Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Manifestation contre la surveillance généralisée, le 20 Octobre à travers le Monde

Publié par Dav sur 10 Septembre 2012, 13:07pm

Catégories : #Nouvel ordre mondial

 Manifestation contre la surveillance généralisée le 20 Octobre à travers le Monde  

Manifestation contre la surveillance généralisée le 20 Octobre à travers le Monde

 

Anonymous appelle à une journée de manifestation, le 20 octobre prochain. “SOPA, PIPA, ACTA, INDECT, Trapwire, autant de projets qui vous disent sûrement quelque chose. Autant de tentatives des gouvernements du monde entier pour mettre la main sur le cyber espace mais aussi mettre en place une surveillance de masse des populations.

 

 

 

Ces projets se faisant de plus en plus nombreux, nous ne pouvons plus nous consacrer à lutter uniquement contre ACTA, INDECT et autres projets propre à chaque Etat, continent… mais bien contre tous les projets liberticides de ce type en regroupant cela sous une même banière : #OpBigBrother.

#OpBigBrother est une opération internationale de lutte contre la surveillance, sous toutes ses formes, et dans tous les pays. Aujourd’hui, la censure et la surveillance sont deux armes des gouvernements utilisés ou utilisables à l’encontre de leurs peuples (cf 1984/Big Brother – George Orwell). Comme nous en avons eu la preuve encore récemment, que font 12 millions d’UDIDs d’Apple sur un ordinateur du FBI. Nous citerons à titre d’exemple l’initiative de Telecomix, qui , dans le cadre du projet “Blue Cabinet“, a conçu une base de connaissance regroupant un grand nombre d’informations sur les différents acteurs de la surveillance.

Au-delà de toute action informatique, nous devons en priorité informer les populations sur ce danger, ce que de tels projets impliquent. Une journée de manifestation est prévue le 20 Octobre prochain, contre la surveillance globale dont INDECT : projet de surveillance massive, développé, entre autres, par 17 universités européennes comme l’INP ENSIMAG de Grenoble, et Trapwire système intrusif utilisant les caméras de surveillance pour traquer les comportements suspects.

Ces systèmes massifs de surveillance ont aussi des conséquences non négligeables sur l’inconscient collectif. En effet, lorsqu’il se sait surveillé, l’être humain a tendance à se comporter différemment. Ainsi, les projets de surveillance de masse automatisés tels qu’INDECT ou Trapwire, parties visibles de l’iceberg menacent également la création artistique et la liberté d’expression, mais aussi toute forme d’expression citoyenne ou manifestation d’un mécontentement.

Au-delà de la liberté et de la vie privée des citoyens, c’est aussi la Liberté de la presse qui est menacée ainsi que la protection des sources journalistiques. Nous vous demandons aujourd’hui d’informer les gens sur la réalité de tels projets ; c’est votre métier, vous savez faire cela mieux que personne”. termine le message Anonymous.

 

Sources : Le Journal du Siècle / Zataz

 

publi 3-4Vers un nouveau paradigme

2012 et apres

Commenter cet article

lasorciererouge 05/01/2013 20:09


http://www.secret-realite.net/Video-191-illuminati-la-societe-sous-surveillance.html

lasorciererouge 21/12/2012 20:19


Dans la même veine que les projets de loi SOPA et PIPA, nous avions eu la mauvaise surprise de découvrir l’ACTA. Finalement mort et enterré, nous étions à deux doigts du
come-back. Aujourd’hui, la Commission Européenne vient de retirer sa demande en appel de façon définitive. Champagne !



Petit rappel : L’ACTA a pour objectif de lutter contre les atteintes aux droits de propriété intellectuelle, à savoir la contrefaçon et le piratage, en encourageant la coopération et la
surveillance à l’échelle internationale.


Seulement, cet accord est considéré comme une menace pour les libertés fondamentales, notamment sur le web. L’application de l’ACTA signifierait la fin de l’Internet tel que nous le connaissons
aujourd’hui.



L’ACTA est à l’image de Duncan MacLeod, on a beau lui tirer dessus dans tous les sens, seule une bonne décapitation en règle peut en venir à bout.


En l’occurrence et après moult rebondissements, l’ACTA avait été rejeté par cinq Commissions, le Parlement n’avait donc eu d’autre choix que d’entériner le projet. Notre système législatif
n’empêchait toutefois pas un recours en appel, la Cour de Justice était alors en charge de trancher sur la vie ou le trépas de cet accord douteux.


Aujourd’hui, suite à l’échec cuisant de l’ACTA et la mobilisation à son encontre, la Commission Européenne s’est ravisée et a retiré cette demande en appel. Fin d’année oblige, on fait le ménage
et pour une fois, personne ne s’en plaindra !


Source: Gizmodo.fr

Nous sommes sociaux !

Articles récents