Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Les vaccins directement reliés aux cas d’autisme : des juges indemnisent des familles

Publié par Dav sur 14 Janvier 2013, 02:20am

Catégories : #Santé

(Source : RenoVatio TV)

Robert F. Kennedy Jr fait le lien entre les vaccins et l’autisme :

 

 

Donald Trump a choisi la 5° journée Mondiale annuelle de l’Autisme pour révéler à la chaîne FoxNews qu’il pense fermement que l’autisme est lié aux vaccinations infantiles.


Dans une interview sur FoxNews ce lundi, Trump a déclaré:

 

J’ai vu des gens qui avaient un enfant en pleine santé, qui sont allés le faire vacciner et puis un mois après, qui n’avaient plus du tout un enfant sain. C’est arrivé récemment à quelqu’un qui travaillait pour moi. Ce que je veux dire, c’est qu’ils avaient un magnifique enfant, sans le moindre problème au monde et tout d’un coup, ils décident de faire vacciner et de donner cette monstrueuse injection. Avez-vous déjà vu la taille de ces injections? C’est comme s’ils pompaient… vous savez, cette terrible quantité. Et ils injectent ça dans ce petit corps et tout à coup, comme par hasard, un mois plus tard, l’enfant n’est plus le même. Je crois fermement que c’est ça.

 

 

$1.5 millions de compensation pour les dommages vaccinaux sur une jeune fille atteinte d’autisme :

 

9 septembre 2010

 

Une famille recevra 1.5 millions de dollars pour payer les soins de santé pendant un an, suite à une désision d’un tribunal qui a reconnu le lien entre la vaccination et l’autisme de l’enfant.

En plus de ce montant, la famille recevra plus de $ 500.000 par an pour payer les soins de la petite Hannah. Il semble que la compensation pourrait facilement s’élever à 20 millions de dollars, considérant la durée de vie de l’enfant.

 

Hannah a été décrite comme étant normale, heureuse et précoce dans ses 18 premiers mois de vie.  Puis en juillet 2000, elle a été vaccinée contre neuf maladies en une seule visite chez le médecin: la rougeole, les oreillons, la rubéole, la polio, la varicelle, la diphtérie, la coqueluche, le tétanos et l’influenza.

 

Après le vaccin, la santé de l’enfant s’est déclinée rapidement.  Elle a développé une forte fièvre, elle ne mangeait plus, elle ne répondait plus quand on lui parlait, elle a commencé à montrer des signes d’autisme.  En 2002, les parents d’Hannah ont déposé une demande au tribunal.  Cinq ans plus tard, le gouvernement a réglé le cas avant le procès et a fermé le dossier.  Il a fallut deux ans pour que les deux partis s’entendent sur le montant de compensation pour les dommages causés suite au vaccin.

 

Dans la reconnaissance des dommages, le gouvernement a déclaré que le vaccin a aggravé une maladie « mitochondriale » inconnue qu’avait Hannah et qu’il n’était pas la «cause» de son autisme, mais que l’autisme en a été la résultante.

 

Environ 4 800 poursuites concernant le lien entre la vaccination et l’autisme sont en attente d’une décision devant le tribunal fédéral américain.

 

Le Time Magazine explique que la décision de la Cour concernant les dommages et intérêts accordés dans le cas de la petite Hannah interroge sur la sécurité vaccinale et sur le lien possible entre la vaccination et l’autisme.

 

http://etat-du-monde-etat-d-etre.net/du-reste/sante/les-vaccins-directement-relies-aux-cas-dautisme-des-juges-indemnisent-des-familles

NP le nouveau paradigme

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents