Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Les USA ont-ils utilisé l’arme climatique en Serbie ?

Publié par David Jarry - Webmaster sur 10 Mars 2014, 09:40am

Catégories : #Climat

  • Lightning strike

 

Froids rigoureux, sécheresses entraînant des feux de forêts, grêlons de la taille d’œufs de pigeons, mais aussi typhons, tsunamis et autres fléaux de la nature ont été, durant des millénaires, considérés comme des manifestations de la colère des dieux.

Aujourd’hui, quel que soit le lieu d’origine de la catastrophe, l’idée se fait jour qu’elles sont le fait de conspirations ourdies par les Etats-Unis ! D’où les débats sur le projet international HAARP, qui selon la version officielle vise à étudier le climat de la planète, en particulier, les aurores boréales, mais s’avère en réalité à l’origine d’armes climatiques et psychotropes d’une puissance sans précédent. Et une fois de plus une nouvelle effrayante tombe : les Etats-Unis ont essayé de modifier le climat en Serbie, en provoquant un refroidissement jusqu’à des températures extrêmes, mais heureusement l’expérience a échoué, au moment même où les Etats-Unis se sont trouvés frappés par une vague de froid. Cette information a fait tant de bruit dans la presse serbe que nous ne pouvions tout simplement pas l’occulter et avons demandé l’avis de spécialistes russes. Le docteur en sciences militaires, Konstantin Sivkov, vice-président de l’Académie des Problèmes Géopolitiques et officier de marine, donne son avis :

« Il s’agit en principe de choses réelles. Il est possible de provoquer des chutes de pluie dans différentes régions en pulvérisant des mélanges composés à cet effet en aérosol. Ou à l’inverse, au-dessus de Moscou et de la région de Moscou, lors des grandes célébrations publiques, il n’est pas difficile de provoquer le beau temps. Durant des opérations militaires, il est également possible de créer une météo favorable. »

 

Mais il n’est pas possible pour l’instant de considérer le programme HAARP comme une arme, car il est demeure difficile, dans les conditions actuelles, de prévoir ses effets sur le climat. Mais y a-t-il eu ou non une tentative pour provoquer une baisse extrême des températures en Serbie qui a finalement entraîné une vague de froid aux Etats-Unis ?

 

« Cela peut causer des effets tout à fait imprévisibles. Et bien sûr si de tels effets se produisent, ils affecteront le climat sur de vastes espaces : sur un continent ou un demi-continent. Ainsi, dire que HAARP visait la Serbie est totalement absurde. Il est totalement impossible de toucher la Serbie grâce à HAARP, cela revient à tirer sur un moineau avec un lance-roquettes.

 

Selon les données les plus récentes, HAARP a été temporairement suspendu, justement du fait qu’il est difficile de connaître les conséquences de ce programme. Le changement climatique en Europe et aux Etats-Unis a probablement d’autres causes. Après la catastrophe qui a touché le golfe du Mexique il y a quelques années, un changement majeur s’est produit dans le mouvement du Gulf Stream. De grandes quantités de pétrole se sont déversées dans l’océan. Elles ont été absorbées et conservées à des profondeurs de plusieurs centaines de mètres, ce qui a entraîné la formation d’une sorte d’écran qui empêche la circulation des courants dans cette région. De ce fait le Gulf Stream s’est divisé en deux courants. L’un, chaud, se dirige vers le Sud des Etats-Unis et le milieu de l’Atlantique. L’autre, froid en surface, fait circuler l’eau froide de façon circulaire. Naturellement cela provoque des températures typiques de régions comme la Yakoutie, ou des régions centrales et septentrionales de la Fédération de Russie», est convaincu l’expert.

Un autre expert, le météorologue Alexander Golubev, responsable du département des prévisions météorologiques à court terme et des risques sur le territoire de Russie au Rosgidrotsentr (agence de météorologie russe), n’est pas aussi catégorique :

 

« Toute hypothèse est en principe possible théoriquement. Mais en pratique, une extraordinaire quantité d’énergie est nécessaire. Et pour le moment l’humanité n’est pas prête à réaliser de telles expériences, surtout réussies. De tels jeux avec la nature sont relativement risqués. Les phénomènes dangereux que nous observons actuellement, qu’ils soient météorologiques, hydrologiques, ou autres, sont liés au fait que l’atmosphère n’est pas un milieu très homogène et qu’elle est en continuel mouvement. Et l’une des principales tâches des services de météorologies du monde entier est justement de prévoir les phénomènes météorologiques dangereux qui affectent la vie des gens, l’économie, l’agriculture, etc.»

 

 Pour quelle raison quand l’OTAN a-t-elle bombardé la Yougoslavie, faisait-il très beau sur le territoire de l’Europe du Sud-Est ? Les experts militaires, en particulier, le docteur en science militaire Konstantin Sivkov, pensent que de telles manipulations du climat ont eu lieu. C’est-à-dire qu’il est possible soit de faire pleuvoir artificiellement sur une zone limitée, comme par exemple les pluies diluviennes durant la guerre du Vietnam, soit d’assurer un temps clair favorable au vol des avions de combat durant les bombardements, comme dans le cas de la Yougoslavie… Cependant Alexander Golubev souligne :

 « Je suis un météorologiste praticien, comme l’ensemble du Rosgidrotsentr, je m’occupe des prévisions météo sur 3-5-9 jours, voire un mois. Et je suis formel : quand on prévoit du beau temps, il peut être prévu sur une période assez longue. Il s’agit souvent d’un anticyclone qui s’étend en général sur un vaste territoire. Et pas seulement sur le territoire serbe. Il peut couvrir l’ensemble de l’Europe occidentale et orientale ainsi que la Russie. Par conséquent, je ne pense pas qu’il y ait eu d’action visant à changer délibérément la météo à une si grande échelle. Au niveau actuel de développement de la science et de la technique, cela est impossible. » T

 

La Voix De La Russie

NP-le-nouveau-paradigme-copie-1

Commenter cet article

Yann 12/03/2014 08:58


Cléa, Tesla était un grand inventeur, un génie de l'électricité, et de la radiocommunication, mais des illuminés l'ont porté au pinacle de la science alternative comme on l'a fait avant avec
Nicolas Flamel.


Que Tesla ait un lien avec HAARP n'est pas étonnant car il s'agit de recherches sur les communications longue distance via la ionosphère. Mais comme le monde parano pense que HAARP est une arme
climatique, on parre tout à coup le pauvre TESLA de dons d'alchimistes qu'il n'a jamais eu.


Vous évoquez l'énergie libre également alors que son concept semble vous échapper. Savez vous que le pétrole ou le soleil sont aussi des énergies libres ? Mais libre ne veut pas dire gratuit.
Nombreux sont les sites internets qui partent du principe que les grandes multinationales cachent les travaux de TESLA à cause de ce concept d'énergie libre ; qu'une énergie libre (sous entendu
gratuite) les ruinerait. Pourtant, la force marée motrice est aussi une énergie libre, il n'empêche qu'au même titre que l'énergie solaire ou l'énergie éolienne elle demande un savoir faire
technologique pour se donner les moyens de la capter. Il en résulte forcément que cette énergie libre a un coût.


Enfin, vous faite de Tesla le découvreur du Neutrino : c'est faux. C'est Wolfgang Pauli qui a postulé son existence pour la première fois en 1930 et c'est seulement en 1956 que son existence a
été confirmé de manière expérimentale. De plus, il n'est pas question d'en tirer la moindre énergie car les neutrinos ne possèdent pas de charge électrique (charge nulle).


Pour en finir avec ce pauvre homme, il est mort en janvier 43, à l'age de 86 ans. Son dernier brevet date de 1928 et depuis un accident de la circulation dont il ne se remettra jamais en 1937, il
vit dans une chambre d'hotel, ruiné, près de Central Park. Donc, je ne risque pas de pouvoir me renseigner sur ses travaux dans les années 40, désolé.

Cléa 11/03/2014 22:14


Yann, allez voir sur interet les travaux de Nicolas Tesla , dans les années 40 ...il avait découvert comment créer des tremblement de terre, comment créer de l'énergie libre à partir des
neutrinos (que les scientifiques ont "redécouvert" aujourd'hui pour vite dire qu'on ne sait pas quel usage on pourrait en faire!), Tesla a travaillé sur le phénomène de "remonter ou devancer le
temps (physique quantique avant l'heure..) Et pour notre confort quotidien il a aussi découvert et mis en place le courant "alternatif" dont on se sert tous aujourd'hui sans même connaitre
qui est derrière ! on ne sait rien !!! Il a été bien plus loin encore!


http://www.alterinfo.net/Tesla-ou-l-origine-du-projet-HAARP-1ere-partie_a59266.html


Alors si Tesla a découvert et expérimenté ces choses là... aujourd'hui on est forcément bien audelà! On sait que Haarp a récupéré ses travaux,  repris ensuite par le scientifique Eastlund
qui a travaillé pour Haarp. 


Les propos de ces deux scientifiques russes sont trés étranges .On peut se demander ce qu'ils cherchent à protéger en niant toute capacité actuelle à agir négativement sur le climat alors que la
Douma de l'étât russe a prétendu le contraire :  cf cet extrait d'un super article du 14 avril 2012 dans Nouveau Paradygme,  au sujet de Haarp : " Le physicien Dr Bernard Eastlund l’a appelé « le plus grand appareil de chauffage de
l’ionosphère jamais construit. » HAARP est présenté par l'US Air Force en tant que programme de recherche, mais les documents militaires confirment que son objectif principal est « d’induire des
modifications ionosphériques » en vue de modifier les conditions météorologiques et de perturber les communications et les radars.



Selon un rapport de la Douma d’État russe: « Les plans étasuniens visant à
réaliser des expériences à grande échelle sous le Programme HAARP [et] de créer des armes capables de rompre les lignes de communication radio et les équipements installés sur les engins spatiaux
et les fusées, provoquent de graves accidents dans les réseaux d'électricité et dans les oléoducs et les gazoducs et ils ont un impact négatif sur la santé mentale de régions entières.
»


  http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/article-h-a-a-r-p-la-terreur-climatique-et-geophysique-103425501.html


 


 

Yann 11/03/2014 14:40


C'est malin, on vient de perdre Gwendal ! (enfin, en théorie...)


 


Non, sérieusement, sans la moitié du milième d'un début de preuve, il est vraiment abusif de croire à l'arme climatique comme instrument d'une politique guerrière. Ni Snowden ni Assange n'ont
rien révélé à ce sujet, tout vient de supputations ou de délires de types aux sources plus fumeuses les unes que les autres.

nours77 11/03/2014 04:54


La rumeur dit que la haarp appartient au franc masson...

nours77 11/03/2014 04:51


Ça manque d infos messieurs dames, le projet haarp est en route depuis les années 40, c était le premier des projets, il a servit a analysé et testé le principe. Maintenant il y a un satellite
qui tourne au dessus de nous, en chauffant des strates de l atmosphère il peut provoqué des tempêtes, en transformant des couches du sol en lave, il peut provoqué tremblement de terre et
tsunami...


Ce qu ils content en faire me dépasse totalement, mais vu ce qui c est passé au pole nord, découper la banquise a coup de satellite pour faire une route commercial, qui avec toute l eau douce qui
ce mélange a la mer, ça va sans doute arrêter le golf stream, ça m étonnerai qu ils en fasse bonne usage donc.

gwendal 11/03/2014 00:31


Les pluies phénoménales pendant la guerre du vietnam (précédemment appelée guerre d'indochine ...quand elle était menée, et
perdue, par les francais) prouvent qu'il n'y a pas de "théorie" du complot (pour une modif du
climat) ...puisqu'elles ont prouvé la réalité du complot...


En clair: mettre le mot "théorie" devant un autre, ne sert à rien quand la réalité du sens de cet autre mot est déjà connue comme factuelle...


D'autres tentatives de manipulations basées sur le détournement des sens des mots (mots composés, la plupart du temps...) sont courantes, et, par exemple, se retrouvent en ce moment dans la
"théorie du genre" ...qui, de fait, ne peut être une théorie ...puisque les 2 genres (à la base de la vie sur terre)
existent bels et bien!


Dans cette manipulation dite "théorie du genre", ceux qui souhaitent faire croire qu'on pourrait choisir un genre ont, en réalité, créé une "théorie du
genre choisissable"


Le genre n'est donc PAS une théorie, mais, par contre, le "genre choisissable" EST une
théorie!


L'information étant principalement faite par des mots, il est évidemment facile de désinformer en comptant sur l'idée que les gens ne feront pas attention aux sens véritables des mots ...et donc
aux sens véritables des informations...

Noel Jossant 10/03/2014 19:34


Oui pourquoi pas, La Marine Américains utilise bien un apareil pour anéantir les Sirènes dans l'océants qui avec tue les Baleines et autres espèce animal, il et bien possible qui font de même sur
la terre ferme.

Yann 10/03/2014 15:52


Article consternant. La théorie du complot est une arme d'abrutissement massive.

avril 10/03/2014 11:46


tres tres forte probabilité avec ces psychopathes !!!!!!

hassan 10/03/2014 10:31


Les crimineles on les connait  c'est toujours les meme 

Nous sommes sociaux !

Articles récents