OBJECTIF

 

Mais il y a aussi un aspect «constructif» à l’opération Fukushima – un troisième objectif qui est décisif dans la construction de l’Ordre Mondial. En effet, nous savons maintenant que la radioactivité conduit à la formation de certains gaz nobles qui permettent ensuite à des entités invisibles d’apparaître plus facilement aux yeux du commun des mortels.

L’initié Jan Van Rijckenborgh affirmait en effet dans son ouvrage La Grande Révolution: «Dans un proche avenir, et sous l’influence du gaz noble B, l’atmosphère du monde matériel sera phosphorée d’une certaine manière. Une telle situation a déjà été réalisée artificiellement dans certaines régions de la terre par des savants qui ont eu recours, expérimentalement, à la bombe atomique. Ceux que nous appelons les esprits liés à la terre (...) deviendront visibles à l’œil physique » [repris dans V.I.T.R.I.O.L. 19, Le voile entre la vie et la mort].

Connaissant les plans de cette «Loge Blanche», nous pouvons en déduire que l’irradiation de la planète est une étape préparatoire avant l’opération Blue Beam, durant laquelle doit se manifester un «sauveur planétaire» – une sorte d’Antéchrist qui unira ensuite toutes les religions et les nations en une seule entité de droit divin: le Nouvel Ordre Mondial.

Le journaliste Serge Monast, dans son article sur Blue Beam paru en 1994, affirmait, que la NASA avait les moyens technologiques de faire des projections holographiques dans le ciel. Mais le Grand Jeu sera plus que des hallucinations holographiques: ce sera l’apparition bien réelle d’entités désincarnées, entités qui n’auront rien de divin mais qui chercheront néanmoins à soumettre l’humanité.

Nous comprenons alors pourquoi la «libération de l’énergie atomique» est, selon Djwal Kuhl, un événement nécessaire pour «l’instauration du Royaume de Dieu sur Terre»: c’est grâce à la radioactivité que la Loge Blanche et sa hiérarchie de «maîtres invisibles» pourra apparaître – s’extérioriser – et prendre le pouvoir politique. La boucle est bouclée.

L’opération «retour du sauveur planétaire» est nécessairement complexe, exigeant la coordination d’un grand nombre d’acteurs, et nous ne pouvons prétendre savoir exactement comme elle va se dérouler. Mais il nous semble vital de nous y préparer, qu’elle ait lieu en 2012 ou plus tard. C’est pourquoi nous avons organisé un séminaire spécial sur la Nouvelle Religion Mondiale, lors duquel nous aurons le temps d’expliquer le pourquoi et le comment de cette opération, ses implications occultes et sa relation avec d’autres événements apocalyptiques.

 

Source: magazine V.IT.R.I.O.L depuis le Centre de Recherche sur l'Ordre Mondial

Dav  "2012 un nouveau paradigme"


REAGIR A CET ARTICLE - Voir les 3 commentaires
Retour à l'accueil

Commentaires

Merci DAV pour ces infos !

Finalement "ils" poursuivent et entretiennent la séparation, le bien et le mal..etc....etc...

commes d'autres l'ont fait avant eux; mais quelle solution opter, a part l'Amour inconditionnel !  (c'est vite écrit, mais au quoditien.....)

Belle nuit en un plan ou tout est Paix Amour et Harmonie

 

Commentaire n°1 posté par Paloma le 27/04/2011 à 23h53

Bonjour Paloma! selon moi les forces obscures se déchainent car elles savent que leur temps est compté à présent et mettent tout en euvre par créer une involution et empêcher le saut quantique de l'humanité vers un nouveau paradigme! c'est sans compter avec la force de l'amour et les changements qui s'opèrent dans la conscience de beaucoup. C'est pourquoi il est essentiel d'informer et d'éveiller les consciences pour atteindre cette masse critique qui permettra le basculement....Amitiés

Réponse de Dav2012 le 28/04/2011 à 07h14

http://spread-the-truth777.blogspot.fr/search/label/HAARP

 

......preuves de HAARP ou autre chose ?!

Commentaire n°2 posté par lasorciererouge le 17/04/2012 à 12h45

Ouzbékistan : le scandale des femmes stérilisées de force par le gouvernement

Rédigé par Hanan Ben Rhouma | Lundi 16 Avril 2012
1 2 3 4 5 Notez


Les femmes ouzbèkes sont en danger, alertent les ONG. Une campagne secrète de stérilisation forcée aurait été lancée par le gouvernement d'Ouzbékistan ces dernières années pour freiner la croissance démographique. Des milliers de femmes auraient été victimes d'opérations de contraception définitive sans avoir donné leur accord aux médecins. Les autorités, qui encadrent sévèrement l'islam à sa manière, s'en défendent mais des langues se délient peu à peu.




Des centaines, voire des milliers de femmes en Ouzbékistan auraient été stérilisées sans leur consentement ces dernières années.
Des centaines, voire des milliers de femmes en Ouzbékistan auraient été stérilisées sans leur consentement ces dernières années.
Un scandale couve en Ouzbékistan. Le gouvernement, présidé par le très autoritaire Islam Karimov, aurait mis en place un programme secret consistant à stériliser les femmes à leur insu et cela, afin de freiner la croissance démographique de ce pays à majorité musulmane.

Des centaines, voire des milliers de femmes, ayant souvent déjà enfanté, auraient ainsi été stérilisées sans leur consentement ces dernières années. Selon des gynécologues qui ont accepté de témoigner pour la BBC sous couvert de l’anonymat, les autorités les obligent à stériliser un nombre précis de patientes qui viennent leur rendre visite. Un quota leur est communiqué : en cas d'échec, les médecins risquent de ne plus exercer leur profession.

« Mon quota est de quatre femmes par mois », témoigne ainsi l'un d'entre eux. Dans les zones rurales, les professionnels de santé sont invités à stériliser encore plus de femmes, parfois jusqu’à huit par semaine selon des sources médicales. « Sur le papier, les stérilisations devraient être volontaires, mais les femmes n’ont pas vraiment le choix », a déclaré un autre médecin d'un hôpital provincial. « Il est très facile de manipuler une femme, surtout si elle est pauvre. Vous pouvez dire que sa santé va en prendre un coup si elle continue à avoir des enfants (…) que la stérilisation est la meilleure solution pour elle. Ou vous pouvez simplement effectuer l'opération », ajoute-t-il.


Des témoignages de femmes en cascade

Adolat était l'une des femmes ouzbèkes stérilisées à son insu. Elle, qui a toujours rêvé d’avoir quatre enfants, s’est retrouvée du jour au lendemain stérile après la naissance de son deuxième enfant par césarienne. « J'ai été choqué, j'ai pleuré et demandé : "Mais pourquoi ?" ». Ce à quoi le médecin lui a répondu que c’était « la loi en Ouzbékistan ». Une autre mère a déclaré à la BBC avoir connu des mois de douleur et de saignements abondants après la naissance de son fils sans en comprendre le sens. Après un contrôle par ultrasons, elle a découvert que son utérus lui avait tout bonnement été retiré. « Ils m’ont juste dit : "Pourquoi avez-vous besoin d’avoir plus d'enfants? Vous en avez déjà deux." », raconte-t-elle.

Pire encore est l'histoire de Nigora. La jeune femme a dû subir une césarienne d'urgence. Le lendemain, on lui a appris qu'elle avait été stérilisée. Le même jour, son nouveau-né est mort. Nigora a 24 ans et n'aura jamais d'enfants.

Cette campagne secrète aurait commencé depuis 2009, estiment les ONG. « Nous parlons de dizaines de milliers de femmes qui ont été stérilisées dans tout le pays », a déclaré Sukhrob Ismailov, qui dirige Expert Working Group, l'une des rares ONG opérant en Ouzbékistan. En 2010, le groupe a recueilli des preuves selon lesquelles quelque 80 000 femmes ont été stérilisées. Une estimation impossible à vérifier dans les faits, mais qui se confirment avec les témoignages, toujours plus nombreux, de femmes, aujourd'hui détruites.


Le régime ouzbek rejette les accusations

Selon des médecins, les stérilisations permettent également de faire baisser le taux de mortalité maternelle. L'équation est simple : moins de femmes donnent d'enfants, moins d'entre elles meurent. &la
Commentaire n°3 posté par lasorciererouge le 23/04/2012 à 14h05

facebook-logo-webtreats mail-webtreats youtube twitter-webtreats

   

Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés